Des pratiquants de Falun Gong de Lanzhou condamnés à des peines de prison pour avoir suspendu des bannières

M. Guan Longshan a été condamné à quatre ans de prison en lien avec la suspension de bannières par les pratiquants de Falun Gong le 13 mai 2015. Il est l’un des six pratiquants mis en procès le 14 avril 2016. Mme Wang Liqian, la belle-sœur de M. Guan, a été condamnée à cinq ans au cours du même procès.


Des bannières et des pancartes annonçant " Célébrer la journée mondiale du Falun Dafa " et " Efforts mondiaux pour traduire en Jiang Zemin en justice " ont été suspendues pendant la nuit partout dans et autour de la ville de Lanzhou, province du Gansu, le 13 mai 2015, 16eme anniversaire de la journée mondiale du Falun Dafa.


En réponse, la police a arrêté une dizaine de pratiquants et des membres de leur famille, comprenant M. Guan, son frère Guan Longyan, sa belle-sœur Wang Liqian, sa sœur Guan Longmei, et son père âgé de 74 ans.


M. Guan Longshan a été arrêté le 19 juin 2015, dans la maison de son père. Des policiers en civil se sont précipités lorsque son père a ouvert la porte à un de ses petits-fils. Le vieil homme a été jeté à terre sur le sol de béton. La police a menotté M. Guan, son père, et sa sœur avant de les emmener au Poste de police.


M. Guan a été détenu dans un centre de détention avant son procès. Il est actuellement incarcéré dans la prison de Yongdeng dans une région éloignée de la province du Gansu. Il a été difficile pour sa famille de lui rendre visite, car il n'y a pas de transport public direct de là jusqu’à Lanzhou.


La sœur de M. Guan, Mme Guan Longmei, a été libérée après une heure d'interrogatoire. Son père, cependant, a été attaché à une chaise de fer pendant plus de 14 heures avant d’être libéré. Une fois rentré chez lui, il s’est plaint de terribles douleurs dans sa poitrine. Sans les soins appropriés et en temps opportun de ses enfants, le vieux Guan est décédé six mois plus tard, le 17 janvier 2016.


Le frère perd son travail et la belle-sœur écope d’une peine de prison

Le frère de M. Guan et sa belle-sœur se sont barricadés dans leur appartement pendant trois semaines, essayant d'éviter l'arrestation, avant que la police n’entre par effraction par une fenêtre de leur appartement au quatrième étage, le 13 juillet 2015. Ils ont été physiquement maltraités physiquement lors de leur garde à vue. Leur maison a été fouillée et pillée. Le frère de M. Guan a été libéré deux jours plus tard. Sa belle-sœur, Mme Wang Liqian, a été emmenée dans un centre de détention et condamnée à cinq ans dans la prison pour femmes de Gansu après le procès.


Suite à l’épreuve, le frère de M. Guan est retourné travailler, pour finalement s’entendre dire qu'il avait été congédié. Il vit à présent avec son père et sa sœur, et prend soin de ses deux enfants d'âge scolaire et de sa propre mère. En décembre 2016, lui et sa belle-mère sont allés rendre visite à sa femme en prison, mais les autorités ont refusé de la leur laisser voir parce qu'elle avait refusé de renoncer à sa croyance dans le Falun Gong.


La mère dévastée après la mort de son mari

M. Guan Longshan a une grande famille. Sa mère et sa sœur, Mme Guan Longmei, son frère et sa belle-sœur pratiquent le Falun Gong. Ils ont été persécutés à plusieurs reprises en raison de leur croyance pendant les 17 dernières années.


En 2007, la mère de M. Guan, Mme Lu Guiqin, a été emmenée dans un centre de lavage de cerveau pour sa pratique du Falun Gong. Elle a été secrètement condamnée à quatre ans de prison par la suite. Au moment où la famille l’a appris, la période d'appel avait déjà expiré.


En l’espace d’un an d'emprisonnement, Mme Lu a perdu la vue et elle est devenue mentalement désorientée suite à la torture. Elle a finalement été libérée pour raison médicale en août 2010. Depuis lors, Mme Lu, devenue hémiplégique dépend de son mari pour prendre soin d'elle.


Depuis la mort de son mari en janvier 2016, l'état de Mme Lu s’est détérioré. Elle ne répond pas quand on lui parle et a du mal à dormir. Elle a été emmenée à l'hôpital et la tomodensitométrie a montré trois blocages dans son cerveau.


L’histoire de persécution de la sœur Guan Longmei

La sœur de M. Guan, Mme Guan Longmei, 47 ans, avait été envoyée dans des camps de travaux forcés deux fois, une fois dans un centre de lavage de cerveau, et elle a été détenue au moins trois fois au cours des 17 dernières années pour sa pratique du Falun Gong. Son mari a divorcé sous la pression alors que leur fille avait à peine un an.


En juillet 1999, le régime communiste chinois a lancé la répression violente du Falun Gong sous le président d'alors Jiang Zemin. Comme beaucoup de pratiquants, Mme Guan Longmei est allée à Pékin en appeler au droit de pratiquer le Falun Gong. Elle est allée à Pékin en juillet 2000, et de nouveau en décembre 2000. Chaque fois, elle a été ramenée à Lanzhou et emmenée dans des centres de détention, où elle a été battue et physiquement torturée jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus discerner les couleurs. Son dos est devenu noir et violet.


En février 2001, quelques jours après son retour du centre de détention, la police a fait irruption à son domicile. Ils ont pris sa fille de ses bras et lui ont dit d’aller au Poste de police pour un entretien.


Mme Guan a été envoyée au camp de travaux forcés Ping'antai cet après-midi-là. Elle a été condamnée à un an de travaux forcés. Pendant son incarcération. Elle a souvent été battue et suspendue par les bras, avec seulement le bout de ses orteils touchant terre.


Peu après son retour chez elle, elle a été arrêtée à nouveau et envoyée dans un centre de lavage de cerveau, et elle n’est rentrée chez elle qu’en mai 2002.


En août 2002, Mme Guan a de nouveau été arrêtée au domicile d'un autre pratiquant, elle a été condamnée à un an et demi dans le camp de travaux forcés de Ping'antai. Même lorsqu’ elle est rentrée à la maison en avril 2004, la police locale surveillait toujours de près ses allées et venues et la harcelait fréquemment.


Depuis le décès de son père, Mme Guan a pris soin de sa mère à plein temps.


Voir également :
A 69-year-old Woman Tortured to Blindness in the "Legal System School"
Police Arrest, Detain and Torture Practitioners


Version chinoise :
兰州市关龙山及嫂嫂被劫持入狱-父亲含冤离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.