Un homme du Guizhou décède en prison, moins de deux mois avant la fin de sa peine pour ne pas avoir renoncé à sa foi

Un homme âgé de 76 ans est mort dans la prison de Duyun, moins de deux mois avant la fin de sa peine de deux ans pour ne pas avoir renoncé à sa foi dans le Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


La police s'est présentée au domicile de M. Zheng Jucheng début mars 2019 et a appris de ses voisins qu'il vivait seul, sans famille à proximité. Ils ont donc informé les voisins de sa mort, mais n'ont pas dit exactement quand il était décédé.


M. Zheng était un entrepreneur en construction dans la ville d'Anshun, province du Guizhou. Sa femme et sa fille l'ont abandonné il y a plus de vingt ans après la faillite de son entreprise.


Un ami lui a présenté le Falun Gong, qu’il a commencé à pratiquer en 2002, ce qui l’aidait à retrouver l’espoir et la confiance afin de commencer une nouvelle vie. Il a abandonné beaucoup de mauvaises habitudes et est devenu plus ouvert d'esprit et plus prévenant envers autrui.


Pour avoir distribué une information à propos du Falun Gong, M. Zheng a été arrêté le 30 avril 2017 après avoir été signalé à la police. Il a été détenu dans le Centre de détention du Canton de Puding. Quand ses amis y sont allés pour lui rendre visite, les gardes ont accepté l’argent et les vêtements qu’ils apportaient pour lui, mais se sont vu refuser toute visite.


Il a été secrètement condamné à une peine de deux ans dans la Prison de Duyun, quelques mois plus tard. Quand ses amis sont retournés lui rendre visite avant le Nouvel An Chinois 2018, il avait déjà été emmené à la prison.


Les gardiens de prison ont ordonné aux détenus de torturer M. Zheng. Ils lui ont enfoncé leurs doigts dans les yeux, l’ont pincé et lui ont piqué le nez et les oreilles avec des cure-dents, lui ont pincé les mamelons, giflé le visage, donné coups de poings et de pieds, et l'ont frappé aux testicules. Il est devenu incontinent et paralysé d'un côté de son corps.


Selon les informations récoltées par Minghui.org, au moins 128 pratiquants de Falun Gong à ce jour ont purgé une peine dans la prison de Duyun depuis octobre 2017, pour n’avoir pas renoncé à leur foi. Les durées de leurs peines vont de deux à quinze ans. Quatre de ces pratiquants ont été torturés à mort. En particulier, M. Wu Botong<.a > qui est mort cinq jours après son admission à la prison. Plus de pratiquants sont devenus handicapés ou ont été grièvement blessés suite aux tortures.


Voir également :

Elderly Guizhou Practitioner Severely Abused in Prison

Crimes Committed at Duyun Prison in Guizhou Province

et en Chinois:
贵州省都匀监狱对法轮功学员迫害综述(上)

Version anglaise :
Guizhou Man Dies in Prison, Less Than Two Months Before Finishing His Term for Not Renouncing His Faith/a>


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.