Compagnons de pratique, ne laissons personne en arrière

C’est une rare opportunité que de devenir un être humain au cours de nos innombrables vies. Bien que mon père soit décédé il y a trois ans, je me souviens encore de la façon dont il a connu le Falun Dafa mais a manqué l’opportunité de pratiquer pour une seule mauvaise pensée.


Ma mère était partie rendre visite à des amis au printemps de 1996, et mon père était resté seul à la maison. Il pratiquait depuis 1991 différentes sortes de qigong pour la santé et la forme. Je l’ai encouragé à pratiquer le Falun Gong, lui ai acheté le livre Zhuan Falun, et l’ai emmené sur un site de pratique près de chez nous.


Mon père avait une grande relation prédestinée avec Dafa. Le quatrième jour, il a vu une image du Corps de Loi du Maître, qui le regardait en souriant. Il était enthousiasmé et sur tout le trajet pour rentrer à la maison son visage continuait à sourire. Il a également senti une forte poussée vers l’intérieur dans la région de son troisième œil. Deux jours plus tard, il a réalisé que le Maître lui avait ouvert son troisième œil, et il a été capable de voir de nombreuses choses dans d’autres dimensions.


Quand la perversité a commencé à persécuter Dafa en juillet 1999, nous sommes allés à Beijing avec d’autres pratiquants pour faire appel. Nous avons laissé notre enfant, un collégien de 4ème, à la maison. Alors que nous avions désespérément besoin de l’aide de mon père, il a refusé. Après qu’il eut parlé avec le chef du Comité du parti, mon père, qui avait été un membre du parti pendant 40 ans, a remis tous nos livres de Dafa – notre seul espoir d’être sauvés. Puisqu’il était un pratiquant avec une fondation aussi solide, je n'ai pas pu comprendre pourquoi il agissait ainsi. Après avoir validé le Fa, il a joué un rôle négatif. Après avoir lu les derniers articles du Maître, nous avons réalisé que le Maître ne voulait pas perdre ne serait-ce qu’un seul disciple. Nous avons donc essayé d’encourager mon père à revenir et à véritablement pratiquer, mais il a rejeté notre conseil.


En août 2012, il est mort d’un cancer du pancréas à l'âge de 84 ans.

Nous avons eu une longue conversation la nuit avant sa mort. Il a parlé de ses vies passées. Qu’il avait été un occidental, et s'était aussi réincarné en animal. De façon à avoir la meilleure opportunité de rencontrer Falun Dafa dans cette vie, son précédent maître avait soigneusement arrangé ses vies passées pour qu’il se réincarne en animal, et qu'ainsi il crée moins de karma. Mais il a été incapable de répondre aux attentes de son précédent maître.


Il a été hospitalisé pendant plus de quarante jours avant de décéder. Vers le vingtième jour, il a dit que son système de cultivation était en train de se désintégrer, avec des explosions infiniment plus puissantes que celles de bombes atomiques ! Ses cheveux sont devenus complètement blancs et ne cessaient tous les jours de tomber. Il a dit que dans une autre dimension, deux serviteurs étaient en train de nettoyer son monde détruit par les explosions. Nous ne pouvions rien voir mais il a dit que les choses prendraient bientôt fin.


Un matin alors que j’étais assis près de lui, j’ai dit : "J’ai un souhait, et j’espère que tu pourras l’honorer pour moi" : " En tant que membre du parti depuis plus de 60 ans, tu dois assurément avoir compris ce que cela t'a apporté ! Cela t'a profondément détruit . Je t'en prie démissionne du parti ! et répètes trois fois : 'Falun Dafa Hao’ (Falun Dafa est bon)." Il a accepté mon conseil cette fois-ci et a répété trois fois les mots" Falun Dafa Hao "


Vers 17 h 30 ce jour-là, il est parti plein de regrets. Mon père est mort en sachant qu’il avait perdu à jamais l'opportunité en or pour qu'il avait attendu des dizaines de milliers d’années !


Parce que nous cultivons dans l’illusion, je ne sais pas clairement pourquoi cela est arrivé. Pourquoi sa vie s’est-elle terminée si tragiquement ? J’ai écrit au sujet de ses expériences, mais il ne tient qu’à nous de choisir nos propres chemins. Le Maître a déjà arrangé le meilleur pour tous les disciples de Dafa.


En tant qu'ancien disciple qui a commencé à pratiquer en 1995, je me sens en partie responsable de sa mort. J’espère que tous les pratiquants marcheront solidement sur leur chemin de cultivation. Nous devons aussi ne laisser en arrière aucun de nos compagnons de pratique ! Ne manquez pas cette précieuse opportunité qui n’arrive qu’une fois en des dizaines de milliers d’années !

Version en anglais
Fellow Practitioners, Let's Not Leave Anyone Behind

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.