J’ai arrêté d’être un voleur après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa

J’ai 34 ans et vis près du fleuve Yangtze. Je gagne ma vie en tenant un comptoir de boissons fraîches. J’ai arrêté l’école à l’âge de 15 ans.


Mon grand-père pratique le Falun Dafa et je faisais habituellement les exercices avec lui mais j’ai fini par arrêter.


Les agents du " Bureau 610 "ont emmené mon grand-père en 2001 en raison de sa croyance. Ils ont menacé de retenir son salaire en tant que secrétaire du parti du village s'il ne renonçait pas à ses convictions mais leurs efforts ont été vains.


Après que mon grand-père a commencé à pratiquer Dafa, j'ai été témoin de changements positifs. Il était depuis longtemps un alcoolique et accro au jeu, mais il est devenu une personne beaucoup plus aimable et a renoncé à ces mauvaises habitudes une fois qu'il a commencé à pratiquer Dafa.


Grand-père essayait de devenir une bonne personne et n'avait rien fait de mal, alors j'ai été choqué quand il a été arrêté. Sachant que le Parti communiste chinois est corrompu et qu'il persécute ce groupe de gens innocents, je savais que Falun Dafa devait être très moral et droit.


Après que mon grand-père a été emmené, j'ai regretté d’avoir cessé de pratiquer et réalisé que je devrais chérir Dafa. J'ai commencé à pratiquer et à me cultiver avec diligence. J'avais 19 ans.


Changer mon mauvais comportement

Quand j'avais environ cinq ou six ans, j'ai commencé à voler de l'argent à mes parents et mon grand-père pour acheter des collations. Mes parents me donnaient souvent une fessée quand ils le découvraient. Peu importe ce qu’ils faisaient pour corriger mon comportement, je continuais à voler.


Quand j'avais dix ans, j'ai volé dix yuans à ma cousine qui était en visite pendant le Nouvel An chinois. Quand elle a dit qu’il lui manquait de l’argent, mes parents ont immédiatement su que je l'avais pris. Ils ont essayé de me le faire admettre et de lui rendre l'argent, mais j'étais trop têtu.


Mon père était furieux. Il m'a puni et a exigé que j'arrête de voler. La douleur était inoubliable mais je ne changeais toujours pas.


Un jour après que j'ai commencé à pratiquer Falun Dafa, mon père m'a demandé d'aller chercher des bassines en plastique appartenant à mon oncle. En les déplaçant, j'ai vu un gros paquet d'espèces dans une des bassines.


Mon désir s’est manifesté. Je n'avais jamais vu autant d'argent. Je pouvais m’enfuir avec et avoir du bon temps. Submergé par la tentation, j'ai pris l'argent.


J’ai tout à coup pensé qu'en tant que pratiquant, je ne pouvais pas prendre quelque chose qui ne m'appartenait pas. Je n'étais plus ce mauvais garçon, alors je l'ai reposé.


Instantanément, j'ai eu une autre pensée, "Mais c'est tellement d'argent! N'est-ce pas ce dont j'avais rêvé? " Incapable de résister à la tentation je l'ai repris.


Je me suis alors souvenu des paroles du Maître :

" Si vous pratiquez le gong, vous devez être une bonne personne, vous assimiler peu à peu à la nature de l’univers et vous débarrasser de ce qui est mauvais en vous. " (Zhuan Falun)


Ces mots m'ont réveillé. Pour être une bonne personne, je dois corriger mon mauvais comportement. Je me suis dit: «Repose-le! Repose-le immédiatement !


À partir de ce moment-là, je n’ai plus jamais volé, chose à laquelle je prenais un malin plaisir depuis 14 ans. Si je n'avais pas pratiqué Dafa, je me serais enfui avec l'argent et ne serais pas capable de faire face à mes proches aujourd'hui.


Le Maître veille sur moi pendant une grève de la faim de 28 jours

Le responsable adjoint du village a amené des agents du bureau 610 pour arrêter mon grand-père et pour le mettre en détention pendant un mois. Peu de temps après, le chef adjoint a été mordu par un serpent venimeux. Il a essayé différents traitements mais malgré ça il est mort. Peu après, son fils est mort aussi.


Dans le village ont croit que c'était une rétribution karmique pour avoir persécuté un pratiquant de Falun Dafa. Le reste des autorités du village a réalisé que Dafa est spécial et a cessé de nous persécuter. Notre environnement de cultivation s'est détendu et parfois, les pratiquants d'autres régions se cachaient dans notre village pendant des mois pour éviter la persécution.


Au printemps 2002, un pratiquant m'a dit que de nombreux sites de production de documents de clarification de la vérité avaient été fermés par le Bureau 610 et m'a demandé si je pouvais l'aider. J'ai immédiatement accepté. J'ai dit à mes parents que j'allais travailler hors de la ville et je suis parti.


Le pratiquant et moi-même sommes allés dans une autre ville et nous avons loué un appartement. La persécution était très sévère dans cette région et nous avons dû déménager fréquemment. À un moment donné, nous avons dû mettre notre équipement dans un sous-sol à cause du bruit qu'il faisait. Mais le sous-sol était souvent inondé et nous devions pomper l'eau.

Six pratiquants ont travaillé ensemble pour acheter des fournitures et entretenir l'équipement. Nous avons produit une grande quantité de documents, y compris des livres de Falun Dafa, des CD et des informations révélant la persécution. Nous avons également pris les documents pour d'autres pratiquants afin de les distribuer.


Des agents du Bureau 610 nous ont suivis un jour de juillet 2003. Ils ont trouvé notre site de production et nous ont emmenés tous les six dans un centre de détention.


J’ai entamé une grève de la faim pendant 28 jours pour protester contre la persécution. J’ai maigri et le docteur a dit que j’allais mourir parce que mes intestins étaient noués. Pour éviter d'être tenu responsable de ma mort, la police m'a emmenée chez l'un de mes oncles, qui est médecin.


Mon oncle m'a dit que je ne pouvais rien manger pour l'instant et a dû compter sur des perfusions.


J'avais une forte pensée que je ne pouvais pas mourir parce que j'avais encore beaucoup de choses importantes à faire. Je savais que si je commençais à manger, je me remettrai vite parce que le Maître veillait sur moi.


J'ai demandé à mon oncle une bouillie et j'ai mangé tout le bol. J'ai ressenti une douleur à l’estomac et j'ai demandé au Maître de me protéger. Ça allait.


J'ai continué à manger du porridge les jours suivants et j’étais même en meilleure santé qu'auparavant. Maître Li, le fondateur du Falun Dafa, m'a sauvé la vie.


Un autre appel rapproché

J'ai eu un fils en 2006 et j'ai travaillé très dur pour répondre à nos besoins financiers. J'ai acheté une moto afin que je puisse travailler tard et rentrer chez moi auprès de ma famille.


Une fois, j'ai fermé mon stand à minuit et était sur le point de rentrer à la maison, quand un homme ivre s'est présenté et a exigé que je le conduise quelque part lui et son ami.


Avant de pouvoir répondre, il a sorti une machette. J'ai tout de suite commencé à courir, mais il m'a poursuivi, tailladant à tour de bras avec la machette. Ma main gauche et mon bras ont été entaillés. Comme il l’approchait de ma tête, j'ai vu un éclair de lumière, senti la lame se courber et il est tombé par terre.


Lui et son ami ont détalé.


J’ai lutté pour me relever et marcher, mais après quelques pas j’ai perdu connaissance et suis tombé dans une flaque de mon propre sang.


Quelqu'un a appelé une ambulance et m'a emmené à l'hôpital. Le docteur a dit, "si le couteau avait coupé juste une fraction de plus, c’en était fin pour vous."


Les tendons de ma main gauche étaient endommagés. Le médecin les a reconnectés mais je ne pouvais pas sentir ma main. J'ai demandé au Maître de m'aider, parce que je voulais toujours aider à sauver les gens.


Le lendemain, j'ai pu bouger ma main et sortir du lit. Les autres patients ont été étonnés de la rapidité avec laquelle je me remettais. Le quatrième jour, je voulais aller à la maison et faire les exercices, alors j'ai demandé à être libéré. Le docteur a d'abord désapprouvé mais je n’avais plus assez d'argent alors il m'a laissé partir.


À la maison, j'ai continué à étudier Zhuan Falun et j'ai peu à peu récupéré. Je remercie de tout cœur le Maître pour m’avoir sauvé la vie une fois de plus !


Ma femme a pu voir mon processus de rétablissement complet et est tout à fait convaincue du caractère merveilleux de Dafa. Elle a commencé à pratiquer en 2010. Notre fils pratique depuis qu'il est tout petit et toute ma famille est bénie.


Version en anglais :
I Stopped Being a Thief after I Started Practicing Falun Dafa

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.