Un avocat de Nouvelle-Zélande: Jiang Zemin "a violé la convention des Nations Unies sur le génocide"

Des dizaines de milliers de plaintes pénales ont été déposées contre l'ancien dirigeant chinois Jiang Zemin depuis mai 2015. Certaines provenant de Chinois vivant à l'étranger.


Cary Gore, un avocat des droits de l'homme de Nouvelle-Zélande qui a aidé les pratiquants de Falun Gong locaux pour certains de ces cas, n'a pas été surpris par le nombre de plaintes."Jiang vise à cibler le Falun Gong- c’est à dire, éliminer tous les pratiquants de Falun Gong. En faisant cela, il a violé la convention de l'ONU sur le génocide".


Cary Gore, avocat des droits humains de Nouvelle-Zélande

La convention sur la prévention et la répression du crime de génocide (CPRCG) a été adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1948 et est entré en vigueur le 12 janvier, 1951. Elle définit le génocide en termes juridiques, et plus de 140 nations, y compris la Chine, ont ratifié la Convention.


"J'ai aidé mes clients à porter des accusations contre Jiang pour le lancement de la répression du Falun Gong en juillet 1999, et pour avoir donné des ordres de mettre en œuvre la politique de persécution à l'échelle nationale. C’est une question de droits de l'homme, quelque chose auquel nous devrions tous prêter attention. Ces cas [du Falun Gong] sont particulièrement importants, parce que ce que les pratiquants ont souffert en Chine pour leur croyance est stupéfiant", a expliqué Gore.

Encourager d’autres poursuites

Gore a déclaré que les cas qu'il a soumis à la cour suprême et au parquet suprême en Chine avaient été reçus et serviront de "bon point de départ".


Selon l' opinion sur la mise en œuvre par les tribunaux populaire de la réforme du système d'enregistrement de dépôt de cas , qui est entrée en vigueur en Chine le 1er mai 2015, les tribunaux sont tenus de traiter tous les dossiers présentés par les citoyens, et toute personne qui empêche un tel processus sera tenue responsable .


Gore encourage les pratiquants de Falun Gong à profiter de cette décision et à intenter des poursuites contre Jiang.


“For those who used to practice Falun Gong, but later stopped due to the suppression, you, too, need to submit criminal complaints because Jiang deprived you of your belief. You can file such cases as a victim of his policy.”


" Pour ceux qui pratiquaient le Falun Gong, mais qui plus tard ont arrêté en raison de la répression, vous aussi, devez déposer des plaintes pénales parce que Jiang vous a privé de votre croyance. Vous pouvez déposer de tels cas, en tant que victimes de sa politique ".


Les pratiquants d'outre-mer, y compris les occidentaux indigènes peuvent soumettre ces plaintes aussi, parce que, sous les ordres de Jiang, "Les ambassades et consulats chinois ont diffamé le Falun Gong et menacé les pratiquants [dans le monde]."


Outre la convention sur le génocide, Gore a dit que Jiang fait face à des accusations pour violation de la convention contre la torture ainsi que le pacte international relatif aux droits civils et politiques, sans parler de la Constitution et du droit pénal de la Chine.


Gore a dit que de telles poursuites sont non seulement importantes pour les pratiquants de Falun Gong, mais aussi pour les citoyens chinois ordinaires et les fonctionnaires du Parti communiste chinois (PCC).


"Ces cas fournissent des faits concrets sur la façon dont le PCC a incité à la haine contre le Falun Gong avec sa propagande, torturé sévèrement les pratiquants, et comment Jiang a violé tant de lois à travers ce processus. De cette façon, les fonctionnaires du PCC et les citoyens ordinaires en viendront à connaître la vérité".


" Et cela va nous donner un nouvel avenir", a expliqué Gore.


Version anglaise :
New Zealand Lawyer: Jiang Zemin “Violated UN Convention on Genocide”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.