Pourquoi la science ne peut jamais rectifier le cœur humain

 
Platon montre le ciel du doigt (détail d'une fresque de Raphaël). Domaine public

Ce que l'Occident a perdu

Socrate, un Grec, a vécu au 5e siècle avant JC. Sa philosophie mettait l'accent sur la connaissance de soi plutôt que sur la physique et la géométrie. En fait, il a dit que la pire chose qui puisse arriver à une personne serait de faire quelque chose de mal et de ne PAS être puni pour cela. Il savait instinctivement que le karma devait être payé. Plus tard, des Grecs, tels que Platon et Aristote ont été beaucoup plus concernés par l'éthique et l’action juste d'une personne que par la connaissance scientifique elle-même.


Pour Platon, les connaissances scientifiques, en particulier la géométrie, n'étaient qu'un prélude à l’étude de la haute philosophie, afin d’établir les bases d’un bon raisonnement. Aristote a qualifié la métaphysique de " connaissance suprême ", car ce serait savoir ce que les dieux savaient. Les Grecs, donc, ont insisté sur le contrôle moral et le fait que l'éthique était primordiale dans le monde humain plutôt que la technologie ou la science expérimentale.


Pascal, un Français qui a vécu dans les années 1600, était célèbre pour ses nombreuses avancées mathématiques et physiques. Mais il a tout abandonné pour entretenir une relation personnelle avec le Dieu chrétien car il réalisait que l'état de son âme était plus important que la pression de l'air. Il savait que nos conclusions sur la nature sont nécessairement limitées par notre expérience et que la connaissance est un processus d'anciennes hypothèses qui sont remplacées par de nouvelles hypothèses. La science, pour Pascal, ne conduisait qu'au scepticisme et à des doutes continuels, de sorte que l’acceptation de la révélation de Dieu est le seul moyen d'atteindre certaines connaissances. Malgré toutes ses prouesses et compétences rationnelles, il a jugé très raisonnable de croire en des choses telles que les dieux, les prophéties et les miracles.


Comparez ceci avec notre société actuelle qui essaie d'utiliser la génétique et les cellules souches pour " perfectionner " ses connaissances et supprimer toutes les maladies. Pascal ne voyait pas la science comme le salut de l' homme parce qu'il savait que notre raison n'était pas à la hauteur de la tâche.


Beaucoup de scientifiques célèbres du passé étaient aussi des pratiquants spirituels d’une façon ou d'une autre. Par exemple, Newton, tout en faisant ses brillantes analyses, a estimé qu'il découvrait comment Dieu pensait. Il a également renoncé à la science et a essayé de découvrir les prophéties cachées dans la Bible chrétienne. Le grand mathématicien Descartes, qui a perfectionné la géométrie analytique, en est un autre qui a découvert qu'il ne pouvait établir aucune forme de connaissance sûre sans l’aide de Dieu, le seul être qui, selon lui, ne le tromperait pas. Enfin, le grand penseur allemand Kant a soutenu que les fins ne justifient jamais les moyens et qu'il était erroné de traiter un autre être humain comme un moyen d'atteindre une fin.


Ce que la science nous dit aujourd'hui

Dans la section précédente, j'ai essayé de montrer que l'histoire de la science occidentale est en réalité basée sur le fait de cultiver le caractère et sur une prise de conscience des limites du savoir humain. Mais à notre époque, tout cela a été perdu, car les scientifiques, dans leur compétition pour obtenir un financement du gouvernement, se détournent de toute introspection et de toute admonestation venant de leur conscience. Deux domaines de recherche l'illustreront.


Tout d'abord, les cosmologues qui croient en l'existence de la théorie du 'big bang' (qui pose de nombreux problèmes, voir : www.metaresearch.org) ont une vision pessimiste et sceptique de l'avenir à long terme de l'univers. Ils soutiennent aujourd’hui que toute la matière de l'univers se dégrade plus vite que jamais et que le seul destin de l'univers est de disparaître dans une mort froide ' par la chaleur' qui sera incapable de maintenir une vie quelle qu'elle soit. Quelle horrible perspective ! Les scientifiques ne nous donnent aucun espoir, aucune raison de vivre ! Tout est futile et la mort inéluctable ne peut être évitée ! Un autre cas similaire est le chercheur en intelligence artificielle qui croit que les humains ne sont qu'un stade évolutif entre mammifères et "vie" cyber-robotique-bionique améliorée mécaniquement et informatiquement. Est-ce le futur que homme devrait chercher, où l’accent est mis sur la simple manipulation physique et mentale plutôt que sur l’éthique et la conscience? Quand les hommes n’auront plus de maladies parce qu’ils seront pour la plupart des machines, leur activité mentale ne sera-t-elle que jeux vidéo, sports violents, sexe dépravé et conduite de voitures rapides? Les leçons du passé, enseignées par des icônes culturelles telles que Confucius et Shakespeare, seront-elles hors de propos dans un nouveau monde cybernétique ou génétiquement modifié ?


Il ne peut jamais y avoir de remède scientifique aux échecs de la société; les gens ont besoin de savoir que c'est leur cœur de bonté et leur considération pour autrui qu'il faut améliorer, et non une technologie dépourvue de moralité. Bien que de nombreuses personnes soient actuellement induites en erreur par la supposée promesse de la recherche sur les cellules souches et sa prétendue compassion, pourquoi ne remettent-elles pas en cause toutes les fausses promesses faites par la science ces dernières décennies? Les gens ont besoin de voir, comme Pascal, que notre connaissance est éphémère et ne peut jamais nous procurer un confort parfait et ne pas la prendre au sérieux au point de l'adorer. Enfin, comment les cosmologues et les chercheurs en intelligence artificielle peuvent-ils prétendre parler au nom de la vraie voix de l’humanité, dans la mesure où ils la dénigrent comme étant sans valeur ou du moins ne pouvant être préservée?


La Loi de l'Univers

Heureusement, nous avons aujourd'hui Falun Dafa pour remédier à nos doutes et faire savoir ce dont l’humanité a besoin pour se sauver. En soulignant que le gong (Ndt : énergie acquise en cultivant) n'est qu’aussi haut que le xinxing (Ndt : caractère) , ce qui est exactement l'opposé de ce que la "science" enseigne aujourd'hui, à savoir que nous pouvons disposer de toute la technologie que nous voulons sans respecter les normes éthiques humaines.


En vérité, le grand Shan (Compassion ) de l'Univers s’est révélé à l’humanité à une époque de grande confusion. Comme il est merveilleux de croire en Zhen-Shan-Ren (Authenticité-Bonté-Patience) au lieu du destin misérable envisagé par les cosmologues ou de la " fausse huile de serpent" des généticiens! Falun Dafa a véritablement revitalisé la noble tradition occidentale d’atteindre la connaissance pour s'élever de façon éthique. Merci à M.Li Hongzhi !


Version en anglais :
http://www.pureinsight.org/node/939

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.