Un médecin poursuit Jiang Zemin pour avoir ruiné sa carrière et l'avoir emprisonné pendant des années

Un médecin qui pratique le Falun Gong a récemment déposé une plainte accusant Jiang Zemin d'avoir initié la persécution de sa croyance spirituelle, entrainant des années de détention et mettant fin à sa carrière autrefois prometteuse.


Dr. Li Lizhuang, 42 ans, a été promu médecin traitant à l'époque où la persécution a commencé en 1999. Quand il a été arrêté en 2001, pour avoir refusé de renoncer à sa croyance, l'hôpital l'a suspendu de son travail sans salaire. Au cours de la décennie suivante, il a été incarcéré dans des camps de travail et des prisons pour un total de six ans et demi.


Quand il a été finalement libéré en 2009, l'hôpital a refusé de lui rendre son emploi, ou de re-valider sa licence médicale. Bien qu'il soit maintenant un homme libre, il ne peut plus pratiquer la médecine et doit vendre des vêtements pour joindre les deux bouts.


Dr. Li, qui est originaire de la ville de Harbin, province du Heilongjiang, a posté sa plainte pénale au parquet populaire suprême et à la cour populaire suprême, le 17 juin 2015. Il porte plainte contre l'ancien dictateur chinois pour crimes contre l'humanité, comprenant les crimes de torture et de génocide.


Ci-dessous l'histoire du Dr Li.


Un bon médecin

Dr. Li est sorti diplômé de l'Université médicale de Harbin en 1995 et est allé travailler à l'hôpital N ° 1 affilié à l'Université médicale de Harbin.


Il a commencé à pratiquer le Falun Gong la même année et a aligné sa vie aux principes de Vérité-Bonté-Patience. Il aidait souvent ses patients. Quand un villageois n'a pas pu payer son opération, le Dr Li a fait un don de 1.000 yuans, un montant substantiel, son salaire n'étant que de 300 yuans par mois.


Dr. Li a été accepté au programme de maîtrise à temps partiel pour étudier la chirurgie orthopédique en 1999. Sa carrière était sur le point de décoller.


Emprisonné et Torturé

Lorsque Jiang Zemin a ordonné la répression du Falun Gong en 1999, cependant, tout a changé pour le Dr Li.


Son père est venu habiter avec lui et le surveiller au quotidien, craignant qu'il ne puisse avoir des ennuis. Les administrateurs de l'hôpital ont fait pression sur lui à plusieurs reprises pour l'amener à abjurer sa croyance.


Quand il a finalement été arrêté en mai 2001, il a été battu, privé de sommeil, et attaché à une chaise en fer dans un centre de détention, incapable de bouger pendant une semaine.


Il a ensuite reçu une peine de deux ans de travaux forcés. Au camp de travaux forcés de Changlinzi à Harbin, il a été menotté, soumis à des décharges électriques, battu, attaché à une chaise de fer , et enfermé dans une cellule d'isolement pendant deux mois.


Le directeur du camp a ordonné aux détenus de faire de fausses déclarations comme quoi M. Li avait organisé une grève de la faim. Le parquet local a émis un mandat d'arrêt formel pour M. Di le 30 juillet 2002, alors qu'il était encore dans le camp de travail.


Il a été condamné à une peine de prison de quatre ans le 28 septembre 2002, et condamné à purger une peine de prison avant l'expiration de sa peine de camp de travail. Dans la nouvelle prison de Harbin, il a été battu à nouveau. Il a été ensuite transféré à la prison de Daqing dans la ville de Daqing, province du Heilongjiang, et a subi d'autres tortures.


De décembre 2002 à avril 2003, quand il faisait 20 degrés en dessous de zéro, ou même plus froid, les détenus de la prison, suite aux ordres des autorités, l'ont déshabillé et plongé dans un grand seau d'eau froide. Ils lui ont également enfoncé un tuyau en caoutchouc dans l'anus.


Quand il a signalé la torture aux responsables de la prison, ils ont refusé de traiter ses plaintes. Les responsables de la prison l'ont même caché lorsque les représentants du bureau judiciaire provincial sont venus en visite, de sorte qu'il ne puisse pas se plaindre auprès d’eux de la façon dont il était traité.


Dr. Li a été arrêté le 1er mars 2008, parce qu'il disait aux gens que le PCC avait organisé " l’auto-immolation " de la place Tiananmen Il a été battu et son domicile a été saccagé.


Le 24 mars 2008, il a été emmené au camp de travaux forcés de Changlinzi pendant un an. Il a été choqué avec des matraques électriques et obligé à faire un travail travail jusqu'à 21h00 sans interruption. Il a également été attaché à une chaise de fer pendant huit jours.


Contexte

En 1999, Jiang Zemin, alors chef du Parti communiste chinois, ignorant les autres membres du comité permanent du Politburo, lançait la répression violente du Falun Gong.

La persécution a entraîné la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong ces 16 dernières années. D’autres ont été torturés pour leur croyance et même tués pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable d’avoir initié et poursuivi la persécution brutale.

Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a créé le 10 juin 1999, le "Bureau 610" un organe de sécurité extra-légal. Ignorant les forces de police et le système judiciaire l’organisation exécute la directive de Jiang s’agissant du Falun Gong : ruinez leurs réputations, épuisez les financièrement et détruisez les physiquement.

La loi chinoise permet aux citoyens d'être demandeurs dans les affaires pénales, et de nombreux pratiquants exercent à présent ce droit en intentant des poursuites criminelles.

Version chinoise

Version anglaise :
Physician Sues Jiang Zemin for Ruining His Career and Imprisoning Him for Years

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.