Un homme du Heilongjiang meurt à peine un mois après être sorti de prison

M. Luo Jingshan avait de l’œdème et ne pouvait ni marcher ni parler lorsqu’il est sorti de prison le 1er avril 2018. Il nécessitait une dialyse et était souvent réveillé par des cauchemars. Il est mort le 3 mai à l’âge de 65 ans.


Cet habitant de l’agglomération de Hulin a été arrêté le 11 août 2015, après avoir découvert en surfant sur Minghui.org, un site web rendant compte de la persécution du Falun Gong, une pratique spirituelle basée sur le principe Authenticité-Bonté-Tolérance, par le régime communiste chinois .


L’avocat de M. Luo a présenté un plaidoyer non coupable en son nom lors de son procès le 14 janvier 2016. L’avocat a avancé que son client n’aurait jamais dû être poursuivi pour avoir exercé son droit constitutionnel de liberté de conviction.


Le juge président a condamné M. Luo a 2 ans et demi de prison deux semaines plus tard. Son appel a été rejeté.


M. Luo est tombé gravement malade alors qu’il était détenu dans le centre de détention local et a été libéré pour raison médicale le 20 février 2016. Il a été ramené en détention le 25 mars 3016, et directement envoyé à la prison locale.


La santé de M. Luo a continué à se détériorer, et il est mort à peine un mois après avoir été relâché de prison.


Voir également :

Falun Gong Practitioner Arrested, Sentenced After Browsing Minghui Website
Chinese version available

Version chinoise :
黑龙江虎林市云山农场罗井山被迫害致死

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.