Des changements en Chine impacteront le monde entier

Différentes sphères de la société portent une attention particulière à la vague massive de poursuites judiciaires à l'encontre de l'ancien dictateur chinois Jiang Zemin.


Dans une récente interwew, Joe Etienne, un grand avocat canadien, Sheng Xue, présidente de la Fédération d'une Chine démocratique, et Han Guangsheng, ancien directeur du Bureau judiciaire de Shenyang, ont parlé en termes généraux de la grande importance de ces poursuites.


Joel Etienne, un grand avocat canadien


Apporter des changements à la Chine aura un impact sur la planète entière

L'avocat canadien Joel Etienne a parlé de la corruption dans la sphère politique chinoise, disant "... le problème est la mauvaise application des lois. Les lois sont dans l'infrastructure, mais non appliquées, ou elles manquent de transparence. Vous pouvez transformer une dictature en démocratie. Vous n'avez pas nécessairement à changer ou transformer l'infrastructure."


Selon Etienne, si les enquêteurs, les procureurs et les juges collaborent correctement, tous les criminels des droits humains peuvent être traduits en justice. Seuls quelques bons verdicts sont nécessaires pour apporter des changements radicaux à l'ensemble du pays. Hors de Chine, dans une affaire judiciaire d'un serial killer ayant tué 25 personnes, on aurait pas besoin de 25 procès. Une seule condamnation dans un tribunal peut condamner un tel criminel à la prison à vie.


Etienne a déclaré que les poursuites judiciaires contre Jiang vont provoquer un impact énorme sur l'ensemble de la planète, et que leur influence irait bien au-delà de la Chine. Le dépôt de plaintes des Chinois peut être considéré comme une forme de vote et une forme d'expression.


"Si vous aviez le choix entre être un votant pour le président américain, ou d’exercer un droit individuel de déposer aujourd'hui une plainte [pénale] en Chine, je préfèrerais être la personne qui dépose la plainte en Chine, parce que si vous pouvez aider à apporter des changements en Chine, vous êtes vraiment en train d'apporter des changements à la planète entière. Je me demande parfois si les gens en Chine ont une compréhension correcte de l'impact que cela aurait sur l'ensemble de la planète s'ils pouvaient aider leur gouvernement à évoluer et changer."


Etienne soutient pleinement que plus de gens poursuivent Jiang en justice parce que "le nombre fait la force... C’est une raison classique pour laquelle la dictature ne peut pas tenir. Si une seule personne est dans la rue, le dictateur peut se débarrasser de cette personne. Si tous les gens sont dans la rue, alors la dictature est fichue."


Les poursuites judiciaires contre Jiang sont très encourageantes

Sheng Xue, présidente de la Fédération d'une Chine démocratique, a décrit la vague de plaintes contre Jiang Zemin comme d'une importance incommensurable encourageante et porteuse.


Sheng Xue, présidente de la Fédération d'une Chine démocratique

Sheng a déclaré que les nombreuses plaintes déposées à l'étranger font de grands progrès. Cependant, poursuivre en justice Jiang en Chine était d'une audace spécialement grande. Elle a mentionné que les verdicts contre les hauts responsables du Parti communiste Wang Lijun, Bo Xilai, et Zhou Yongkang n'ont pas inclus leurs crimes contre l'humanité. Les plaintes de tous les pratiquants de Falun Gong contre Jiang l'accusent de crimes contre l'humanité. Lorsque ces poursuites seront exécutées, l'influence sera immense.


Une percée est imminente

Sheng Xue a dit que beaucoup de gens sont conscients des nombreux problèmes de la société chinoise. "Ils savent que le PCC (Parti communiste chinois) est une monstruosité, mais ils ne savent pas quoi faire." Sheng estime que poursuivre Jiang Zemin en justice était un bon point de départ pour opérer une percée; ce n'est pas seulement pour arrêter la persécution du Falun Gong, mais aussi pour pousser la Chine à avancer.


Se référant à la dictature communiste, Sheng a dit: "Quand vous tentez d'enlever la première pièce d'un puzzle dans le système, cela peut sembler être comme une plaque de métal solide ... cependant, dès que la première pièce est sortie, le reste tombe comme des dominos."


Les campagnes populaires ont vraiment apporté des changements

Jiang a utilisé tout l'appareil d'Etat et toutes les formes de médias pour susciter le ressentiment de la population à l'encontre du Falun Gong et mettre en œuvre la persécution. La puissante vague des plaintes déposées contre Jiang est en train de former une situation d'anti-persécution en Chine.


Concernant cette situation, Sheng Xue a dit: "C'est génial! Le système du PCC a été musclé. Beaucoup de gens diraient: 'Le PCC pouvait tout faire.' De par leur expérience passée, la plupart des Chinois craignent le PCC. Même si une personne n'a pas été persécutée, elle a toujours peur de remettre en cause le PCC, en raison de ce qu'elle a vu et entendu ... Maintenant un groupe de personnes s'avancent afin de poursuivre Jiang en justice. C'est un acte courageux! Les lois sont la meilleure arme qui soit."


Selon Sheng, la vague de plaintes permet aux gens de ressentir de l'espoir et du courage. Sheng a souligné combien l'indignation nationale à propos de la mort de Sun Zhigang en garde à vue avait provoqué une fermeture rapide du système de "rééducation" par le travail forcé. Les campagnes populaires ont vraiment apporté des changements, a-t-elle conclu.


La persécution du Falun Gong est "un crime contre l'humanité"”

Han Guangsheng, ancien directeur du Bureau judiciaire de Shenyang résidant aujourd'hui au Canada, dit qu'il soutient pleinement les actions en justice des pratiquants de Falun Gong contre Jiang, parce que la persécution du Falun Gong "bafoue les droits de l'homme" et est "un crime contre l'humanité."

Han Guangsheng, ancien directeur du Bureau judiciaire de Shenyang

Han dit que les plaintes contre Jiang sont "sans précédent" en Chine. Il a qualifié le PCC de dictature brutale qui prend le pouvoir comme son but ultime et qui réprime impitoyablement toute personne qu'il juge être un défi à ses règles. La persécution du Falun Gong va à l'encontre de la Constitution chinoise, dit Han.


"Le massacre de la Place Tiananmen en 1989 et la persécution du Falun Gong seront réparés et corrigés une fois que le PCC s'effondrera", a ajouté Han.


Se séparer du PCC est la "seule voie de sortie"”

Jiang a mis en place le "Bureau 610" à l'échelle nationale en 1999 pour mener à bien sa campagne de persécution.


Selon Han, les pratiquants de Falun Gong ont été arrêtés en si grand nombre que tous les centres de détention étaient bondés. Le vice-secrétaire du Comité des affaires politiques et juridiques de Shenyang a demandé à Han d'ouvrir les camps de travaux forcés pour emprisonner des pratiquants de Falun Gong.


Han a refusé, rétorquant que les pratiquants de Falun Gong n'avaient enfreint aucune loi, et que donc ils n'appartenaient à aucune catégorie de criminels acceptée par les camps de travaux forcés. Pourtant, le Ministère de la Justice a ordonné à tous les camps de travaux forcés d'emprisonner des pratiquants de Falun Gong.


Cela a été le point de départ de la séparation de Han avec le PCC. "Si je refusais de suivre cet ordre, j'aurais été relevé de mes fonctions, exclu du parti, ou même arrêté," a-t-il rappelé.


Han a finalement fui la Chine et demandé l'asile au Canada, parce qu'il "ne voulait pas aider le PCC à commettre des crimes contre l'humanité, ou être arrêté." Il a dit: "Quitter la Chine était la seule issue."


Version anglaise :
Changes to China Will Impact Entire Planet

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.