Les pratiquants ne doivent pas ignorer l'essence de la cultivation

Quand nous parlons de divinités, beaucoup de gens considèrent que les divinités sont grandes, puissantes et supranormales. Pour certains pratiquants, le but de la cultivation et de devenir un Bouddha ou une divinité est de devenir grand et tout-puissant.


Selon ma compréhension, la cultivation consiste à se débarrasser des attachements et regarder à l'intérieur. Nous ne devons pas avoir le désir de cultiver dans le seul but de devenir grands et tout-puissants. Au contraire, nous devons cultiver nos cœurs avec le souhait sincère de s'assimiler aux caractéristiques de l'univers de Vérité-Bonté-Tolérance et devenir des êtres purs et désintéressés. Les divinités sont grandes et omnipotentes. Mais si un pratiquant nourrit ce mobile impur comme une raison de cultiver, alors les attachements seront difficiles à abandonner.


Le Maître nous dit: "Cultiver jusqu'à ne pas laisser un seul attachement." ("Cultiver dans l'illusion" dans Hong Yin) Nous ne devons pas non plus être attaché à notre propre cultivation.

Certains pratiquants savent que nous devons cultiver nos cœurs, mais inconsciemment ils s'efforcent d'être grands et tout puissants. Les divinités sont grandes et toutes-puissantes, parce qu'elles n'ont pas d'attachements. Donc, nous devons regarder à l'intérieur et cultiver nos cœurs au lieu de regarder vers l'extérieur et rechercher la "grandeur". En fait, la poursuite de la "grandeur" est la même chose que la poursuite de la gloire.


Quand le Maître nous félicite dans les conférences de la Loi, certains pratiquants pensent grand bien d'eux-mêmes. Puisque nous représentons tous d'énormes groupes d'êtres vivants et de corps célestes, et que nous essayons tous de sauver de grandes vies, certains pratiquants pensent: "Je suis si grand. Je suis beaucoup mieux que les autres êtres." Cette pensée reflète l'attachement à la renommée, qui est en fait déclenché par la sentimentalité. Cette sentimentalité est liée à l'exaltation. Lorsque cette sentimentalité se développe, l'esprit de ce pratiquant n'est pas droit, et ses lacunes sont susceptibles d'être exploitées.


Les pratiquants ne doivent pas ignorer l'essence même de la cultivation. Les divinités n'ont pas d'attachements, et n'ont ni sentimentalité ni désirs. La purification du cœur est fondamentale, et la grandeur est juste un "sous-produit" de la cultivation. Poursuivre la "grandeur" équivaut à rechercher des "capacités supranormales."

Version anglaise

Cultivators Should Not be Ignorant of the Essence of Cultivation
Cultivators Should Not be Ignorant of the Essence of Cultivation

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.