Un député britannique propose une motion contre le prélèvement forcé d'organes

Le 12 juillet, le député britannique Patrick Grady a proposé la "motion 173", exhortant le gouvernement britannique à condamner le prélèvement d'organe approuvé par l'État sur des prisonniers d’opinion de leur vivant en Chine, en particulier des pratiquants de Falun Gong, et à faire pression sur le gouvernement chinois pour libérer les pratiquants emprisonnés.


Intitulée "La pratique du Falun Gong et la campagne contre le prélèvement d'organes" la motion a été co-signée par plusieurs membres du Parlement.


Le député britannique Patrick Grady (Parti national écossais)

Aperçu de la motion sur la page Web du Parlement britannique


La motion met en avant le prélèvement forcé d'organes et une pratiquante de Falun Gong emprisonnée en Chine. Le contenu principal se lit comme suit :


"Que cette Chambre prenne note de la campagne de longue date contre le prélèvement forcé d’organes et rende hommage à la détermination de tous ceux qui ont consacré tant de temps à porter cette question à l'attention des décideurs dans le monde entier;

note en outre que le gouvernement chinois a admis qu'il avait utilisé des organes de prisonniers exécutés et a prétendu qu'il allait éliminer la pratique dans un délai de cinq ans;

s’inquiète que sans un système de transparence et de traçabilité, les organes provenant de prisonniers exécutés, y compris des milliers de pratiquants de Falun Gong qui sont des prisonniers d'opinion, peuvent encore être utilisés de cette manière;

note les déclarations des militants que les pratiquants de Falun Gong continuent d'être soumis à la persécution, la détention arbitraire, les procès inéquitables, la torture et autres mauvais traitements;

note avec préoccupation que la pratiquante de Falun Gong Chen Huixia a été détenue en juin 2017 et, selon sa fille, torturée en détention en raison de ses convictions ;

accueille la campagne et les efforts d'Amnesty International appelant les autorités chinoises à libérer immédiatement les pratiquants de Falun Gong emprisonnés;

et appelle le Gouvernement à soulever ces préoccupations persistantes lorsqu'ils rencontrent des représentants du gouvernement chinois ».


Le 11 octobre 2016, le député Grady a également appelé à une enquête sur le prélèvement illégal d'organes en Chine lors d'un forum au Parlement organisé par le député Jim Shannon, président du Groupe parlementaire multipartite sur la Liberté de religion et de croyance.


Au même forum, la députée Fiona Bruce a lu une motion similaire qu'elle proposait? la " Motion 502", "Le prélèvement forcé d'organes en Chine."


Version anglaise :
British Parliament Member Proposes Motion Against Forced Organ Harvesting

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.