Un mur fissuré se répare tout seul et autres expériences remarquables

Pratiquant le Falun Dafa depuis des années, j'ai expérimenté quantité de choses sortant de l'ordinaire. Je souhaite partager quelques-unes de mes histoires en guise de témoignage de la puissance du Falun Dafa.


Un mur fissuré se répare tout seul

Je ne sais pas quand la fissure du mur de ma maison est apparu pour la première fois, mais elle allait du plafond jusqu'au sol et devenait de plus en plus large. À proximité du plafond, elle était large d'au moins 20 cm .


Ma maison est couverte de tuiles et a été construite il y a plus de dix ans. Mon mari a demandé à l'entrepreneur de venir l'examiner. L'entrepreneur a dit : "La fondation n'a pas été posée de manière uniforme et a commencé à s'enfoncer. Votre maison devra être reconstruite – cela ne vaut pas la peine de la réparer. Regardez, la fissure commence au milieu du mur. Vous allez encore l'élargir si vous remplissez la fissure et vous ne pouvez pas soutenir les deux côtés du mur. "


Quand mon mari m'a raconté cela, j'ai pensé combien le temps presse et que je devais préparer tous les jours des documents de clarification de la vérité sur le Falun Dafa. Cela prendrait beaucoup de temps pour reconstruire la maison. J'ai dit à mon mari : "Laisse tomber et ne t'en fais pas. " Il m'a demandé : " Que vas-tu faire si la fissure s'agrandit ? " J'ai répondu : "Toute chose a son destin. Si cela peut se fendre tout seul, alors cela ne peut-il pas se refermer tout seul aussi ? " Mon mari est resté bouche bée.


Quelque chose de tout à fait remarquable s'est passé après qu'on ait eu cette discussion. La fissure a commencé à se rétrécir, jour après jour, jusqu'à ce que cela soit complètement refermée. Nos voisins ont trouvé cela très étonnant. Même l'entrepreneur a dit à mon mari : "Je n'ai jamais entendu parler d'une chose pareille et je n'en ai jamais été témoin personnellement. En général, une fissure s’agrandit simplement de plus en plus, mais la vôtre s'est fermée complètement. Votre maison a eu un coup de chance. Vous êtes bénis. " Ensuite, il a ajouté : " Cela a-t-il à voir avec le fait que votre épouse pratique le Falun Dafa ? J'ai l'impression que le Falun Dafa est vraiment puissant ! "



Mon mari est revenu à la vie après avoir été électrocuté

Je tiens une boutique de tailleur sur un marché très fréquenté et ma boutique est aussi un endroit où les pratiquants viennent prendre les documents de clarification de la vérité pour aller les distribuer. Mon mari ne pratique pas le Falun Dafa, mais il le soutient. Quand je ne suis pas au magasin, il va saluer les pratiquants et il m'aide à cacher les documents.

Un jour, il m'aidait à repasser les vêtements, il a été électrocuté par le fer à repasser et s'est effondré. Des passants en ayant été témoin et ont dit qu'il y avait eu du feu et de la fumée sur son corps lorsque l'électricité l'avait traversé. Il était allongé au sol et ne bougeait plus. Son visage était pâle. Je n'ai pas paniqué et j'ai immédiatement demandé l'aide du Maître : " Maître, il a fait toutes sortes de bonnes choses pour Dafa, il doit encore en faire davantage. Maître, je vous prie de l'aider. " Mes voisins ont cru qu'il était mort, car une chose similaire s'était produite avec une autre personne il y a quelques années.

Quelques minutes plus tard, mon mari a progressivement repris conscience et des couleurs sont revenues sur son visage. J'ai demandé à quelqu'un de le mettre au lit. Peu de temps après, il s'est complètement rétabli.


Un voisin a dit : " Son épouse nous a dit de toujours réciter "Falun Dafa Hao" "Zhen Shan Ren Hao" (Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon.") Elle a dit que cela peut sauver notre vie quand les catastrophes arrivent. Regardez c'est vraiment efficace. Si, à l'avenir quelqu'un dit quoique ce soit de mauvais sur le Falun Dafa, je m'y opposerai."



" Nous avons besoin d'une averse pour éliminer la perversité"

Je crée des documents de clarification de la vérité sur Falun Dafa et les distribue la nuit parce que je suis fort occupée pendant la journée. J'ai été dénoncée à la police un jour où je distribuais des documents en compagnie d'un autre pratiquant.


Nous avons vu avancer vers nous un véhicule de police et les phares de la voiture nous ont éclairés. Nous étions à proximité d'un marécage. Il y avait un champ de maïs à côté du marais. Nous nous sommes d'abord cachés près de l'eau puis nous sommes entrés dans l'eau quand la police est arrivée. Nous étions prêts à courir dans le maïs pour nous y cacher.

Environ cinq agents de police ont braqué leurs lampes de poche en direction l'eau. Un d'entre eux a dit : " Ils sont là, je suis sûr qu'ils ne sont pas partis." Nous nous sommes accroupis, il n'y avait que notre visage au dessus de l'eau. Nous étions inquiets que les documents soient mouillés, donc, nous les tenions au-dessus de nos têtes. La police a dirigé la lumière de leurs torches sur nous, mais n'a pas pu nous voir, alors que nous, pouvions les voir. L'un d'eux a dit : "C'est bizarre. Il est évident que deux personnes sont entrées dans l'eau ici, mais nous ne pouvons pas les repérer." Ils ont éclairé dans toutes les directions mais n'ont pas réussi à nous voir. Les autres agents ont dit : " Ils doivent avoir couru au champ de maïs, ou bien ils sont rentrés chez eux. "


Les policiers sont partis. Nous sommes restés cachés jusqu'à ce que nous ne puissions plus entendre leur voiture. Alors, nous nous sommes levés et nous nous sommes précipités vers le champ de maïs. Tout à coup, une lumière s'est dirigée sur nous et nous avons entendu crier : "Ils sont ici ! Courez, suivez-les !" C'était la police.

Ils nous ont entendus et ont couru derrière nous, mais ils avaient peur de rester coincés dans la boue du marécage. La police a été incapable de nous atteindre. Nous avons traversé tout le champ de maïs. Nous avons entendu la police crier : " Dépêchez-vous, demandez aux autres de venir. Nous pouvons encercler le champ de maïs et regarder où ils courent."


J'ai regardé le ciel couvert d'étoiles et j'ai demandé l'aide du Maître : "Maître, vos disciples rencontrent des difficultés. Nous avons besoin d'une averse pour éliminer la perversité. " Tout de suite, nous avons entendu le tonnerre. En une seconde, il a commencé à pleuvoir fortement. Nous étions au comble de la joie. Le Maître veille continuellement sur ses disciples.

Quand la pluie s'est arrêtée, nous avons commencé à distribuer des documents dans le village.

Version en anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2014/5/2/435.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.