Une analyse de la théorie marxiste maléfique du Parti communiste chinois

Dès le moment où la théorie communiste de Marx a été créée, elle s'est immédiatement heurtée à l'opposition universelle des gens de la société traditionnelle dominante. Marx a ensuite été contraint à l'exil. Il a fui l'Allemagne pour la France. Après avoir été expulsé par le gouvernement français, il s'est rendu en Belgique où il a été expulsé à nouveau. De là, il est parti en Angleterre. Partout où il est allé, émeutes, violences et révolutions ont suivi. La marée rouge du communisme s'est répandue dans toute l'Europe et, à un moment donné, a pris le contrôle de la moitié de l'Europe. Ce spectre maléfique a même flotté silencieusement vers la Chine, l'ancienne terre de l'Orient avec ses cinq mille ans de culture et d'histoire. Le Parti communiste chinois (PCC) a provoqué une catastrophe dans le pays pendant plusieurs décennies.


Aujourd'hui, la vague du communisme maléfique en est arrivée à un déclin complet dans le monde. Cependant, le PCC maintient toujours la théorie maléfique de Marx et trompe les gens. L'une de ses théories est le soi-disant "matérialisme historique". Elle affirme que la matière détermine les pensées des gens et que le moteur du développement d'une société est la lutte des classes. Elle affirme aussi que la société humaine a évolué de l'esclavage à la féodalité, puis au capitalisme et finalement au socialisme et ensuite au communisme. Ces théories ont été prouvées fausses et rejetées par la plupart des gens dans le monde. Mais le PCC prétend toujours qu' s'agit de la vérité la plus haute et l'utilise contre le peuple chinois. Par conséquent, de nombreux Chinois, consciemment ou inconsciemment, le considèrent comme une vérité et l'utilisent pour distinguer le bien du mal sur toutes les questions auxquelles ils sont confrontés. Ces notions sont profondément incrustées dans leur esprit.


Le PCC a rigoureusement divisé la philosophie en deux catégories, l'idéalisme et le matérialisme. Il affirme arbitrairement que l'idéalisme est erroné et que seul le matérialisme est correct, et a écrit de telles choses dans les manuels scolaires. Selon la théorie matérialiste de Marx, les humains doivent avoir une vie matérielle, comme de la nourriture et des vêtements avant d'avoir une vie spirituelle, et la matière détermine donc les pensées. C’est très perturbant. Une personne ne peut-elle pas avoir ses propres croyances même quand elle n'a pas assez de nourriture ? Les gens doivent-ils avoir une vie matérielle riche avant de pouvoir rechercher un état spirituel plus élevé ?


Jésus a dit : "l'homme ne vit pas seulement de pain, mais de tout ce qui sort de la bouche du Seigneur." Cependant, le matérialisme de Marx a amené les gens à croire en une forme extrême de matérialisme, les guidant à poursuivre des intérêts matériels, qui détruisent davantage les pensées justes et bonnes que les gens nourrissaient jusque là envers Dieu. Il a transformé les gens en cadavres ambulants sans aucune croyance. Marx s'opposait à toutes les religions et a dit que les religions étaient l'opium du peuple. Une enquête récente a montré que 80% de la population mondiale croit en une religion et seulement 20% n'y croit pas, et que la majorité de ces 20% de la population vit en Chine. C'est le résultat de décennies de lavage de cerveau athée et de la répression des religions par le PCC. Il est très facile pour une personne sans croyance de commettre une mauvaise action, car elle n'a aucun sens du respect, aucune retenue interne, et ose faire n’importe quoi.


Ensuite, voyons quelles sont les personnes bienveillantes que le PCC critique comme étant des philosophes idéalistes. Ce sont Platon, Socrate, Lao Zi (老子) et le 6ème patriarche du Bouddhisme Zen Hui Neng (慧能), etc. Ils sont parmi les plus grandes figures de l'histoire de la civilisation humaine. Ce qu'ils ont laissé est une richesse spirituelle précieuse pour l'humanité. Pourquoi ont-ils été traités comme des figures négatives et des déchets féodaux sous le contrôle du PCC ? C'est parce que le PCC a de mauvaises intentions. Afin d'appliquer un ensemble de théories communistes complètement déconnectées des cultures traditionnelles du monde, en particulier en Chine où il y a cinq mille ans de profond heritage culturel , le PCC devait tenter de détruire totalement les croyances traditionnelles de la société chinoise. Du point de vue d'une personne ordinaire, ces élites de la culture humaine sont des philosophes. Mais du point de vue de la communauté de la cultivation, ce sont en fait des pratiquants ou des gens qui ont de grandes vertus. Les mots qu'ils prononçaient avaient des significations profondes et riches. Lorsque Lao Zi a dit : "Le Tao engendre un, un engendre deux, deux engendre trois et trois engendre tout", il décrivait sa profonde compréhension de l'univers. Mais le PCC a ridiculisé et critiqué ces propos, et les a traités comme un exemple des erreurs commises par les "philosophes idéalistes".


Afin de détruire systématiquement la culture traditionnelle de l'humanité et les croyances des gens en Dieu, Marx a fait de son mieux pour promouvoir la théorie de l'évolution de Darwin, affirmant que les humains venaient des singes et n'étaient pas "créés par Dieu" comme le croient les religions. Il visait à briser la relation entre les êtres humains et Dieu, et à ouvrir davantage la voie pour l'athéisme.


Afin de promouvoir la théorie maléfique de lutte des classes de Marx, le PCC exagère le rôle des rébellions paysannes dans les manuels d'histoire de la Chine, comme si l'histoire chinoise ancienne n'était qu'une histoire de rébellions paysannes, comme si tous les empereurs des différentes dynasties chinoises étaient les ennemis du peuple, qui opprimaient et foulaient aux pieds le peuple. Le PCC a également trompé le peuple chinois en prétendant que les conflits entre paysans et propriétaires terriens, entre entrepreneurs et travailleurs étaient irréconciliables. Afin de trouver des preuves à l'appui de sa théorie de révolution violente, il enseigne au peuple chinois que la plupart des gens vivant dans des sociétés féodales et capitalistes ont vécu dans une extrême pauvreté . En fait, les relations entre les peuples et les dirigeants étaient beaucoup plus harmonieuses dans les sociétés anciennes que ce qui a eu lieu sous le contrôle du PCC. Les anciens dirigeants étaient beaucoup plus rationnels que le PCC. Bien qu'il y ait eu des rébellions paysannes et des guerres, elles ont été beaucoup moins fréquentes que ce que dit le PCC, et la plupart du temps, la terre de Chine était pacifique. Si ce n’avait été le cas, comment la Chine des temps anciens, aurait-elle pu devenir un pays prospère, riche à la fois en culture et en richesse matérielle ? La Chine est retombée en arrière sous le contrôle du PCC. Ce déclin peut être attribué directement à la promotion continue par le PCC de la lutte de classe violente, aux instigations de vagues après vagues de mouvements politiques, aux mauvais traitements et à la torture de millions de personnes au cours des dernières décennies. Dans les temps anciens, lorsque des catastrophes naturelles ou causées par l'homme se produisaient, pour soulager les souffrances, les empereurs ont appris à regarder en eux-mêmes et à voir s'ils avaient commis des erreurs dans la gouvernance du pays ou si leur comportement leur avait fait perdre leur vertu. D'un autre côté, quand le PCC a-t-il admis ses erreurs au peuple chinois ? Quelle que soit la gravité de ses erreurs commises, il a toujours prétendu avoir absolument raison. À la fin d'une pandémie aussi grave que le SRAS, le CCP n'a-t-il pas affirmé que la maladie avait été vaincue sous sa direction ?


De nos jours, la plupart des Chinois, hommes ou femmes, jeunes ou vieux, sont très doués pour réciter les articles de Marx et de Lénine. C'est parce que ces choses sont enseignées constamment à l'école et qu'il faut mémoriser ces articles mot à mot ou échouer à l'examen. Même en n'ayant jamais été à l'école en Chine continentale, ce que l'on entend, voit et lit à la télévision, à la radio et dans les journaux, est souvent à propos de ces choses. Une telle pratique a été encore plus répandue pendant la Révolution culturelle. Par conséquent, les Chinois sont les meilleurs pour crier des slogans grandioses, faux et creux. De tels mots sortent tout simplement de leur bouche avant même qu'ils n'y aient réfléchi.


Cet article a pour but d'encourager plus de gens à dévoiler la nature de la théorie marxiste maléfique et d'aider les Chinois à s’affranchir du PCC le plus tôt possible.


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.