L‘attachement au résultat

Vénérable Maître, chers compagnons de pratique,


Je voudrais partager avec vous à propos d’un attachement, qui m’empêche de temps en temps de rester dans le droit chemin. Heureusement, j’ai déjà reconnu cet attachement, mais je ne l’ai pas encore complètement abandonné. C’est un attachement au résultat et il est la conséquence d’autres attachements encore plus profondément cachés.


Avant que je ne commence à cultiver dans Dafa, j’étais un athée convaincu. Mon environnement était plein de matérialisme et j’ai passé un diplôme de logistique à l’université. Pendant ces années et dans ces circonstances, j’étais plein d’opinions matérialistes et mes points de vue étaient basés sur la quantification. J’étais tout à fait comme ce que dit le Maître dans Zhuan Falun (À propos de l’œil céleste) : De nos jours, certains pensent que ces yeux peuvent percevoir n’importe quelle matière et n’importe quel objet de ce monde. C'est pourquoi il y a des gens qui se font une opinion bien arrêtée: ils croient que seul ce qu’ils voient de leurs yeux est réel; ce qu’ils ne voient pas, ils n’y croient pas. Je m’attendais donc " naturellement "à avoir des résultats dans mes activités.

Comme disciples de Dafa de la période de rectification de Fa, nous avons une mission – celle d’aider le Maître à sauver les êtres vivants – donc nous essayons de participer à des activités de clarification des faits et de créer un bon environnement entre pratiquants. Cet attachement au résultat, dans ces cas particuliers, se manifeste de telle façon que j’ai tendance à m’écarter du droit chemin pour m’engager sur le chemin de la recherche et que je dévie du Fa, oubliant les principes plus élevés. Je souhaiterais parler de tels cas, de leurs racines et de leurs conséquences.


Coordonner un site de pratique et un groupe d’étude du Fa

Quand j’ai commencé la pratique, je vivais à Brno. Peu de temps après, une partie des anciens pratiquants, le coordinateur du site de pratique inclus, ont déménagé. Les circonstances et l’enthousiasme m’ont amené à prendre la coordination du site de pratique. Au début, je faisais tout de façon droite. Mais le temps passant, j’ai pris de plus de plus de responsabilités qui m’ont mis sous davantage de pression. Dès que je commençais à me relâcher dans mon étude du Fa ou que je ne me concentrais pas, je commençais à penser des choses comme : " Aujourd’hui, peu de personnes sont venues, celui-ci n’est pas revenu ?" Je pense que c’est bien si nous arrivons à rassembler un grand groupe et que renforçons notre champ avec des pensées droites. Mais, quand mon esprit n’était pas aligné sur le Fa, il se focalisait uniquement sur ce but et créait des obstacles. J’accusais les autres, même si c’était seulement dans ma tête, et cela leur créait des obstacles et des pressions dans les autres dimensions. Après quelques temps, j’ai laissé la position de coordinateur à un compagnon de pratique. De façon évidente, le site de pratique a prospéré de nouveau et de nouveaux pratiquants ont commencé de venir.


Quand je cherche plus profondément les racines de cet “attachement au résultat“, je discerne deux autres attachements. Un est de se valider soi-même - parce qu‘ ayant été toujours strict avec moi même dans ma cultivation, j’attends la même chose des autres. L’autre est la peur : j’avais peur que si les pratiquants ne prennent pas part aux activités régulièrement, ils puissent chuter de niveau ou même arrêter de cultiver.


Participer au projet Shen Yun

J’ai eu l’honneur de prendre plusieurs fois part à la préparation des représentations de Shen Yun dans notre pays. En 2014, il a été convenu que je sois un coordinateur à Brno. Je mets toujours tout mon cœur dans Shen Yun. Dans sa conférence "Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier Fa - Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de Washington DC 2011", Maître dit : Les gens qui auraient dû être sauvés l'année dernière, ont pourtant perdu l'occasion pour toujours. Parce que Zhengfa avance sans cesse impétueusement, étape par étape, lorsqu'il arrive à une couche, ce sera pour les hommes de cette couche, et en haut, lorsqu'il atteint tel royaume céleste, ou une certaine couche de corps célestes, ce sera le moment pour les gens de cette couche de venir voir le spectacle, et la prochaine fois, ce siège sera pour quelqu'un d'autre et ne sera plus pour eux. Réalisez-vous combien de vies ont été perdues ?! Lorsque je vois ces sièges vides dans le théâtre, savez-vous comment je me sens?


J’ai essayé de penser à ces êtres et de ne pas décevoir notre Maître. Comme la représentation se rapprochait et que nous n’avions pas autant de succès dans nos ventes que nous l’espérions, j’ai travaillé de plus en plus à nos activités et mon esprit est devenu de plus en plus occupé par ces choses. Du coup, je ne pouvais pas me concentrer quand j’étudiais le Fa et faisais FZN. De temps en temps, je ne me focalisais que sur le résultat de rendez-vous ou d’activités plutôt que sur sauver les êtres que nous rencontrions. Ce fut une année difficile, parce que c’était la première fois que nous avions des représentations dans deux villes. A la fin, nous étions loin d’avoir des salles entièrement vendues à Brno. J’ai été complètement démoli intérieurement pendant longtemps, même si notre Maître nous a envoyé le message que notre résultat était bon, je n’ai pas été capable d’accepter Ses mots.


Rétrospectivement en examinant les racines de mon penchant à la réussite cette fois-là, je peux voir que je me suis considéré moi –même et mes capacités comme cruciaux et n’ai pas réalisé que le succès ne vient que si nous cultivons bien. Notre Maître insiste plusieurs fois dans Zhuan Falun : La cultivation dépend de soi, le gong dépend du maître.


Mon travail ordinaire

Il y a environ un an, ma femme et moi avons déménagé pour la ville d’Ostrava. J’ai trouvé un travail à côté de la maison dans une entreprise allemande qui fabrique des composants pour l’industrie automobile. Je travaille là-bas en tant que planificateur de production. C’est un travail qui demande beaucoup parce que nous sommes sous pression de toute part. D’un autre côté, grâce à cela je rencontre beaucoup de collègues, des ouvriers à la plus haute direction, et j’ai donc des opportunités de clarifier la vérité.


Les allemands sont bien connus pour leur exactitude et leur précision, et c’est pourquoi cet environnement allait bien avec mes idées. Une demi-année plus tard, nous avons commencé à chuter au niveau de notre productivité et nous nous sommes retrouvés dans une situation difficile. J’ai tenté de planifier une production optimum, sans erreur et avec de très étroites connexions. Mais nous n’avions toujours pas de succès et les gens commençaient à faire de plus en plus d’erreurs. Peu de temps après, j’ai commencé à avoir le travail en tête même quand j’étudiais le Fa, faisais les exercices et FZN. Ma déviation du droit chemin est immédiatement devenue évidente : j’ai commencé à être plus arrogant envers mes collègues, j’explosais même parfois devant eux, je signalais les erreurs des autres de façon véhémente et demandais même leur punition. Je n’avais plus assez de puissance pour clarifier la vérité et même lorsque j’avais cette idée, une autre idée venait dans ma tête : "Comment pourraient-ils accepter la vérité venant de toi quand tu agis de façon contraire à ses principes ?" Je restais au-delà de mes heures au travail et rentrais à la maison épuisé. J’ai pratiquement arrêté de pratiquer les exercices durant mes jours de travail, et m’endormais souvent en étudiant le Fa ou alors, je pensais à mon travail. Les week-ends était mon seul secours et j’essayais de me reprendre dans ces moments-là.


Un week-end, je me suis dit que ce n’était pas possible de continuer ainsi, que je ne pouvais pas prendre cela si sérieusement, et j’ai réalisé soudain que c’était causé par mon penchant au résultat, derrière lequel était caché les attachements à la reconnaissance et à l’autosatisfaction d’une logistique bien planifiée – une notion que j’avais formée durant ma vie. En étudiant Zhuan Falun, j’ai aussi réalisé que l’entreprise pouvait avoir du karma, et que même si je marchais sur ma tête, l’amélioration n’était peut-être pas nécessaire : « (…) les principes de la société humaine ordinaire ne peuvent pas être violés arbitrairement. Au cours de la cultivation et de la pratique un pratiquant peut, par compassion, accomplir de bonnes actions, traiter la maladie de quelqu’un, le délivrer de sa maladie et l’aider à se maintenir en bonne santé, tout cela est permis, mais il n’a pas la possibilité de le guérir complètement.


Après cette expérience, j’ai commencé à prendre mon travail plus légèrement et les choses ont commencé à aller mieux. J’ai même retrouvé mon enthousiasme, ce que Maître nous prie de faire.


Écrire ce partage d’expérience

Je vais mentionner le dernier exemple de mon penchant aux résultats : j’ai beaucoup hésité à écrire ce partage d’expérience. Heureusement, j’ai réalisé que c’était précisément ce penchant qui me bloquait - j’avais peur que mon partage ne soit pas choisi pour la conférence, qu’il ne tienne pas face aux autres partages. Et pourquoi ? Parce que derrière cela était caché la peur de perdre la face et la mentalité de compétition. En écrivant ce partage, je me suis probablement amélioré en me débarrassant de tous ces attachements. Exactement pendant cette période, mon lieu de travail a fait un record, et nous avons dépassé nos plans de plusieurs dizaines de pourcents. Je remercie le Maître pour Son indication que je suis de nouveau dans la bonne voie.


Je voudrais conclure mon partage par cette citation de Enseignement du Fa donné à Manhattan de 2006 :

Avoir une approche souple où vous cultivez et pratiquez dans la société des gens ordinaires peut sembler être relâché, mais réfléchissez : l'exigence pour les critères que vous devez atteindre – avoir des pensées droites et des comportements droits – est en fait très stricte, car tout dépend de votre volonté par rapport à la Loi de cultiver réellement et sincèrement. Ici au milieu du monde profane, avancer avec droiture sur le chemin et sortir des gens ordinaires en étant immergés dans cet environnement complexe dépend entièrement de vous. Tout ce que les gens ordinaires recherchent, tout ce que les gens ordinaires veulent obtenir, tout ce que les gens ordinaires font, tout ce qu'ils disent et comment ils se comportent – tout cela est pour vous ce qui doit être éliminé en vous cultivant.


Veuillez gentiment m'indiquer toute mauvaise compréhension du Fa dans mon partage d’expériences.


[Soumis à l'occasion du Fahui européen 2015 à Vienne]

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.