Mon voyage à Hong Kong et à Macao

Je suis récemment allé à Hong Kong pour une conférence. Ces deux jours m'ont profondément impressionné. De nombreuses personnes se sont rendues à Hong Kong ce jour-là, y compris celles qui ont assisté à la conférence. J'ai fait la queue pendant des heures pour passer la douane.


 
La queue à la douane de Hong Kong


J'ai été choqué quand je suis entré à Hong Kong. Partout où je suis allé, il y avait des banderoles diffamant le Falun Gong. Elles étaient le fait de la Youth Care Association, une organisation parrainée par le Parti communiste chinois (PCC) pour contrer les efforts des pratiquants de Falun Gong pour sensibiliser le public à la persécution de leur foi par le PCC. J'ai aussi vu les panneaux d'information et les journaux des pratiquants.


Notre guide nous a dit : " Hong Kong a la liberté de croyance, mais nous ne pouvons accepter aucun document à propos du Falun Gong ni acheter des livres de Falun Gong. Sinon, nous pourrions être interceptés et fouillés en retournant en Chine. "


Peu importe où nous sommes allés à Hong Kong, y compris les magasins de bijoux, les magasins de bonbons et les restaurants, il y avait des pratiquants de Falun Gong et des membres de la Youth Care Association.


Dès qu'un pratiquant commençait à parler de la persécution du PCC, des membres de la Youth Care Association intervenaient et les interrompaient. Les vêtements des membres de Youth Care Association étaient couverts de mots diffamant le Falun Gong. Ils avaient également des haut-parleurs et diffusaient des messages similaires.


Ils ne permettaient pas aux touristes de lire les affiches des pratiquants mais au lieu de cela les intimidaient en les filmant et en menaçant de poster les vidéos en ligne. Chaque membre de la Youth Care Association avait un caméscope sous le cou afin de pouvoir enregistrer facilement et en continu tous ceux qui interagissaient avec des pratiquants. Ils étaient aussi très agressifs. En revanche, les pratiquants tenaient pacifiquement banderoles et panneaux informatifs.

 
Des pratiquants de Falun Gong tenant banderoles et panneaux informant sur la persécution par le Parti communiste chinois
 
Des pratiquants tenant des banderoles
 
Des membres de la Youth Care Association portant des caméscopes sous leurs cous
 
Deux membres de la Youth Care Association s'apprêtent à partir à la fin de leur quart de travail.


Les pratiquants de Falun Gong à Macao ont installé des panneaux d'information à côté des ruines de Saint Paul. Ils ont utilisé un mégaphone pour diffuser des messages enregistrés racontant aux touristes la persécution en Chine. J'ai remarqué que très peu de touristes regardaient les informations des pratiquants parce que les guides touristiques avaient écouté la propagande du PCC et éloigné les touristes.

 
Les ruines de saint Paul à Macao


Les voyageurs qui se rendent à Hong Kong par leurs propres moyens ne sont pas limités par des groupes de touristes et peuvent librement faire du tourisme, du shopping et s'informer à propos du Falun Gong. Ceux qui voyagent avec des groupes organisés n'ont pas de temps libre, et chaque minute est strictement programmée. Il faut faire la queue pour faire ses courses, manger ou même aller aux toilettes. Par exemple, mon groupe de touristes ont du passer deux heures dans une petite boutique sans que nous ayons le droit de partir.


Un de mes amis qui vient de rentrer de Hong Kong a dit qu'il n’avait pas été suivi par des membres de la Youth Care Association car il n'avait pas voyagé avec un groupe de touristes. Il a également mentionné qu'il était plus facile de passer la douane et que ses bagages n'étaient pas fouillés.


Ce pourrait être la raison pour laquelle seuls les groupes de touristes sont tenus de demander un permis pour visiter de nombreuses régions de Hong Kong. Ils empêchent les gens de Chine continentale de se renseigner sur la persécution exercée dans leur propre pays.


Version anglaise
My Trip to Hong Kong and Macau
Version chinoise :
港澳见闻(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.