Depuis deux ans, une campagne de signatures pour la fin de la persécution en Chine a lieu chaque week-end à Sofia
 

Depuis deux ans, une campagne de signatures pour la fin de la persécution en Chine a lieu chaque week-end à Sofia

Depuis maintenant deux ans les pratiquants de Falun Gong de Bulgarie se rendent aux principales stations de métro et dans un parc du centre-ville chaque week-end, afin d’attirer l’attention sur la persécution du Falun Gong en Chine, et recueillent des signatures pour une pétition appelant à la fin des brutalités du Parti communiste chinois (PCC).


Le 19 octobre dernier, ils se sont installés près d’une bouche de métro juste en face de l’Université de Sofia. Ils ont présenté le Falun Gong aux passants et leur ont parlé de la persécution sévissant en Chine. De nombreuses personnes ont choisi s’apposer leurs noms sur une pétition contre le prélèvement d’organes approuvé par l’état en Chine, dont la plupart des victimes pratiquent le Falun Gong.

 
Attirer l’attention sur la persécution du Falun Gong en Chine près de l’entrée de la station de métro en face de l’Université de Sofia.

Le 21 octobre au matin, les pratiquants se sont retrouvés près de la très fréquentée Place Bulgaria. Ils ont saisi l’opportunité de discuter avec cinq ou six agents de police qui passaient. Ils leur ont parlé du prélèvement d’organes et autres brutalités de la persécution du Falun Gong en Chine.


" C’est horrible ! C’est inimaginable ! Je signe ! " s’est exclamé l’un deux. Ses collègues se sont joints à lui et ont ajouté leurs signatures sur la pétition.


La place grouillait de monde et beaucoup de gens se sont arrêtés pour lire l’information affichée. D’autres ont pris des dépliants à lire plus tard. Par moments, les gens faisaient la queue pour signer .


 
Sensibiliser et recueillir des signatures Place de la Bulgarie
 
Signer une pétition contre le prélèvement forcé d’organes à vif approuvé par l’état en Chine

La consternation était immédiate lorsque les gens apprenaient les brutalités de la persécution, et ils allaient aussitôt signer.


Un jeune homme a dit qu’il souhaitait apprendre le Falun Gong après avoir signé. On lui a indiqué un site de pratique dans un parc voisin et il a dit qu’il s’y rendrait dès le lundi suivant.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.