Une femme du Jilin meurt en détention, la famille soupçonne un homicide

Une habitante de la ville de Da'an est morte d'une insuffisance respiratoire alors qu'elle était détenue pour sa croyance en Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois (PCC). Sa famille soupçonne que les gardes ont endommagé ses poumons en l'alimentant de force et avec brutalité.


Le 18 octobre 2016, Mme Han Hongxia, âgée de 57 ans, a été arrêtée et sa maison a été saccagée. Sui Yanlong, alors chef du Bureau de la sécurité intérieure de la ville de Da'an, était responsable de son arrestation.


Les gardiens du centre de détention de la ville de Baicheng ont soumis Mme Han à diverses formes de torture, y compris à l'alimentation forcée, parce qu'elle refusait de renoncer au Falun Gong.


Le 8 mars 2017, Mme Han est tombée gravement malade et a été admise à l'hôpital de Changchun. Elle est morte deux jours plus tard.


Sa famille a été choquée par son décès soudain, car elle était en parfaite santé depuis qu'elle avait commencé à pratiquer le Falun Gong en 2008. Son arthrite, ses problèmes cardiaques et ses problèmes de cou avaient tous disparu, ainsi que son mauvais caractère. Elle tenait à dire aux gens que le Falun Gong n'était pas du tout ce que veut présenter la propagande du PCC, pour finalement être arrêtée pour avoir parlé et mourir en détention.


Les proches de Mme Han explorent les options légales pour demander justice.


Liste partielle des individus responsables de la persécution de Mme Han :

Sui Yanlong : +86-13894655119
Wang Lei (successeur de Sui Yanlong) : +86-13904365210, +86-18043608062


Version chinoise :
吉林省大安市韩红霞被迫害致死

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.