Méthode de torture: suspendre des objets lourds autour du cou
 

Méthode de torture: suspendre des objets lourds autour du cou

Au cours des 17 dernières années, les pratiquants de Falun Gong en Chine ont été soumis à de nombreuses méthodes de torture alors qu’ils étaient illégalement incarcérés dans les prisons, les camps de travail forcé, les centres de détention, les centres de lavage de cerveau, et les hôpitaux psychiatriques. Suspendre des objets lourds autour du cou est parmi les méthodes de torture les plus utilisées.


Suspendre des briques

Illustration de torture: Suspendre des briques autour du cou de la victime

M. Ma Zhiwu, 46 ans, un résident de la ville de Yingchuan, région autonome de Ningxia, a été condamné à six ans de prison en 2002. Alors qu’il purgeait sa peine dans la prison de Maguanhu, il a été suspendu dans l'atelier pendant les heures de travail.


Le gardien de prison Liang Haiwan a ordonné aux détenus de le battre avec des ceintures et des bâtons, de le choquer avec des matraques électriques, et d’accrocher une boîte remplie de briques autour de son cou. Un sac de sable a été placé sur son cou. M. Ma a dû supporter ces tortures chaque jour pendant deux mois.


M. Liu Qingshui, un pratiquant de la ville de Wuhan, province du Hubei, a été emmené à la prison de Fanjiatai le 29 juin 2004. Il a protesté contre l'illégalité de sa détention le 18 août 2004, et a refusé d’effectuer le travail forcé dans l'usine de briques.


Le garde Xiao Tianbo a ordonné aux détenus d'accrocher une pancarte et un fil d'acier avec des briques attachées à chaque extrémité autour de son cou. Le fil entaillait sa chair. Il a été battu et a eu des côtes cassées quand il a refusé de céder à leurs demandes.


Suspendre un seau hygiénique

M. Liu Peng, un enseignant, a été détenu dans le premier camp de travail forcé de Shanghai de mai 2000 à février 2002.


Il a été forcé de se tenir dans une position demi-accroupie en tenant une bassine remplie d'eau. Un sceau hygiénique d’environ 30 cm de haut a été placé juste en face de lui. Un garde a suspendu le seau à l'aide d'un fil d'acier autour de son cou.

Suspendre un seau d’eau

M. Zhang Guoliang de la province du Hubei a été emmené à la prison Qiquankou en juillet 2001. Peu après son arrivée, les gardes ont ordonné aux détenus d'accrocher un seau rempli d'eau avec une fine corde en nylon autour de son cou. Lorsque l'eau était renversée, M. Zhang était battu.


Après deux heures, il a été forcé rester au garde à vous pendant une période prolongée. Le lendemain matin, il a été forcé à travailler. Il pouvait à peine lever la tête en raison de la douleur dans son cou.


Comme il refusait de renoncer au Falun Gong, il a été torturé de la même façon le lendemain soir.


Un autre pratiquant a été torturé en même temps. Les détenus ont forcé ce pratiquant à appuyer sa tête sur le seau d'eau de M. Zhang. La séance a duré une demi-heure.


Suite à cela, M. Zhang a été incapable de lever la tête pendant un mois entier.


Le pratiquant Wang Guangyang de la ville de E'zhou a été amené dans la même prison en avril 2004 et il a été soumis aux mêmes sévices, qui ont laissé des marques sur son cou encore visibles aujourd'hui.


Suspendre des blocs en bois

M. Zheng Zhiqiang, un pratiquant de la ville de Dandong, province du Liaoning, a été torturé dans la prison de Nanguanling à Dalian au début de 2004. Il a été forcé à rester debout dans la neige de 18h00 à 19h00 chaque jour. Une plaque de bois pesant environ 15 kilos a été suspendue autour de son cou. Cela a duré 17 jours. Il a été torturé à mort le 4 avril 2004, à l'âge de 37 ans.


M. Feng Feng de la ville de Jingzhou, province du Hubei a été condamné en 2008 à huit ans dans la prison de Fanjiatan. Le 29 juin 2012, il a été suspendu par les menottes. Deux blocs de bois lourds ont été accrochés autour de son cou. Il a été laissé dans cette position toute la nuit. A cause des blessures à l'épaule qui en ont résulté, il reste incapable d’effectuer tout travail lourd.


M. Zhang Chunqiu de la province du Hunan a été condamné à huit ans dans la prison de la ville de Jin en 2001. Le 17 mai 2003, il a été suspendu avec deux mains dans son dos et ses pieds au-dessus du sol. Un bloc de bois, trempé dans l'eau et pesant environ 72 kilos, a été accroché à un fil d'acier autour de son cou pendant plus de 13 heures.


Version anglaise :
Torture Method: Hanging Heavy Objects Around the Neck

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.