Un avocat nommé par le tribunal change d’attitude au cours du procès d’une pratiquante de Falun Gong

Originaire du canton de Funing dans la province de Jiangsu, Mme Yang Yaping a été jugée le 27 septembre 2016, pour son refus de renoncer au Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.


Mme Yang Yaping a été arrêtée il y a un mois, le 20 août, à Wenzhou, dans la province de Zhejiang, où elle occupait de petits emplois. Son procès s’est déroulé au tribunal du district de Minhang à Shanghai.


Elle a engagé un avocat de Pékin pour la défendre. L’avocat de Pékin fait valoir qu’aucune loi en Chine ne criminalise Falun Gong et que sa cliente n’aurait jamais dû être poursuivie pour avoir exercé son droit constitutionnel à la liberté de croyance.


Le tribunal a également nommé un avocat qui a reçu pour instruction de plaider coupable pour Mme Yang. Cependant, à mi-chemin du déroulement du procès, l'avocat du tribunal a changé d’attitude et soutenu que Mme Yang n’avait enfreint aucune loi en s’efforçant d’être une bonne personne selon les principes du Falun Gong.


La famille de Mme Yang qui pensait jusque-là que sa pratique du Falun Gong leur avait causé trop de problèmes a été touchée lorsque l’avocat de Pékin a osé plaider non coupable et a commencé à réaliser que leur proche n’avait rien fait de mal.


Certains d’entre eux sont venus remercier l’avocat à l’issue du procès.

Version chinoise :
江苏杨亚平被开庭 援助律师改称无罪

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.