La prison pour femmes de Xinxiang continue de maltraiter les pratiquantes de Falun Gong

La persécution des pratiquantes de Falun Gong reste inchangée dans la prison pour femmes de Xinxiang dans la province du Henan.

Celles qui refusent de renoncer au Falun Gong sont habituellement détenues dans la Division neuf pendant six mois avant d’être transférées à une autre division, où on les soumet aux travaux forcés plus de dix heures par jour.

Les gardes de la Division neuf forcent les pratiquantes à assister à des séances de lavage de cerveau chaque jour. Quiconque refuse de coopérer est battu et privé de sommeil.

Mme Qin Haixian, dans la soixantaine, est décédée le 5 avril 2014 suite à l'impitoyable violence, douze jours seulement avant sa libération prévue.

Mme Wang Qiuju a été mise en cellule d’isolement de nombreuses fois.

Mme Wang Wanrong a été condamnée à cinq ans après son arrestation en novembre 2012. Quand elle a fait une grève de la faim dans la prison, elle a été conduite à l’hôpital de la prison pour un gavage deux fois par jour. Elle a passé un total de deux ans à l’isolement.


Version chinoise :
河南新乡女子监狱迫害法轮功学员案例

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.