M. Luo Jiangping meurt suite à la torture et à des injections de substances toxiques

Pratiquant de Falun Gong du canton de Miyi, agglomération de Panzhizhua dans la province du Sichuan, M. Luo Jiangping a été arrêté en janvier 2012 dans le canton de Nanhua, Chuxiongzhou (préfecture autonome Yi Chuxiong), province du Yunnan. Il a été illégalement condamné à la prison et soumis à des méthodes de torture cruelles telles que l'injection de drogues toxiques, être menotté, devoir porter des chaînes aux pieds, être soumis à du travail forcé intensif et être incarcéré dans l'isolement dans la prison N ° 1 de la province du Yunnan.


M. Luo était dans un état critique quand il a été libéré pour raisons médicales le 23 décembre 2013. Il est décédé cinq jours plus tard le 28 décembre 2013, à 17h30, à l'âge de 51 ans.


Injections de médicaments débilitants

M. Luo a déclaré à ses membres de famille qu’on lui avait injecté de fortes doses de médicaments inconnus.


M. Luo Jiangping et sa famille

Ci-dessous la traduction des propos enregistrés de M. Luo (peut-être écouté en chinois dans la version anglaise dont le lien figure en bas de cet article) :


On lui a demandé: "Vous ont-ils injecté des médicaments toxiques après que vous ayez rencontré l'avocat? "


M. Luo a répondu : " Oui. Oui, après, avoir rencontré l'avocat à l'hôpital dépendant du Bureau de l’administration pénitentiaire. Je suis devenu désorienté après les injections. Je suis tombé inconscient et n'étais plus lucide ".


M. Luo avant sa mort

Lors de ses derniers jours, M. Luo a dit de nouveau à sa famille qu’on lui avait injecté des substances toxiques. Ses mains montraient des grosseurs dures et sombres de la taille de raisins. Ses dents et ses gencives étaient toutes noires et ses dents couvertes de sang coagulé. L'intérieur de sa bouche pourrissait.


M. Luo était émacié lorsqu'il a été libéré. Les fonctionnaires de la prison N ° 1 du Yunnan ont affirmé que la libération conditionnelle médicale lui avait été accordée parce qu'il souffrait d'une maladie du foie avancée. Ils ont également donné du fil à retordre à sa famille lors du traitement des papiers pour sa libération.


Le policier Li et un autre policier du commissariat du canton de Salian se sont rendus au domicile de M. Luo, le 24 décembre 2013, un jour après que M. Luo ait été libéré. Ils ont exigé que la famille avise la police lorsque M. Luo quittait son domicile. Les deux agents ont demandé à voir M. Luo et sont partis sans dire un mot après l'avoir vu.


Condamné à la prison pour la distribution de matériaux de Falun Gong

M. Luo et Mme Zhang Jimei, également de Miyi, ont été arrêtés le 6 janvier 2012 par des policiers du commissariat de la commune de Longchuan., alors qu’ils distribuaient des matériaux de clarification des faits à propos du Falun Gong dans le village de Shanshang à Longchuan, canton de Nanhua, Chuxiongzhou, province du Yunnan


M. Luo a été détenu au centre de détention du canton de Nanhua et Mme Zhang au centre de détention de Chuxiongzhou. Les deux pratiquants ont été illégalement jugés le 11 avril 2012 à la cour du canton Nanhua. M. Luo a été condamné à trois ans et demi de prison et transféré dans la prison N ° 1 de la province du Yunnan. Mme Zhang a quant à elle écopé de quatre ans et demi de prison et a été emmenée à la Prison pour femmes n ° 2 de la province du Yunnan.

Emacié et perdant connaissance

La mère de M. Luo et sa famille ont tenté de lui rendre visite le 16 décembre 2013, dans la prison N ° 1 de la province du Yunnan. Le commandant Dong, de l’escadron n ° 6, a dit qu'il avait été hospitalisé à l'hôpital de la prison centrale. Il exigeait que tout visiteur ait à montrer une pièce d’identité. Seul trois des membres de la famille ont été autorisés à le voir parce que les autres n'avaient pas leur carte d'identité.


M. Luo a été amené dans la salle des visites dans un fauteuil roulant poussé par le personnel médical. Il était émacié et ses mains et ses pieds étaient enflés. En voyant son état lamentable, sa mère a perdu connaissance et M. Luo également. Il a glissé du fauteuil roulant. Le personnel médical l’a immédiatement sorti de la pièce.


Sa famille est retournée à la prison le lendemain. Les autorités pénitentiaires ont finalement accepté de le libérer sur parole médicale.


Les membres de la famille ont été pris en photo. Ils ont dû fournir leurs signatures avant de pouvoir remplir les documents de libération. Les responsables de la prison ont refusé de le libérer jusqu'à ce que ses deux sœurs aient montré des documents prouvant qu'elles étaient ses parentes.


Les fonctionnaires du bureau 610 du canton de Miyi et du comité et des affaires politiques et légales ont affirmé que les membres de famille qui avaient rendu visite à M. Luo avaient " invité des pratiquants de Falun Gong pour créer des troubles dans la prison n ° 1. "


Historique

M. Luo est de Salian dans le canton de Miyi, ville de Panzhihua, province du Sichuan. Il souffrait de douleurs à la jambe depuis qu'il était adolescent. Sa famille était trop pauvre pour payer un traitement médical et il a passé une grande partie de sa jeunesse dans la douleur.


M. Luo a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996. Il a vécu suivant les principes du Falun Gong de Vérité-Bonté-Tolérance. Il a retrouvé une bonne santé après avoir lu Zhuan Falun et en pratiquant les cinq séries d'exercices.


Après que le Parti communiste chinois (PCC) ait interdit le Falun Gong le 20 juillet 1999, M. Lou a été arrêté à plusieurs reprises, on lui a extorqué son argent, et sa maison a été saccagée.


Les agents du département de police du canton de Miyi, comprenant l'unité des enquêtes criminelles, la section de la sécurité politique, et les fonctionnaires du gouvernement du canton de Salian ont persécuté M. Luo.


Il a été illégalement condamné à une peine de prison de cinq ans au début de l'année 2002. Pendant son séjour dans la prison de Deyang, M. Lou a été torturé par diverses méthodes et contraint à effectuer du travail forcé.


Résumé des principaux faits de la persécution :

Nom : Luo Jiangping (罗江平)
Genre : M
Âge : 51 ans
Adresse : Municipalité de Salian, canton de Miyi, ville de Panzhihua, province du Sichuan
Profession : Inconnue
Date de la mort : Le 28 décembre, 2013
Date de la dernière arrestation : Janvier 2012
Dernier lieu de détention : Prison N ° 1 de la province du Yunnan (云南省第一监狱)
Agglomération : Kunming
Province : Yunnan
Persécution endurée : Travail forcé, condamnation illégale, injections forcées / administration de drogue, emprisonnement, isolement, torture, extorsion, fouille de domicile, détention


Version anglaise :
Mr. Luo Jiangping Dies from Torture and Injections of Poisonous Drugs

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.