Le leçon d' un rêve à propos d'omettre la pensée droite

J’ai rêvé que j’avançais précipitamment sur une route. Il était temps d’émettre la pensée droite, mais je me suis dit que je le ferais plus tard. Soudain, tout dans ce monde s’est arrêté, le temps s’est arrêté. J’étais le seul à pouvoir bouger.

Presque tout dans ce monde n’avait pas été rectifié, parce que je n’avais pas émis la pensée droite. Plus rien n’allait exister - c’était comme de la terre et de la fumée qui se dispersaient et disparaissaient. Il ne restait même pas un tout petit morceau de poussière. Alors, le Maître est apparu et m’a regardé avec un visage grave, mais sans dire un mot.


Perte dévastatrice

Beaucoup de pratiquants ne font pas attention à émettre la pensée droite parce qu’ils ne peuvent pas sentir l’effet d’émettre la pensée droite. Parfois, l’effet ne semble pas très évident dans cette dimension, mais par contre, il y a des couches et des couches d’autres dimensions dont nous sommes responsables.

La puissance énorme de la rectification du Fa progresse à travers des couches et des couches d’espaces. Si nous n’émettons pas la pensée droite au moment prévu, la puissance qui n’est pas émise dans notre espace serait dévastatrice pour les innombrables vies dans ce monde.

Il est important de savoir qu’après des couches et des couches d’avancement par les forces du Fa, en atteignant la terre, tout atteindra sa fin.

Combien de vies pouvons-nous ramener ? Ceux qui vivaient dans ces mondes étaient des êtres que nous avions promis de sauver, alors le Maître nous a donné la pensée droite. Chaque être vivant dans ces mondes a eu une longue et magnifique histoire au cours de sa vie. Pendant la rectification du Fa, leur seul espoir sont les disciples de Dafa. Notre paresse nonchalante causerait une perte irréversible dans nos dimensions.


Ne pas douter du Maître

Dans la littérature bouddhiste, lorsque Bouddha Milarepa cultivait, son maître lui a demandé de construire des maisons, puis de les démolir et de les reconstruire encore et encore. Il a fait ce qu’on lui demandait et n’a jamais douté de son maître.

Ce que notre Maître nous a demandé de faire n’est pas anodin. Cependant, nous échouons souvent à bien faire ce qu’on nous demande.

Parmi les trois choses que les disciples de Dafa sont tenus de faire, le temps requis pour émettre la pensée droite est le moindre, mais il est aussi le plus susceptible d’être ignoré. Cependant, en tant que l’une des trois choses, c’est une partie de l’obligation totale en terme d’importance.

Même si nous ne pouvons pas voir l’effet de l’émission de la pensée droite, nous pouvons quand même le comprendre quand nous raisonnons. Si nous ne le faisons qu’après l’avoir vu, ne serions-nous pas les mêmes que ceux qui considèrent que voir, avant de croire en quelque chose, est une condition pour cultiver ?

« L’éveil précède la vue » (« Pourquoi ne peut-on pas voir », Points essentiels pour avancer avec diligence)

Émettre la pensée droite quatre fois par jour, cela signifie 1460 fois par an. Donc, c’est moins de 30 000 fois au cours des 20 dernières années - le temps de la rectification par le Fa.

Dans l’histoire de l’univers, c’est la seule et la plus glorieuse bataille à ce niveau entre le bien et le mal. Les opportunités sont numérotées et le temps passera en un clin d’œil. Est-ce qu’on serait en train de le rater ?

En se remémorant et en revoyant tous ces moments historiques dans le futur, on pourrait constater que nous étions absents. La position qui aurait dû être remplie par l’un de nous serait vide, de sorte que le pouvoir pervers qui aurait dû être éliminé a survécu et a continué à nuire à d’autres pratiquants et à d’autres êtres.

Lorsqu’un soldat est toujours absent de la bataille ou qu’un enseignant est toujours absent de la classe, cette personne n’a pas les qualifications nécessaires pour la tâche - que va-t-il lui arriver ?


Version anglaise :
Lesson Displayed in a Dream: About Not Sending Forth Righteous Thoughts

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.