Une pratiquante du Heilongjiang jugée par un juge faisant l’objet d’une enquête pour corruption

Le mari de Mme Wang Xiaorong a reçu un appel du Tribunal de Yilan le 16 avril 2019, disant que Mme Wang, qui était détenue au centre de détention après avoir été arrêtée pour sa pratique du Falun Gong, devait comparaître le lendemain.


Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, est une pratique du corps et de l’esprit persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


 
Mme Wang Xiaorong


Le mari de Mme Wang a rapidement contacté un avocat à Beijing, qui a accepté de la représenter. L'avocat s'est précipité dans l'après-midi dans le comté de Bin, dans la province de Heilongjiang, où réside le couple, et a fait des copies des documents du dossier de Mme Wang avant la fermeture des bureaux. Il a passé la soirée à étudier l'affaire, en préparation de l'audience de l'après-midi suivant.

Mme Wang était très pale et faible lorsqu’elle est apparue au tribunal le 17 avril 2019.


L’avocat a d’abord demandé au juge président, M. Zhang Anke, de repousser l’audience d’au moins dix jours, afin de lui laisser plus de temps pour examiner le cas. Zhang a rejeté sa requête.


L'avocat a ensuite exigé que Zhang soit récusé de l'audience, car il faisait l'objet d'une enquête pour avoir accepté des pots-de-vin de membres de gangs locaux, et donc inapte à entendre des affaires.


La requête de l’avocat a mis le Juge Zhang en colère et il a refusé de se désister de l’affaire.


L’avocat a présenté un plaidoyer non coupable pour Mme Wang. Lorsqu’il a dit que sa cliente n’avait violé aucune loi en pratiquant le Falun Gong, le juge Zhang lui a interdit de mentionner le nom Falun Gong de nouveau.


L'avocat a également souligné que le procureur n'avait fourni que des témoignages non vérifiés contre Mme Wang. Le juge Zhang a hurlé : "Peu importe ! Vous êtes libre de partir si vous ne voulez pas de l'audience !"


Mme Wang, 39 ans, a été ciblée lors d’une arrestation massive de pratiquants de Falun Gong de la Province du Heilongjiang le 9 novembre 2018. Elle est depuis détenue au Centre de Détention n.2 de Harbin.


Son arrestation a plongé sa famille dans une grande détresse. Son fils de dix ans a de fréquentes fièvres, et pleure souvent en réclamant sa mère. Alors que son mari était occupé à diriger l’entreprise familiale, il a demandé l’aide de sa belle-mère, qui vivait à Pékin, pour prendre soin de leur fils. Seulement un jour après que sa belle-mère soit arrivée chez eux, il a reçu l'avis de la cour concernant l'audience de Mme Wang.


Voir également :
119 Falun Gong Practitioners Arrested in Two Heilongjiang Province Cities in One Day

Version en anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2019/6/6/177952.html
Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.