Avec la protection du Maître, deux situations de vie ou de mort ont été résolues

J'ai 62 ans et j’ai cultivé Falun Dafa pendant 17 ans. Je suis profondément reconnaissante pour les conseils et la protection compatissante du Maître, en particulier ces deux dernières années. Le Maître m’a protégé deux fois, à des moments critiques de vie ou de mort et m’a permis de retourner sur le chemin de la rectification de Fa.


Shifu me protégeait

Le 20 mars 2012, j’ai assisté à un mariage hors de la ville avec ma nièce. Nous avons pris un taxi pour revenir. Je me suis assise du coté du passager, alors que ma nièce s’asseyait sur le siège arrière.


Le trajet s'est fait en douceur jusqu’à ce que nous soyons à seulement une dizaine de kilomètres de la maison. Une moto a alors surgi d’une rue sur la gauche et a coupé la route devant nous. Le conducteur du taxi a été naturellement surpris et a braqué brusquement vers la droite. Il y avait un profond fossé. Le conducteur a tenté de l’éviter, mais il était trop tard. J’ai assisté à tout cela depuis le siège passager et j'ai crié à réptition: " Maître, sauvez-moi ! Maître, sauvez-moi ! "La voiture a tourné dans les airs à plusieurs reprises, puis s’est renversée au fond du fossé


Après avoir rassemblé mes esprits et regardé autour de moi, je n'ai pas pu voir le conducteur. J’ai réalisé que j’étais maintenant sur le toit de la voiture et à l'arrière. La jambe de ma nièce était sur mon épaule. Je l’ai appelé à voix haute et elle a répondu d’une voix faible, clairement à l’agonie.


J'ai poussé la portière de la voiture et elle s'est ouverte ! J'ai laissé ma nièce ramper la première à l’extérieur et l’ai suivie. Je ne pouvais toujours voir le conducteur nulle part et j'ai commencé à l’appeler. Alors il a rampé hors de la voiture, couvert de sang. J'ai pris la mesure de cette scène dangereuse. Le fossé était profond de sept à huit mètres. C'était le Maître qui nous avait sauvés ! Je ne cessais de remercier . Plusieurs personnes se sont approchées pour nous aider. Elles avaient été témoins de l’accident et étaient surprises que nous ayons tous survécu. Elles se sont exclamées: "C’est un miracle! Vous êtes bénis!"


Nous avons été immédiatement envoyés à l’hôpital. Les résultats après examen montraient que le conducteur souffrait d'une hémorragie interne, d’une commotion cérébrale et d’une fracture du bras droit. Ma nièce souffrait de dislocation cervicale, d’une fracture de la clavicule et d’ecchymoses sur sept côtes et sur la main droite. Elle a été hospitalisée pendant 30 jours, incapable de bouger. J’avais un peu égratigné mon nez, ressentais des douleurs dans la poitrine, mais me sentais bien. Je voulais rentrer chez moi. Le médecin a déclaré que la compagnie d’assurance et la police étaient venues pour enquêter sur l’accident. Pour le rapport, je devais rester à l’hôpital. Je suis sortie deux jours plus tard.


A l’hôpital, j’ai eu une pensée non droite qui m’a causé un problème. Je souhaite le partager avec les compagnons de pratique afin qu'ils apprennent de mon erreur.


Puisque je n’avais pas été blessée dans l’accident, je pensais que je n’avais pas besoin de radiographie. Le médecin a insisté, et pour éviter une scène, j’ai cédé et accepté. Le médecin a déclaré que les résultats de la radiographie révélaient trois côtes fracturées. J’ai répliqué : "Ce n’est pas possible, je ne peux pas avoir plus d’une côte fracturée." Dans le but de vérifier son diagnostic, ils ont pris une autre radio et bien sûr, une côte était fracturée !


Le médecin était stupéfait. Puis, j’ai réalisé que même reconnaître une côte fracturée était une erreur. Je suis pratiquante et nous avons une matière de haute énergie et des pouvoirs supranormaux, comment pouvais je dire une telle absurdité! Comment pouvais-je reconnaître la persécution des forces anciennes ! " J’ai profondément regretté mon erreur et compris véritablement le sérieux de la ‘cultivation’. Si vous êtes négligent un seul moment, vous pouvez dévier de Dafa.


J'ai parlé avec le propriétaire de la moto ayant causé l’accident, et il était profondément reconnaissant que je ne lui demande aucun argent. Je lui ai expliqué que je pratiquais Falun Dafa, puis je lui ai clarifié la vérité concernant Dafa. Je l’ai aidé à démissionner du Parti communiste chinois et ses organisations affiliées.


À cause de ma seule mauvaise incorrecte, je suis sortie de l’hôpital deux jours plus tard avec " une côte fracturée. " J'ai commencé à afficher des posters de Dafa, dés le lendemain et à pratiquer mes exercices quotidiens. J’avais complètement récupéré en 20 jours.

Croire fermement en Maître, éliminer les tribulations

En essayant de me réveiller le 14 janvier 2014, je n'ai pas pu ouvrir les yeux et sortir du lit. Puis, j'ai pensé, mais je suis une pratiquante de Dafa, j’ai tant à faire et ne dois plus dormir. J'ai regardé la pendule et vu qu’il était 6h15, j’avais manqué l’heure de l’émission des pensées droites. Je l’ai profondément regretté. Je me suis dépêché et suis allée dans la salle de bain.


J’ai tout à coup réalisé que mon bras droit ne fonctionnait pas et me suis demandée ce qui se passait. Je voulais pratiquer les exercices debout, mais mon bras droit n’était qu’un poids mort, ma jambe gauche était aussi engourdie. C'est arrivé si rapidement, je n’ai pas réalisé alors que c’était une persécution qui m’était imposée par les forces anciennes.


Une voix m’a dit " dors, dors…" J’ai répondu : " Non, je viens de me réveiller et j’ai de nombreuses choses à faire et je dois faire les exercices. " J’ai aussi remarqué que ma voix était à présent pâteuse. J’ai réalisé que si j’écoutais la perversité et m’allongeais pour dormir, je pourrais ne jamais me réveiller. J'ai essayé à nouveau de me lever et de faire les exercices, mais ne pouvais pas contrôler le coté droit de mon corps. Le karma de maladie s'est manifesté si rapidement, j’ai soudain réalisé que les forces anciennes tentaient de détruire mon corps. J’ai fermement nié une telle persécution et j’ai fait de mon mieux pour éliminer la perversité avec des pensées droites, j’ai répété : "Je ne reconnais pas." Je me suis assise sur mon lit et ai commencé à émettre des pensées droites.


Mon fils vit dans le même bâtiment, et mon petit-fils est arrivé et a remarqué ce qui m’était arrivé. Il a immédiatement couru prévenir son père. Mon fils est arrivé immédiatement et était effrayé à mort en voyant mon visage déformé et mes yeux et ma bouche, tombantes. Il a commencé à pleurer et voulait m’emmener à l’hôpital. Je lui ai dit avec mon élocution indistincte : " N'aie pas peur, ça n'est pas une maladie, Shifu me protège. Si tu m’emmènes à l’hôpital, ce sera fini pour moi. C’est une forme de persécution, rien d’autre. »


Mon fils était extrêmement inquiet, mais a été d’accord pour me donner dix minutes. Si je n’allais pas mieux, il m’emmènerait à l’hôpital. J’ai fait signe de la main et pensé que ça irait mieux en moins de dix minutes !


Je me suis assise sur le lit pour émettre des pensées droites, mais je ne peux pas me souvenir comment. Dans mon cœur, j’ai appelé le Maître à l’aide à répétition . Quelques minutes plus tard, ma tête est devenue claire et mon corps plus léger. Un poids avait été enlevé.


Une bataille de vie ou de mort venait s'est achevée comme ça. Probablement que dans les autres dimensions, une lute de vie ou de mort avait aussi eu lieu avec la perversité. Une fois de plus, notre Maître compatissant m’avait sauvé la vie.


J’ai ouvert les yeux et vu que la compagne de pratique Chen était arrivée. J’étais heureuse, je savais que le Maître avait arrangé cela. Je me suis levée rapidement et me suis rendue dans la salle de séjour pour l'accueillir.


Mon fils m’a donné dix minutes, mais je n’en ai eu besoin que de cinq

Maintenant, mon frère, mon fils et ses amis étaient tous là. Mon fils était très surpris : "Maman, tu vas bien maintenant ? C’est vrai ? " J’ai répondu d’une voix claire : " Je vais bien, le Maître m’a sauvé." Mon fils ne pouvait que répéter : " Falun Dafa est vraiment incroyable, vraiment incroyable ! "


Tous mes parents et amis ont été témoins de la situation et s’en sont émerveillés. J'ai regardé ma montre ; cela avait pris au total cinq minutes. Ma ferme croyance en Maître et dans le Fa ainsi que les pensées droites avaient éliminé la persécution.


Cette nuit-là, je suis sortie avec ma compagne de pratique Chen pour afficher des posters, marchant à nouveau joyeusement sur le chemin du salut des êtres sensibles.


Cet incident a eu des répercussions dans la région. Mon fils est parti travailler et a raconté à tout le monde ce qui m’était arrivé, ainsi que les merveilles de Dafa. Maintenant, je suis à la retraite, mais nous avions travaillé dans le même bureau des forces de l'ordre. Mes anciens collègues sont venus me rendre visite. Ils étaient curieux de me voir par eux-mêmes et d’entendre mon histoire. Ils étaient stupéfaits. Je leur ai dit: " Répétez sincérement ‘Falun Dafa Hao [Falun Dafa est bon]’ et vous aussi, serez bénis.


Mon époux a de nombreux amis dans le domaine médical et ils m’ont demandé pourquoi je ne voulais pas aller à l’hôpital. Je leur ai simplement répondu : " La médecine moderne est la science, mais Falun Dafa est extraordinaire. Il est surnaturel. De nombreuses maladies ne peuvent pas être guéries par la médecine, mais le Falun Gong peut tout résoudre, éliminer le karma de maladie et les tribulations. Ils étaient tous surpris.


A deux reprises, j’ai rencontré une situation de vie ou de mort. Le Maître m’a sauvé à chaque fois et je voulais partager cette expérience avec les compagnons de pratique.

Merci Maître!

Version anglaise :
With Master's Protection, Two Life and Death Encounters Resolved

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.