S'améliorer en regardant à l'intérieur et en coopérant bien

Salutations vénéré Maître!

Salutations compagnons de pratique!

Tout d'abord, je voudrais remercier respectueusement le Maître.

Cela fait plus de 12 ans que j'ai obtenu le Fa et pendant cette période, j'ai considérablement bénéficié de Falun Dafa. Après des années à essayer différentes pratiques, j'ai finalement trouvé ce que je cherchais dans la vie. j'ai été depuis témoin des miracles du Fa. Je suis aussi passé par de nombreux défis et difficultés à chaque étape, ai été témoin de la compassion du Maître et du pouvoir de Dafa avec tout mon être. Je vais partager quelques-unes de mes expériences les plus récentes.

2. La différence entre analyser la cultivation des autres et ma responsabilité envers le Fa

Un des défis auquel j'ai eu à faire face, est que parfois, lorsque nous voulions la coopération d'autres pratiquants pour un projet, on me demandait si cette personne était qualifiée pour faire partie de ce projet. Je pensais que je devais faire des commentaires sur cette personne et sur sa cultivation. Au cours de ce processus, il y avait toujours la question de savoir si nous pouvions ou non discuter de ces pratiquants et de leur cultivation. Et parfois, je pensais que seul le Maître pouvait juger de la cultivation d'une personne. Plus tard, j'ai découvert qu'il y a une ligne étroite entre les deux. J'ai réalisé que le fait qu' une personne soit ou non un [vrai] pratiquant et qu'il pratique bien ou non ne dépend que du cœur de la personne et du Maître, et que seul le Maître peut juger de la cultivation d'une personne. Cependant, s’il s'agit de savoir si une personne est qualifiée pour un projet, nous devrions juger du point de vue de la responsabilité envers le Fa et du salut des êtres pour voir si une personne peut assumer cette responsabilité. Il n'est alors plus question de juger une personne, mais d'estimer si la personne a ou non la capacité et le coeur d'accomplir la tâche.


3. Regarder à l'intérieur et améliorer notre coopération et l’harmonie entre nous

L'année dernière, nous avions prévu une étude intensive du Fa à l'occasion de quelques jours de congés. Il y avait un pratiquant qui parfois partait pour aller dormir pendant l'étude du Fa. Son épouse et lui sont tous deux pratiquants. Quand j'ai contacté sa femme pour les inviter, je lui ai dit à la fin de la conversation que cette fois, son conjoint devait être sérieux et qu'il ne pourrait pas quitter l'étude du Fa pour aller dormir. Ce pratiquant s'est fâché et a décidé de ne pas venir. Je pensais alors que je n'avais rien dit de mal et qu'il n'était pas faux de demander aux gens d'avoir une exigence élevée vis-à-vis de l'étude du Fa.


Je pensais que si ce pratiquant décidait de ne pas venir, c'était son choix. Mais, alors que nous étions au milieu de l'étude du Fa, en arrivant à la 6ème conférence, cette partie du livre m’a tout à coup réveillé :


"Au fur et à mesure que votre force de gong augmente, l’énergie rayonnée par le gong que porte votre corps va devenir vraiment puissante. Et même si elle n’est pas aussi puissante, vous pourrez quand même exercer une restriction sur les autres lorsque des gens se trouvent à l’intérieur de votre champ, ou que vous êtes à la maison. Tous les membres de votre famille seront peut-être restreints par votre influence. Pourquoi? Vous n’avez pas besoin d’y penser, parce que ce champ est un champ pur, droit, harmonieux et miséricordieux; comme c’est un champ de pensées droites, les gens seront moins enclins à avoir de mauvaises pensées ou à faire du mal, voilà l’effet que cela peut avoir.

et


"L'autre jour, j'ai dit que la lumière de Bouddha illumine tout et rectifie toutes les anomalies. En d'autres termes, l'énergie diffusée à partir de notre corps peut remédier à toutes les conditions anormales. "(" L'interférence du démon dans la cultivation ", Zhuan Falun)


Je me suis éveillé à la compréhension que si j'ai un fort champ de pensées droites, un champ purement harmonieux et compatissant, je peux avoir un effet sur les autres et si au cours de l'étude il y a une condition anormale, elle peut être corrigée grâce à ce champ de pensées droites. J'en suis venu à comprendre que si j'avais parlé à cette personne avec plus de bonté et de compassion, cela aurait eu un meilleur effet. Après avoir terminé la conférence, j'ai tout de suite parlé à ce pratiquant et partagé avec lui ma nouvelle compréhension Je l'ai invité à la session d'étude et il est venu.


Même si de nombreuses années ont passé depuis l'introduction de Dafa dans ce pays, pour diverses raisons il n'existe toujours pas d'Association de Dafa. Cette question a causé des problèmes en repensant à la façon dont les choses sont coordonnées et en décidant qui est le coordinateur de Dafa dans ce pays. L'un des tests qui a été arrangé pour les pratiquants de ce pays est de savoir comment nous pouvons bien cultiver dans cet environnement et ces conditions, et comment nous pouvons bien coopérer ensemble.


Pendant un temps, mon esprit avait été préoccupé par le fait que, ce que certains pratiquants faisaient n'était pas dans le Fa et que leurs approches étaient la raison de l'absence de coopération entre les pratiquant. Le fait que j'avais vu certains attachements chez les autres me faisait croire que j'avais raison et que je pouvais voir clairement à travers les situations et il semblait qu'en rectifiant leurs comportements, le problème disparaitrait. Je pensais que si certaines personnes cessaient d'être têtues et abandonnaient leurs comportements inappropriés, nous aurions un meilleur environnement.


Cependant, en écoutant et en lisant les partages des autres pratiquants, j'ai réalisé qu'ils mettaient tous l'accent sur le fait que c'est seulement en regardant à l'intérieur qu'ils étaient capables de résoudre leurs problèmes. De cette façon, ils ont commencé à se corriger. Un jour, je me suis souvenu de cette phrase du Maître:

"Pourtant quand apparaît une contradiction entre responsables de centre, le plus souvent vous dîtes qu’on "ne coopère pas dans le travail" etc., prenez le travail de Dafa pour excuse, cherchez à vous dérober à la contradiction, au lieu de profiter de cette bonne opportunité pour chercher à l’intérieur, vous élever." ("Un responsable est aussi un pratiquant." Points essentiels pour un avancement diligent)


Immédiatement, j'ai réalisé que j'utilisais également "travailler pour Dafa", "pour Dafa" et "pour une meilleure coopération" dans Dafa pour pointer le comportement des autres plutôt que le mien propre. Je me suis éveillé à la compréhension que la meilleure chose que je pouvais faire était de me concentrer davantage sur mon propre comportement et mes pensées et libérer mon esprit d’analyser et m’en prendre au mauvais comportement des autres pratiquants.


Actuellement, les comportements des autres pratiquants ne me touchent plus et mon esprit ne produit plus de pensées négatives. Quoi qu'il en soit , l'environnement de ce pays n'est pas plus compliqué que la situation en Chine. Là-bas, en raison des conditions auxquelles les pratiquants sont confrontées, ils n'ont pas non plus d’association de Dafa ou de coordinateurs officiels, cependant, chaque pratiquant valide le Fa et sauve les êtres en fonction de ses propres capacités. En réalité, être coordinateur n'est pas un titre dans la société humaine. En fait, c'est dans le but d'aider les autres volontairement et d'être responsable de l'environnement de cultivation .


Parfois, quand les pratiquants ont des conflits insolubles pendant de longues périodes de temps, il s'agit sans doute d'une interférence de la perversité car elle nous fait oublier le champ de bataille et au lieu de nous consacrer à éliminer les facteurs pervers qui persécutent les gens, nous utilisons notre énergie dans des luttes internes entre nous.


Un jour, au travail, un étudiant étranger a été invité à présenter sa thèse. Il a évoqué que pour faire son projet il avait utilisé des systèmes de modélisation de jeux informatiques en 3D. Dans sa modélisation il avait conçu deux modèles de comportement (Un comportement égoïste et un comportement coopératif). En réalité, le contraire de l'égoïsme était démontré par la coopération. Après avoir entendu cette phrase, j'ai compris que la raison principale pour laquelle le Maître met l'accent sur davantage de coopération entre les pratiquants est que, grâce à une bonne coopération, nous pouvons éliminer notre égoïsme et que peut-être à ce stade de la rectification de Fa, l'opposé de l'égoïsme est notre bonne coopération.

4. Emettre les pensées droites

Un jour, des pratiquants dans une autre ville ont eu un problème. L'un d'eux lors d'un appel téléphonique nous a demandé d'émettre des pensées droites pour éliminer les interférences. À ce moment, un bricoleur fixait la porte de mon immeuble. Je n'étais pas dans les bonnes conditions pour émettre des pensées droites. Néanmoins, je vis dans un endroit calme et j'ai commencé à émettre des pensées droites. Dans le processus, j’ai senti qu'il y avait vraiment une bataille entre le bien et le mal. Je pouvais sentir l'effet des pensées droites. Après un moment, je me suis demandé pourquoi, à d'autres moments, je n'étais pas en mesure d'émettre des pensées droites aussi puissantes. Ne sommes-nous pas des pratiquants formant un corps et chaque jour en Chine un grand nombre de pratiquants ne sont-ils pas aux prises avec une situation similaire ou pire que ce qui arrivait à un pratiquant dans ce pays? Alors comment se faisait-il que c’est seulement si un tel problème se produit près de chez moi que je suis en mesure de comprendre sa réalité? Dans la sixième leçon du Zhuan Falun Maître dit:

"Regardez dans un asile psychiatrique, dès que le médecin brandit sa matraque électrique, le patient a tellement peur qu’il cesse immédiatement son délire. Pourquoi? Parce qu’à ce moment, son esprit originel principal retrouve sa vigueur de peur de recevoir une décharge électrique." ("La déviation dans un état démoniaque" Zhuan Falun, Sixième leçon)


Parfois, quand quelque chose se produit et qu'ensuite nous en prenons conscience, nous commençons à émettre des pensées droites. C'est comme si notre conscience principale devient consciente et nous émettons des pensées droites [à ce moment-là] en partie parce que nous avons "peur de la décharge électrique" et afin d'éviter que de mauvaises choses nous arrivent ainsi qu'aux pratiquants autour de nous. Cependant, ce n'est pas vraiment pour éliminer la perversité et sauver les êtres. C'est pour cette raison que lorsque la situation est plus calme et moins dangereuse, on a tendance à se relâcher dans la cultivation et baisser la garde. Dans ces moments-là, notre conscience principale est faible et les pensées humaines et d'autres êtres contrôlent le corps.

Veuillez signaler tout ce qui ne serait pas approprié.

Merci Maître!

Merci à tous!


Partagé à la deuxième conférence d’échanges de Falun Dafa du Moyen-Orient à Istambul en 2014

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.