Un vieil homme de nouveau arrêté, des villageois signent une pétition pour sa libération

M. Gao Wenzhi, un pratiquant de Falun Gong de 71 ans, habitant un village isolé près de la ville de Huludao, était un enseignant exceptionnel. Il a dépensé plus de 30 000 yuans de ses propres deniers pour réparer et entretenir quatre routes du village ces huit dernières années.


Depuis 2015, des dizaines de milliers de pratiquants de Falun Gong et leurs familles ont déposé des plaintes au pénal contre l’ancien dictateur Jiang Zemin pour avoir lancé la persécution. Treize pratiquants de la ville de Huludao ont récemment été arrêtés entre le 2 juin et le 24 juillet pour leurs dépôts de plaintes.


M. Gao a été arrêté à son domicile le 23 juin par la police du Commissariat de Longgang Bianfang en rétorsions pour son dépôt de plainte. Les policiers ont également confisqué ses biens personnels dont la photo de Maître Li (fondateur du Falun Gong), des livres de Falun Gong, un ordinateur et un cyclo-pousse. Il a été accusé de porter de fausses accusations et a été détenu depuis dans le centre de détention de Huludao.


 
Plus de 150 villageois ont signé et apposé leurs empreintes digitales sur une pétition pour sa libération.
 
Photo de la pétition signée et portant les empreintes digitales


Persécutions précédentes

M. Gao a débuté la pratique du Falun Gong en 1995. En l’espace de six mois ses affections physiques, telles qu’hépatite, rhinite et douleurs dorsales, ont complètement disparu.


Il a été envoyé dans un camp de travaux forcés pour trois ans en septembre 1999 en raison de sa foi. Au terme de sa peine de travaux forcés, il a été condamné illégalement en 2002 à trois autres années.


Entretenir les routes du village avec ses propres deniers

Après sa libération du camp de travaux forcés en 2005, M. Gao a déménagé dans le village de Daochi. Une route utilisée par plus de 30 familles pour se rendre à leurs fermes était pleine de nids-de-poule faute d’entretien. Il était difficile pour les villageois de l’emprunter les jours de pluie ou quand il neigeait. M. Gao a réparé la route et l’a entretenue avec son propre argent.


Chaque villageois faisait son éloge et tous le saluaient d’un simple 'Falun Dafa Hao !' (Falun Dafa est bon).


Une autre route près de la voie ferrée, était gravement endommagée sur environ 300 mètres de long. Réparer cette route exigeait une quantité significative de bitume. M. Gao a acheté un cyclo-pousse électrique pour transporter les surplus de goudron en provenance des chantiers. Quand il a eu accumulé assez d’asphalte, il a commencé à réparer la route durant les chaudes journées d’été, le goudron se ramollissant à hautes températures.


M. Gao a écrit son numéro de téléphone sur son cyclo-pousse pour que les gens puissent l’appeler pour réparer leur route. Pour chaque demande de réparation, il rebouchait rapidement les nids-de-poule.


Il permettait aussi aux gens de connaître la beauté de Dafa (également connu sous le nom le Falun Gong) avec des messages sur son cyclo-pousse. D’un côté il avait écrit : " Je suis reconnaissant à Dafa d’avoir sauvé ma vie, et je suis les principes de ‘Vérité-Bonté-Patience' pour apporter la paix aux gens. " De l’autre: " Réciter ‘Falun Dafa Hao! Zhen-Shan-Ren Hao!' est le moyen d’être sauvé. "


Les nouvelles des bonnes actions de M. Gao se sont répandues largement. Tout le monde, y compris un policier de la localité, savait que M. Gao était un pratiquant. Le fonctionnaire lui a même dit de ne pas quitter le village.


Un secrétaire du Ministère des Transports a voulu l’année dernière lui offrir un cadeau et le faire passer à la télévision. M. Gao a décliné son offre et a dit : " Je suis un pratiquant. Je n’aurais pas fait cela si ce n’était pour le Falun Gong. Je suis les principes de Vérité-Bonté-Patience pour être une bonne personne. Oseriez-vous dire au public à la télévision qu’un disciple de Dafa a réparé des routes? "


Le secrétaire était interloqué. M. Gao a poursuivi. " J’ai eu à souffrir de deux cancers et on m’a dit que je n’avais plus qu’ une année à vivre. Je me suis alors mis à pratiquer le Falun Gong et j’ai commencé à me rétablir deux semaines plus tard. J’ai maintenant 70 ans et suis en parfaite santé. "


M. Gao a indiqué au secrétaire les manquements du gouvernement dans l'entretien des routes locales. Peu après leur conversation, les routes du village ont été complètement réasphaltées.


Personnes responsables de la persécution
Yu Zhisheng (于智盛): chef, Poste de police de Longgang Bianfang, +086-13709895127
Meng Bing (孟冰): chef, Département de police de la ville de Huludao, +086-18842950005
Zheng Xuping (郑绪平): directeur, Centre de détention de Huludao, +086-13998963869


Traduit de l’anglais :
Elderly Man Arrested Again, Villagers Petitioning for His Release

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.