Trois avocats plus tard, une femme de Jilin secrètement condamnée à la prison pour sa foi

Mme Qi Yanhui a été condamnée à trois ans de prison pour son refus de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.


Le 10 août 2017, la résidente de la ville de Jilin a été arrêtée avec quatre autres pratiquants de Falun Gong. Tous les cinq ont été détenus 15 jours, mais seulement deux ont été relâchés le 25 août. Deux autres pratiquants ont été relâchés le lendemain, mais Mme Qi reste détenue.


L'avocat de Mme Qi a tenté de lui rendre visite le 26 septembre, mais le centre de détention de la ville de Jiaohe a exigé de voir la preuve que l'avocat n'était pas un pratiquant de Falun Gong. L'avocat a démissionné et la famille de Mme Qi a engagé un deuxième avocat le même jour. Le nouvel avocat a produit des preuves et a été autorisé à la voir. Elle a déclaré que des fonctionnaires du parquet local l’avaient interrogée dans le centre de détention.


La famille de Mme Qi a engagé un avocat supplémentaire pour lui rendre visite le 1er décembre. Le centre de détention a de nouveau exigé la preuve qu'il n'était pas un pratiquant. Le nouvel avocat a protesté que son droit légal de rencontrer sa cliente était violé. Le centre de détention a alors déclaré qu'ils pourraient accorder une rencontre si des policiers l'accompagnaient. Il n'a pas pu voir Mme Qi.


On a appris récemment que Mme Qi avait été admise, le 18 janvier 2018, dans la deuxième prison de la province de Jilin. Les détails de son procès et de sa condamnation n'ont pas encore été découverts.


Version chinoise :
吉林市齐艳惠被冤判入狱

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.