Des juristes chinois expriment leur soutien aux actions en justice des pratiquants de Falun Gong contre Jiang Zemin

Depuis la fin mai, plus de 120 000 personnes ont déposé des plaintes pénales contre l’ancien dictateur chinois Jiang Zemin. Ils l’ont accusé d’avoir initié la brutale persécution du Falun Gong il y a seize ans.


Les plaignants comprennent aussi des non pratiquants de Falun Gong, comme l’épouse et les enfants de l’avocat des droits de l’homme Gao Zhisheng.


Les pratiquants de Falun Gong à travers la Chine occupés à rassembler des signatures pour mettre fin à la persécution ont découvert que leurs compatriotes étaient très favorables aux actions en justice. Des personnes de différents milieux ont exprimé leur soutien, en particulier les juristes, qui ont une profonde compréhension des crimes contre l’humanité de Jiang.


Les plaintes contre Jiang sont encourageantes

Zheng Enchong, célèbre avocat des droits de l’homme a déclaré: " Que tant de personnes poursuivent Jiang Zemin en justice reflète un changement fondamental en Chine."

Zheng Enchong, célèbre avocat des droits de l’homme de Shanghai

Zhang Zanning, professeur de droit de l’Université du Sud-est, province de Jiangsu, a remarqué: " Mes collègues et moi, pensons que les actions en justice contre Jiang sont très encourageantes. Elles indiquent que les chinois deviennent plus au fait du droit. Nous devrions soutenir ceux qui cherchent à protéger leurs droits légaux."

Zhang Zanning, professeur de droit de l’Université du Sud-est


La persécution est anticonstitutionnelle

M. Han Guangsheng, ancien Secrétaire de la Justice de Shenyang, Province du Liaoning, a déclaré: " La persécution de Falun Gong est fondamentalement anti constitutionnelle. Elle a été exécutée en dehors du cadre de la loi et n’a pas de fondation légale. Il s’agit d’une violation des droits de l’homme. Il s’agit d’un crime qui nie la liberté de religion et un crime contre l’humanité. Les efforts des pratiquants au fil des années pour mettre fin à la persécution ont été très significatifs et ont, en fait, poussé le PCC à mette fin au système de travaux forcés."


M. Han Guangsheng, ancien Secrétaire de Justice de l’Agglomération de Shenyang


Le prélèvement forcé d’organes constitue un crime contre l’humanité

L’avocat Teng Biao, docteur en droit de l’Université de Pékin et chercheur invité à l’École de droit de l’Université d’Harvard, a déclaré : "Le Parti Communiste Chinois (PCC) prélève des organes sur des pratiquants de Falun Gong et des criminels condamnés à la peine de mort contre leur volonté. D’après les cas rapportés, l’étendue de la pratique est choquante. Les pratiquants de Falun Gong sont encore persécutés. Jiang et les autres dirigeants du PCC ont commis des crimes contre l’humanité. Jiang devrait être mené devant les tribunaux."

L’avocat Teng Biao, docteur en droit de l’Université de Péking

M. Bao Tong, secrétaire de l’ancien Premier ministre Zhao Ziyang a déclaré : "Les crimes du PCC de prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant et la persécution du Falun Gong ces seize dernières années constituent une violation publique des droits de l’homme. Il s’agit d’une parodie de la justice qui entrave le progrès social. Chacun ayant participé au prélèvement d’organes, y compris chaque citoyen et chaque représentation gouvernementale, devrait être condamné et trainé devant les tribunaux pour accepter le jugement de l’histoire. "

M. Bao Tong, secrétaire de l’ancien Premier ministre Zhao Ziyang


Chaque citoyen chinois devrait poursuivre Jiang

L’avocat des droits de l’homme Guo Lianhui, fondateur du cabinet juridique Jiangxi de Mingli a commenté : " C’est une très bonne chose de poursuivre Jiang Zemin. C’est un voyou qui a commis de nombreuses mauvaises choses contre notre pays et son peuple. Il a lancé la persécution du Falun Gong. Il est inévitable qu’il soit puni. Lorsque le temps viendra, je me joindrai aux autres et le poursuivrai devant le Tribunal Suprême du Peuple. "

L’avocat des droits de l’homme Guo Lianhui, fondateur du cabinet légal Jiangxi de Mingli

M. Yang Guang, citoyen chinois a écrit sur son blog : "Je ne suis pas pratiquant de Falun Gong, mais je suis touché par le courage des pratiquants engageant des actions en justice contre Jiang Zemin. Non seulement, je soutiens ce mouvement, mais j’appelle aussi chaque citoyen chinois à y participer. En tant qu’ami, je veux dire aux pratiquants de Falun Gong : ‘Il y a cent millions de personnes derrière dix mille personnes, il y a plusieurs centaines de millions de personnes derrière cent millions de personnes. Vous n’êtes pas seuls !"


Version chinoise :
大陆各界声援法轮功学员控告江泽民

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.