La torture des pratiquants dans la prison de Jinan en laisse certains incapables de se prendre en charge

La prison de Jinan dans la province du Shandong a utilisé de nombreuses méthodes de torture pour forcer les pratiquants de Falun Gong à renoncer à leur croyance, dont les passages à tabac, être soumis à des conditions gélives ou étouffantes, la privation de sommeil, l'injection de drogues inconnues et l'isolement carcéral. Certains pratiquants ont perdu toute capacité de se prendre en charge suite à de tels mauvais traitements.


Des pratiquants laissés incapables de se prendre en charge

Ma Fujian

M. Ma Fujian, de la province du Shanxi, a fait une grève de la faim et a été gavé et soumis à l’injection de médicaments à l'hôpital de Xinkang pendant deux ans.


Wang Wenzhong

M. Wang Wenzhong est un résident de 43 ans du canton de Syishui, agglomération de Linyi. Les autorités carcérales ont déchiré en morceaux devant lui la lettre de sa famille le 8 mars 2017 parce qu'elle contenait des références défavorables sur l’établissement. Cet acte lui a causé un énorme stress mental. M. Wang a fait une hémorragie cérébrale le 12 mars. Il est actuellement détenu dans l'hôpital pénitentiaire et incapable de s'occuper de lui-même.


Huang Min

M. Huang Min, 73 ans, était instructeur en génie électrique à l'Université de Jiamusi. Il a été condamné à 20 ans en 2002 pour avoir intercepté la télévision par câble pour diffuser des programmes contrant la campagne de propagande du régime chinois contre le Falun Gong.

Il s’est mis en grève de la faim plus de 40 fois et a subi diverses tortures physiques et mentales, y compris être enfermé dans une petite cage, forcé à s'asseoir sur un "petit tabouret " et sévèrement privé de sommeil.

En raison du stress mental, M. Huang a subi une hémorragie cérébrale à la mi-mars 2017. Il est actuellement traité dans l'hôpital de la prison et ne peut pas s'occuper de lui-même.


Autres cas d'abus

Lu Fengtian

M. Lu Fengtian, un résident de 44 ans du canton de Yishui, a fait une grève de la faim deux fois en avril et mai 2017. Il est actuellement traité dans l'hôpital de la prison.


Huang Shitang

M. Huang Shitang, un résident de la ville de Zibo âgé de 66 ans, a été arrêté lors d'un différend au sein d'un groupe le 14 avril 2017. Sa blessure par un capitaine de police local lors de son arrestation n'a toujours pas guéri.


Wang Zhongshi

M. Wang Zhongshi, résident de la ville de Zibo âgé de 65 ans, a fait une grève de la faim pendant quatre jours à la mi-décembre 2016 pour protester contre les diffusions de propagande qui calomniaient le Falun Gong.


Liu Xingwu

M. Liu Xingwu, résident de Weifang, âgé de 55 ans, a fait une grève de la faim trois fois entre septembre et décembre 2016 pour protester contre la " transformation" forcée des pratiquants par les autorités ou le fait de les forcer à renoncer à leur croyance, souvent en recourant à des abus physiques et mentaux. Il a eu des saignements sévères dans son estomac.


Liu Liangmin

M. Liu Liangmin du canton de Changle a été condamné à trois ans et emmené dans la prison de Jinan le 19 janvier 2017. Il était à l’article de la mort suite aux mauvais traitements du bureau 610 local, du département de police et du centre de détention de Changle.

M. Liu a été envoyé à l'hôpital de police de Shandong pour réanimation. Sa famille a reçu un avis d'état critique de l'hôpital, mais ils n’ont été autorisés à le voir que quelques minutes.


Hao Wuzhong

M. Hao Wuxhong, un résident de 68 ans de la ville de Weifang, a été condamné à neuf ans de prison. Il a été incarcéré pendant huit ans et se trouve à présent détenu dans le quartier n ° 11 de la prison de Jinan.

M. Hao s’est vu diagnostiquer un cancer du poumon à la fin de 2016. Sa famille a soumis deux fois une demande de libération conditionnelle pour que M. Hao soit traité à la maison. La deuxième demande a été faite le 21 février. Sa famille n'a toujours pas reçu de réponse de la prison.


Autres pratiquants sous étroite surveillance

M. Yin Kaikui, un résident de 48 ans du canton de Linqu, ville de Weifang, a été persécuté pendant plus de 10 mois depuis le 25 avril 2016.


M. An Libo, un résident de 50 ans du canton de Laiyang, ville de Yantai, a été persécuté depuis plus de six mois.


M. Zhang Shoufeng et Peng Shuming, tous deux 45 ans, sont encore étroitement surveillés au sein de leurs groupes.


Version chinoise :
多位法轮功学员被济南监狱迫害致生活不能自理

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.