Réflexions sur les poursuites contre l'ex-dictateur Jiang Zemin et les changements cosmiques

Un compagnon de pratique a vu ce qui suit au cours de sa méditation: Le Maître a créé un chemin. Le bout du chemin était une scène de tribunal public. Jiang Zemin était à l'autre extrémité. Des pratiquants le poussaient en direction de la scène, mais il n'y en avait pas tant que çà.


Ce pratiquant a pensé au Fa du Maître dans Zhuan Falun:


"Si personne ici-bas ne bougeait au cours de ces changements célestes, ceux-ci ne pourraient pas non plus produire une telle situation dans la société humaine ordinaire et on ne pourrait pas parler de changements dans les phénomènes célestes."


Les gens disent souvent: "Le temps n'attend personne." En d'autres termes, le calendrier cosmique n'attend personne. Dans une certaine mesure, chaque changement cosmique n'est-t-il pas une opportunité que Maître a créé pour nous ?


À mon avis, c'est ainsi. C'est l'occasion pour les pratiquants diligents de progresser dans leur cultivation et d'éveiller plus de gens grâce au pouvoir divin de Dafa. Tout comme pour les pratiquants qui ont pris du retard, c'est une autre occasion d'élever leur xinxing afin d'atteindre les critères pour la plénitude, d'établir leur vertu majestueuse et éveiller plus de gens.


Pour les gens dans le monde, c'est aussi une bonne occasion d'en apprendre davantage sur le Falun Dafa et la persécution, et d'obtenir le salut.


Les êtres justes sont soumis à chaque changement cosmique. Ils contribuent à son élan et en optimisent l'impact. Par conséquent, qu’ils viennent des disciples de Dafa ou d'autres, tous les efforts positifs auront un impact à ce moment particulier.


Chaque changement cosmique a une signification plus profonde et des objectifs plus profonds, bien au-delà de notre compréhension, au moment où il se produit. Peut-être allons-nous en comprendre davantage au fur et à mesure que nous nous améliorons dans notre cultivation et que le temps passe.


Jetons un regard en arrière dans l'histoire. Le 25 avril 1999, seuls 10 000 pratiquants ont rejoint la manifestation pacifique à l'extérieur du bâtiment central du Parti communiste chinois. Se pourrait-il que ce nombre de 10 000, comparativement aux 100 millions de personnes pratiquant le Falun Dafa à l'époque, ait été trop petit pour éliminer la perversité et arrêter la persécution ?


En dépit du fait que des millions d'entre eux sont allés Place Tiananmen pour crier "Falun Dafa est bon" aux alentours du 20 juillet 1999, il y en a eu aussi beaucoup qui ont été arrêtés à la périphérie de Pékin ou qui ont juste observé après leur arrivée Place Tiananmen. Par conséquent, se pourrait-il que le champ droit n'ait pas été assez puissant pour saisir cette deuxième opportunité de stopper la persécution ?


Est-il possible que de nombreux pratiquants n'aient pas compris ou pas entièrement cru dans leurs pensées droites, ainsi nous avons dû passer par des séries d'émission de pensées droites pour éliminer tout le mal ?


Ce ne sont que quelques exemples.


L'histoire est comme un miroir. Si nous utilisons l'histoire comme une référence, nous pouvons mieux faire aujourd'hui et dans le futur. Ce n'est pas incompatible avec l'amélioration dans le Fa. Bien sûr, l'amélioration dans le Fa est fondamentale.


Ce qui précède est ma compréhension personnelle. S'il vous plaît veuillez indiquer avec bienveillance toute inexactitude.


Traduit de l'anglais de
Thoughts About Suing Former Dictator Jiang Zemin and Cosmic Changes

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.