Mes merveilleuses expériences de cultivation

C’était il y a 20 ans. J’ai rencontré un homme d’âge moyen dans la rue. Il portait un costume et m’a souri, avec une magnifique expression de compassion sur son visage. Je me suis approchée de lui et c’était comme saluer un membre de ma famille. Je ne voulais plus m’en aller et ne cessais de me retourner pour le regarder.


Je me souviens toujours clairement de cette rencontre, comme si c' était arrivé hier. Trois mois plus tard, j’ai commencé à pratiquer le Falun Gong. Lorsque j’ai ouvert le livre Zhuan Falun, j’ai vu Maître [Li Hongzhi], qui était la personne que j’avais rencontré ce jour mémorable.

Expériences extraordinaires

À l’époque, j’avais une toux persistante depuis plus de 40 ans. Mais après avoir pratiqué pendant juste une semaine, ma toux s’est arrêtée. J’avais aussi une arête de poisson qui s’était bloquée dans ma gorge six mois avant que je ne commence la pratique. Il ne semblait y avoir aucune solution pour remédier à ce problème. Un jour, après trois mois de pratique, j’ai senti que le Maître me nettoyait la gorge. J’ai alors craché trois morceaux d’arêtes de poisson. C’était véritablement un miracle.


Je n’avais pas une bonne compréhension des enseignements du Fa au début de ma cultivation et pensais que j’étais encore malade, alors je suis allée à l’hôpital pour un examen. Mais l’infirmière a été incapable de prendre mon sang pour l’analyser. J’ai alors compris que j’étais une pratiquante et que mon corps n’était plus le même que celui d’une personne ordinaire.


Mon teint brillait et je suis devenue plus belle. Mon corps se sentait plus léger et je me sentais plus jeune que les personnes de mon âge. Les Fashen du Maître sont venus chez moi et ont dirigé notre groupe pour l’étude du Fa. Je ressentais la bonté et la compassion du Maître.


Une fois, durant notre pratique des exercices en groupe, lorsque je pratiquais le second exercice, j’ai vu des êtres de niveaux élevés pratiquer les exercices avec nous. Les Huit Formes des Gardiens de Fa Célestes de Bouddha se sont alignés pour garder le site. Des fleurs descendaient en flottant du ciel. C’était magnifique.


Un jour, alors que je recopiais le livre Zhuan Falun, tout à coup le livre a semblé prendre feu. J’ai immédiatement appelé mon mari. Il a été heureux de me dire qu’il n’y avait pas le feu. Mais il y avait au lieu de cela de nombreux Falun tournoyant dans le livre. Lorsque j’ai regardé de plus près, effectivement, chaque mot du livre devenait un Falun brillant ou un Bouddha. J’ai réalisé que le Maître me récompensait pour recopier le Zhuan Falun.


Ma maison était à 15 minutes du site de pratique des exercices. Chaque jour, j’entendais la musique des exercices 15 minutes avant que nous commencions à passer l’enregistrement. Lorsque je marchais pour me rendre sur le site de pratique, j’étais enveloppée d’énergie. Une fois, notre lecteur de musique n’a plus eu de batterie, mais la musique a continué jusqu’à ce que nous ayons fini les exercices.


Chaque jour, nous étudiions le Fa ensemble après la pratique des exercices. Une fois, alors qu’un pratiquant était en train de lire, je me suis inconsciemment parlée à moi-même. Alors, j’ai entendu la voix du Maître dire, "Écoute, écoute…". Dès lors, je me suis toujours concentrée lors de l’étude du Fa.
Après que la persécution du Falun Gong a commencé en 1999, je suis restée ferme dans ma croyance en Dafa et j'ai maintenu mes pensées droites. Le maître m'a encouragée tout au long du chemin.


Plusieurs autres pratiquants et moi-même sommes allés une fois dans une autre ville pour y rencontrer des pratiquants. Ensemble, nous nous sommes inclinés devant le Maître et lui avons dit que nous le suivrions jusqu'à la maison. En revenant, j'ai vu une merveilleuse scène du ciel : des gens jeunes et vieux, le sol doré, des arbres dorés et des oiseaux dorés.


Protégée et guidée par le Maître

Nous avons créé un site de production de matériel. Depuis, il fonctionne parfaitement. Une fois, j’ai vu le Fashen du Maître flotter à l’extérieur de la porte en position du lotus, protégeant le lieu. Trois pratiquants imprimaient les matériaux, et les autres pratiquants et moi-même les distribuions.


Je communiquais souvent avec le Fashen du Maître. Au bout d’un moment, je suis devenu zélée—jusqu’à ce que Maître m’aide à progresser dans un rêve. J’ai rêvé que le Maître avait réuni de nombreux pratiquants pour étudier le Fa, mais qu’il m’avait demandé à moi ainsi qu’à un autre pratiquant de faire la cuisine. Je n’étais pas contente car je connaissais l’importance de l’étude du Fa. Mais j’ai pris immédiatement conscience de mon attachement et que je devais obéir inconditionnellement au Maître. Les pratiquants se sont alors alignés pour passer l’examen. Mais je devais aider dans le bureau et n’ai pas pu participer. J’enviais ces pratiquants. Cependant, je me suis éveillée au fait que j’étais encore l’élève du Maître, et que peu importait ce que je faisais, je devais bien cultiver, tout comme un petit moine s’acquittant des corvées.


Après que la conférence du Maître, Enseignement du Fa lors du Festival des Lanternes en 2003 a été publiée, je l’ai lue une fois et j’ai commencé à la recopier. J’ai utilisé trois stylos à bille pour finir de la recopier. Cependant, c’était comme si seulement quelques minutes s’étaient écoulées. C’était miraculeux.


Lorsque je faisais bien les trois choses que nous étions supposés faire, le Maître me montrait les merveilleux paysages dans d’autres espaces, telles que des palais et des pavillons. Lorsque je ne faisais pas bien les trois choses, le Maître me montrait que les portes du ciel étaient fermées. Cela me rappelait que je devais rattraper et mieux faire.


Le Maître me protégeait aussi lorsque je sortais pour clarifier la vérité. Une fois, j’ai été suivie alors que je distribuais des matériaux de Dafa. J’ai alors accéléré le pas et l’ai semé. Mais il devait avoir appelé quelqu’un d’autre parce qu'en passant devant une autre personne, j’ai entendu quelqu’un dire sur son téléphone, "Suis la femme avec le pull-over bleu". Cette personne, c’était moi. Cependant, il a été incapable de me voir bien que je sois passée juste devant lui.


Une autre fois, une voiture de police, le gyrophare allumé, me poursuivait durant la nuit. Je suis aussitôt entrée dans un immeuble résidentiel. J’ai attendu là jusqu’à ce que la voiture de police s’en aille et je suis rentrée chez moi saine et sauve. Des choses comme celle-là se sont produites de nombreuses fois. Comme ce que je faisais était la chose la plus droite dans le monde, les éléments pervers n’osaient pas interférer avec moi ni me toucher. Avec la protection du Maître, j’ai échappé au danger à chaque fois.


Avant que je n’écrive ce partage, les mots dans mes livres de Dafa ont changé de couleur, passant du rouge, à l’orange, au jaune, au vert, au bleu, à l’indigo et au violet, et ils brillaient tous. Le Maître me donnait des signes et m’encourageait à écrire ce partage.


Dafa m’a donné une seconde vie et m’a purifiée. J’ai écrit ce que je voulais raconter sur ces 20 années passées afin de le rapporter au Maître. Je remercie sincèrement le Maître de m’avoir sauvée. Je vais cultiver sérieusement et suivre le Maître pour rentrer.


Version en anglais disponible au lien suivant:

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.