" Ce livre a sauvé mon âme ! " - l'histoire d'une Iranienne survivante d'un cancer

"Après trois mois de pratique du Falun Gong, j'ai pu sortir du lit, me promener, m'acquitter de tâches domestiques et même aller faire du shopping ! " Ce sont les mots d'Elham Heidarzadeh, une immigrante iranienne vivant à présent à Toronto, au Canada, autrefois atteinte d'un cancer et au seuil de la mort.


Lorsqu'on lui a diagnostiqué un cancer en 2005, Elham, qui n’avait alors qu’une trentaine d’années, " s'est adressée au ciel 'Pourquoi moi ? pourquoi la vie est-elle si injuste' ? ". Elle voulait une réponse avant de mourir.


Après être restée trois ans alitée, Elham a un jour trouvé le livre Zhuan Falun sur Internet. Elle l'a téléchargé mais ne l'a lu qu'un an plus tard, en 2009.


"C'était incroyable ", se souvient-elle. " Après avoir lu un paragraphe, j'ai senti que toutes mes questions avaient trouvé leurs réponses. "


" Je ne savais pas ce qui arriverait ensuite. Tout ce que je savais, c'était que j'avais les réponses à ce qui me déconcertait "a-t-elle dit. " Ce livre a sauvé mon âme ! "


Elham a commencé à apprendre les exercices en suivant les instructions en ligne. " Quand la musique a commencé, j'ai trouvé les mouvements des exercices tellement beaux. "


Trop faible pour rester debout bien longtemps, Elham a appris les exercices peu à peu.


"C'était vraiment lent au début. Je faisais les exercices une fois par semaine et ensuite deux fois par semaine. Peu à peu, j'ai appris les cinq exercices. Et trois mois plus tard, j'ai pu marcher et assumer quelques tâches "


Elham a raconté l'histoire suivante :

" Une fois, mon fils alors âgé de 2 ans est entré dans ma chambre. Je lisais le Zhuan Falun. Il a tendu l'index en direction du portrait de Maître Li Hongzhi (le fondateur du Falun Gong) dans le livre et a dit : " Maman, il a mis une boule jaune dans ton ventre. J'en veux une aussi." Puis il a trouvé une image de l'emblème du Falun dans le livre et a dit : "C'est cette boule. "

" Je pensais que c'était juste des mots d'enfant et n'y ai pas prêté attention. Mais plus tard, j'ai réalisé que ce qu'il voyait, vraisemblablement à travers son œil céleste, était un Falun donné par Maître Li.

" Cette expérience a renforcé ma confiance. J'ai lu les livres du Falun Gong tous les jours et peu à peu j'ai augmenté le temps de pratique des exercices. Peu importe à quel point cela semblait difficile, je les faisais tous les jours.


" Sept mois plus tard, quand je suis allée à l'hôpital pour un examen, les médecins ont dit que le cancer avait disparu ! J'étais en parfaite santé. J'ai dit à tous les médecins et aux infirmières que le Falun Gong m'avait guérie. Ils ont été stupéfaits. "


Une autre bonne nouvelle est arrivée peu après - toute la famille a obtenu un visa d'immigration pour le Canada et a déménagé à Toronto.


Après avoir pratiqué le Falun Gong pendant presque neuf ans, Elham a finalement trouvé un site d'exercices local. En janvier de cette année, pour la première fois, elle a participé à des exercices de groupe au club Stan Wadlow.


 
Elham (à gauche) au point de pratique local avec une autre pratiquante


" J'ai beaucoup appris du groupe. Les autres pratiquants ont partagé leur compréhension des enseignements avec moi et je me suis éveillée à de nombreux principes que je n'avais pas compris quand je pratiquais seule.


" J'ai senti un fort champ d'énergie sur le site des exercices. Je suis arrivée à des compréhensions plus profondes de la cultivation et pratique, de la croyance et de l'interférence. "


Une fois au site d'exercices de groupe, Elham a eu une douleur intense à l'estomac, mais elle n'a pas cessé les exercices.


" J'ai essayé de supporter la douleur et je me suis dit que j'étais une pratiquante de Falun Gong, que rien ne pouvait m'empêcher de faire les exercices. Puis j'ai commencé à répéter : 'Falun Dafa est bon ; Authenticité-Bonté-Patience est bon.' Je l'ai répété encore et encore, alors j'ai entendu une voix dire : 'Bravo, bravo.' Je pensais qu'un pratiquant me parlait, alors j'ai ouvert les yeux. Tout le monde faisait les exercices les yeux fermés. J'ai alors réalisé que c'était Maître Li qui m'encourageait.


" L'encouragement m'a donné confiance. Je ne cessais de réciter les phrases et de faire les exercices. Quinze minutes plus tard, la douleur avait disparu. J'y suis arrivé.


Depuis, je récite tranquillement : 'Falun Dafa est bon ; Authenticité-Bonté-Patience est bon' chaque fois que je rencontre des difficultés ."


Elham dit qu'elle comprend vraiment ce que Maître Li dit dans le Zhuan Falun :

" Le champ de nos sites de pratique de gong est meilleur que celui où les gens exercent toute autre méthode, il vous suffit seulement d’aller pratiquer le gong dans ce champ, c’est bien mieux que de vous faire soigner. Mes Corps de Loi s’assoient en cercle; au–dessus du champ de pratique de gong, il y a encore une coupole sur laquelle se trouve un grand Falun et au-dessus de cette coupole, un grand Corps de Loi surveille ce champ. Ce champ n’est pas un champ ordinaire, ce n’est pas un champ ordinaire où on fait du qigong, mais un champ de cultivation et de pratique."

Elham se sent chanceuse de pratiquer le Falun Gong.


" Je me plaignais du fait que j'avais trouvé le Falun Gong aussi tardivement et j'étais contrariée que personne ne m'en ait parlé plus tôt. Maintenant, j'ai cessé de me plaindre. Tout ce que je veux faire est chérir cette occasion et bien pratiquer et cultiver. "


En tant qu'étudiante au Collège Seneca, Elham a partagé ses expériences avec ses camarades de classe et les enseignants.


" Il y a beaucoup d'étudiants chinois à mon école. La plupart d'entre eux ont été trompés par la propagande du Parti communiste chinois et avaient de mauvaises compréhensions du Falun Gong.


" Je leur ai expliqué la façon dont le Falun Gong et Maître Li m'ont sauvé la vie sans que j'ai eu à débourser un sou. En utilisant mes propres expériences, je leur ai dit ce qu'est vraiment le Falun Gong et pourquoi ils ne devraient pas croire ce que le Parti communiste dit. Beaucoup de mes camarades de classe ont à présent changé d'avis."

Version anglaise
“This Book Saved My Soul!”—A Cancer Survivor's Story

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.