Des chinois quittent le PCC sur les sites touristiques d’Europe

" Puis-je aussi en avoir une copie s'il vous plaît? " "Est-ce que vous avez d’autres documents ? Nous prendrons aussi les anciens. Il y a deux d'entre nous ici, et nous pouvons transporter les matériaux dans des valises. Nous les aimons vraiment".


C’est un scénario plutôt courant sur les divers sites touristiques d’ Europe. Beaucoup de Chinois sont heureux d'apprendre les faits à propos du Falun Gong, et décident de quitter le Parti communiste chinois (PCC) une fois appris ses crimes effroyables. Beaucoup s'exclament: " Le PCC est vraiment pourri jusqu'à la moelle."


"C'est une opportunité rare de pouvoir apprendre ces informations non censurées. Quittez le PCC avant qu'il ne s'effondre, où vous pourriez ête entraînés avec lui dans sa chute, ce qui n'est certainement pas ce que voulez", expliquait une pratiquante bénévole en distribuant les matériaux. "Oui, nous le savons. J'ai lu les Neuf commentaires sur le Parti communiste. Ils sont bien écrits, et je les ai lus plusieurs fois, " a répondu un touriste chinois.


Un nombre croissant de touristes chinois voyagent en Europe chaque année. Bien que le gros de la saison- du printemps à début octobre-soit déjà passé, un grand nombre de Chinois continuent à quitter le PCC sur ces sites chaque jour. Et les documents distribués par les pratiquants sont très populaires. Même certains Chinois qui étaient initialement hésitants à quitter le Parti ont changé d'avis une fois qu'ils connaissent la véritable situation.


"Je ne savais pas que la persécution était mauvaise à ce point, notamment le prélèvement forcé d'organes. Maintenant, je sais que c'est grave et je ne serai pas entraîné ave le Parti dans sa chute" a dit un visiteur chinois.


Suisse: un touriste aide à clarifier les faits

Un groupe de plus d'une vingtaine de touristes chinois visitaient un site touristique suisse. En voyant un pratiquant venir distribuer des documents, un d'eux a dit à voix haute aux autres touristes : " Ces matériaux sont une bonne lecture. Venez en prendre un ! " Tandis que les touristes prenaient les documents, l'un après l'autre, il a poursuivi : " assurez-vous de quitter non seulement le PCC, mais aussi ses organisations affiliées, comme la ligue de la jeunesse et les jeunes pionniers. "


"Le Falun Gong est remarquable. Nous les avons vus de nombreuses fois pendant ce voyage," a dit l'un d'eux. "C'est formidable", a poursuivi un autre touriste : " Seuls ces documents diffusent la vérité sur la Chine. Aucuns autres ne sont assez courageux pour dire la vérité"


La plupart des visiteurs chinois ont accepté de quitter le PCC et les organismes associés. Pour ceux qui hésitaient, le pratiquant leur a dit : "les pratiquants de Falun Gong ne font que méditer et suivre leurs croyances pour raffiner corps et esprit. Comment le PCC peut-il les réprimer jusqu’à prélever leurs organes pour les vendre? Le Parti est condamné et quiconque lui est associé pourrait être en danger. S'il vous plaît prenez la bonne décision maintenant, c’est assurer votre avenir".


" Je le ferai. S'il vous plaît aidez-y moi" a dit l'un des touristes. "Merci, je dois prendre le bus maintenant. Mais je vais le faire à notre prochaine visite », a déclaré un autre.


Cité du Vatican : "Merci, le Falun Gong! "

Des pratiquants vont également régulièrement à la Cité du Vatican pour fournir aux touristes chinois une information impossible à trouver en Chine. Parmi eux, Andrei, un pratiquant italien, accueille souvent les touristes chinois depuis le parking et prend la passerelle avec eux jusqu’aux points d’intérêt. Comme ce passage ne prend que quelques minutes à pied, Andrei apporte un mini haut-parleur avec lui pour diffuser les faits à propos du Falun Gong et démystifier les mensonges du PCC.


Cela attire l'attention des touristes chinois et beaucoup ralentissent pour écouter. Beaucoup de Chinois ont appris la vérité de cette façon et quitté le PCC avec l'aide de pratiquants chinois à proximité. Certains lui font le signe du pouce levé. Un monsieur a dit à Andrei : " Vous avez besoin d'apprendre le chinois. Si vous allez en Chine pour apprendre le chinois, je paierai vos dépenses. "


Un visiteur chinois d'âge moyen était assis sur le bord de la route pour se reposer. Il a dit qu'il était chrétien, et n'avait pas besoin de quitter le PCC. Après avoir écouté la diffusion par haut-parleur et lu les matériaux, il a demandé à un pratiquant chinois : " Il semble que le PCC soit condamné, n'est-ce pas? " " Oui, assurément." a répondu le pratiquant. L'homme s'est arrêté et a dit: " Merci de me le dire. Veuillez enregistrer ma démission du PCC. "


Quand les pratiquants lui ont dit au revoir en lui rappelant de se souvenir de "Falun Dafa Hao" "Zhen-Shan-Ren Hao (Vérité-Bonté-Patience est bon", l'homme a souri : " Prenez soin de vous aussi. Merci, au Falun Gong ! Merci au fondateur du Falun Gong! "


Madrid, Espagne: Huit personnes ont quitté le PCC, dont le propriétaire d’un restaurant, les serveurs, et des clients

Lorsque deux pratiquants britanniques ont récemment visité Madrid, en Espagne, ils sont allés dans des restaurants du Chinatown et y ont expliqué les faits à propos du Falun Gong et de la persécution en Chine. C’était le matin, et peu monde s’arrêtait pour déjeuner, néanmoins, plus de 60 Chinois ont quitté le PCC et ses organisations affiliées en l’espace de deux heures.


Un propriétaire de restaurant discutant avec les deux pratiquants a dit : "Le PCC est vraiment mauvais. Toute ma famille a été victime de ses campagnes politiques, et à la fin, nous avons dû fuir ici en Espagne." Il a ensuite salué les pratiquants pour leurs efforts," Ce que vous avez fait est vraiment remarquable." Huit personnes, dont le propriétaire, les serveurs, et des clients, ont démissionné du PCC.


Un autre patron de restaurant, qui continuait à payer sa cotisation d'adhésion au PCC, a dit qu'il savait que la propagande du PCC était mensongère. Il a dit : " La Révolution culturelle a été terrible." Il était aussi au courant que l'incident de l’'auto-immolation sur la place Tiananmen en 1999 avait été mis en scène pour diffamer le Falun Gong. Après qu’un pratiquant a suggéré qu'il lise les Neuf commentaires, et lui a parlé du prélèvement d'organes sur des pratiquants de leur vivant en Chine, il s'est tû, puis il a démissionné du PCC sous son vrai nom.


"Je ne veux plus payer les frais d'adhésion au Parti," a-t-il dit.


Cambridge, Royaume-Uni: Les étudiants se rappellent réciproquement de ne pas adhérer au PCC

Un grand nombre de Chinois a visité Cambridge, Royaume-Uni, cet été. La plupart étaient des étudiants, dont plus de dix groupes de touristes chaque jour. Les guides touristiques tentaient parfois d'empêcher les bénévoles de leur apprendre les faits à propos du Falun Gong, mais les pratiquants sont généralement polis et fermes : " C'est d'une grande importance autant pour vous que pour ces étudiants. Donnez moi juste quelques minutes? " Très souvent, les guides touristiques se mettent de côté et les laissent faire.


Après avoir appris que le Falun Gong avait été bien accueilli dans plus de 130 pays en dehors de Chine, et la propagande haineuse contre le Falun Gong comme l'incident d’auto-immolation mis en scène, la persécution brutale, et le prélèvement d'organes à vif, ces étudiants en sont venus à comprendre les faits . Beaucoup ont accepté de quitter les organisations affiliées du CCP, se rappelant réciproquement de ne plus jamais adhérer au parti plus tard.


Oslo, Norvège: Des touristes du luxe : "Pourri jusqu’à la moelle"

Le tourisme du luxe est devenu populaire parmi les Chinois, les pratiquants bénévoles abordent également ces visiteurs, en majorité de hauts fonctionnaires du gouvernement ou des hommes d'affaires-et leur parlent des faits à propos Falun Gong. Ces personnes sont souvent claires sur le degré de corruption du PCC. Un de ces touristes à Oslo, capitale de la Norvège, a dit à une bénévole qu'il avait déjà démissionné du PCC en Chine, avec l'aide de pratiquants. Plusieurs autres membres du groupe ont également quitté le Parti après avoir discuté avec la bénévole.


Un chef d'entreprise a déclaré que beaucoup de gens en Chine payaient pour avoir un titre de fonctionnaire du gouvernement. Il connaissait un ami, qui après avoir payé deux millions de yuans pour un poste de chef de commissariat, a réussi à récupérer l'argent en l'espace d'un an via la corruption. " Ces gens ne sont pas loyaux au PCC. Ils veulent juste plaire aux hauts fonctionnaires et se faire plus d'argent".


"Nous savons tous qu’au moins 95% des employés du gouvernement, quels que soient leurs rangs, sont corrompus,": " Le PCC est pourri jusqu’à la moelle" a-t-il conclu.


Version anglaise:
Chinese People Quit the CCP at Tourist Sites in Europe

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.