Six pratiquants de Falun Gong de la province de Jilin jugés; les avocats rencontrent de l’opposition

Six pratiquants de la ville de Jiahe dans la province de Jilin, ont été illégalement arrêtés voici plus de quatre mois et détenus depuis.


Zhang Shousheng, Yang Rui, Yang Hongyan, Lian Jinhua, Wu Maotian, et He Changlong ont été récemment comparus devant les tribunaux, où leurs avocats ont rencontré des obstructions légales.


Zhang Shousheng, Yang Rui, Yang Hongyan, et le fils de Yang Hongyan, Wu Maotian, ont été arrêtés le 11 mai 2016 par la police de la Division de la sécurité intérieure de Jiaohe. Zhang Shousheng, Yang Rui, et Wu Maotian ont été détenus dans le centre de détention de Jiaohe, alors que Yang Hongyan était détenu dans le Centre de détention de l’agglomération de Jilin.


Lian Jinhua et He Changlong de la municipalité de Chaluhe ont été arrêtés par des agents de la Division de la sécurité intérieure de Jiaohe, le même jour. He Changlong a été détenu dans le Centre de Détention de Jiaohe et Lian Jinhua a été envoyé dans le centre de détention de Jilin.


Les familles des pratiquants ont engagé des avocats qui ont pu rendre visite à Yang Hongyan, Yang Rui, Lian Jinhua et He Changlong le 24 mai 2016.


Lorsque les familles ont réclamé les effets personnels que la police avait confisqués au cours des arrestations et des fouilles de domicile, les avocats les ont informés que les articles auraient dû être retournés après le premier stade des investigations.


Lorsque les agents de la Division de la Sécurité Intérieure ont appris que les avocats étaient impliqués, ils ont rendu certains des biens confisqués mais ont aussi demandé aux familles de renvoyer les avocats.


Les avocats de Yang Hongyan et de He Changlong se sont rendus au Parquet et ont demandé à revoir les dossiers, mais il leur a été répondu qu’ils devaient avoir une autorisation écrite du Comité des affaires politiques et légales.


Les avocats ont demandé à voir ce règlement dans un document légal. L’enquêteur du Parquet, n’avait cependant rien à leur montrer, affirmant qu’il s’agissait d’une directive verbale.


Les avocats savaient que l’ordre émanait de la Division de la sécurité intérieure et ont déposé conjointement une plainte contre elle.


Zhang Shoushen, Yang Rui, Wu Maotian, Yang Hongyan, Lian Jinhua et He Changlong ont été placés en état d’arrestation officielle, le 6 juin 2016. Leurs cas ont été transmis au tribunal, le 18 juillet 2016.


Les avocats et les familles des pratiquants se sont rendus au tribunal, le 19 août 2016 et ont demandé à revoir leurs dossiers. Le juge Sun Zhaoqiang, en charge des affaires, leur a dit que les avocats extérieurs n’étaient pas autorisés à réexaminer les dossiers. Les avocats ont alors demandé à voir le document juridique correspondant, que Sun n’a pas pu produire.


Les avocats ont tenté de soumettre les documents de leurs cas, mais le juge a refusé de les accepter.


Les avocats ont fait remarquer : " Vous attentez à l’application de la loi. Vous avez entravé des procédures légales clairement énoncées dans le ‘Code de Procédure Pénale’. "


Finalement, le juge Sun a avoué la vérité aux avocats : Le Comité provincial des Affaires politiques et légales était derrière la décision et il ne voulait pas être le premier à aller contre les ordres. Il a suggéré que les avocats soulèvent la question auprès des instances supérieures.


Les avocats ont envoyé les documents de leurs cas à une juridiction plus élevée par courrier express le lendemain.


Version chinoise :
吉林蛟河五名法轮功学员被非法批捕

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.