Plus de 50 pratiquants de Falun Gong sont actuellement emprisonnés dans la prison de Jilin

Plus de 50 pratiquants sont actuellement illégalement détenus dans la prison de Jilin.


En février 2013, les gardes, menés par Geng Mingcai, le responsable de la prison et le garde Wang Yuanchun, ont, une fois de plus emmené les pratiquants de Falun Gong dans une prétendue "équipe éducative" dans l'intention de les forcer à abandonner leur croyance. Ils ont isolé les plus déterminés et les ont obligés à s’asseoir sur des planches du matin à minuit, en les soumettant au lavage de cerveau.


Plus de 40 pratiquants ont été persécutés au sein de l’" équipe éducative ". De plus, 10 pratiquants ont été enfermés dans la "zone des personnes âgées et handicapées "et 6 ou 7 détenus dans l’" équipe d’admission."



Principal persécuteur: Wang Yuanchun

Le garde Wang Yuanchun s’est spécialisé durant des années dans la persécution du Falun Gong, dans l’optique d’obtenir une promotion du Bureau 610 provincial.


Grâce aux années d’efforts de clarification des faits par les pratiquants, personne d’autre dans la prison n’a voulu mettre à exécution la persécution, à l’exception d’un nouveau garde, Xu Boyang. Wang a alors contacté le Bureau 610 provincial et utilisé son autorité pour obliger les autres à le suivre dans la persécution des pratiquants.


Wang a torturé les pratiquants en les obligeant à s’asseoir sur des planches de 5:00 heures à 20:00 heures et fréquemment, jusqu’à 01 :00 heure le lendemain matin, tout en les soumettant au lavage de cerveau. Il les a aussi électrocutés avec des matraques électriques et ne les autorisait à sortir de leurs cellules que pour aller aux toilettes ou laver leurs vêtements, le dimanche.


Plus de 50 pratiquants actuellement emprisonnés

Parmi les plus de 50 pratiquants de Falun Gong actuellement détenus dans la prison de Jilin, se trouvent des citoyens modèles, des héros ayant risqué leurs vies pour aider autrui, ainsi que des personnes âgées de plus de 60 ans.


Lorsqu’il y a eu une explosion de gaz dans le dortoir de Tonggang, M. Zhang a été la première personne à y entrer pour secourir les gens sans considération pour sa propre sécurité. Une si bonne personne a été enfermée dans l’isolement pendant plus de 2 ans et enduré toutes sortes de tortures au cours des 12 ans d’incarcération dans la prison. M. Zhang est à peine âgé de plus de 40 ans et souffre actuellement de tuberculose. Il a été détenu dans la "zone des personnes âgées et handicapées".


Parmi les 11 pratiquants illégalement condamnés à la prison pour avoir intercepté le programme d’état calomniant et diffamant le Falun Gong afin de diffuser les faits sur la pratique spirituelle (l’événement de la " diffusion de Changchun "), 4 sont morts suite aux tortures dans la prison de Jilin.


M. Sun Changjun a été condamné à 17 ans de prison. Il a développé une tuberculose après avoir été soumis à une sérieuse torture. Il est actuellement détenu dans la " zone des personnes âgées et handicapées ".


Au moins 19 pratiquants sont décédés suite à la persécution

Au moins, 19 pratiquants de Falun Gong sont morts suite à la persécution brutale dans la prison de Jilin, ce sont :

1. Liu Chengjun (32 ans, ayant participé à la "diffusion de Changchun")
2. Wei Xiushan (30 ans, ayant participé à "diffusion de Changchun")
3. Lei Ming (30 ans, ayant participé à "diffusion de Changchun ")
4. Liang Zhenxing (46 ans, ayant participé à la " diffusion de Changchun ")
5. Wang Guiming (30 ans, brutalement battu pendant 8 jours et nuits)
6. He Yuanhui (41 ans)
7. Cui Weidong (50 ans)
8. Zhang Jianhua (50 ans, mort sur l’instrument de torture le " lit d’étirement ", en prison, le Jour du Nouvel An Chinois de 2004)
9. Hao Yingqiang (49 ans)
10. Sun Changde (43 ans)
11. Lin Shixiong (46 ans)
12. Wang Qibo (47 ans)
13. Cao Hongyan (46 ans)
14. Yang Guang (56 ans)
15. Xu Boyi (55 ans)
16. Xin Yanjun (46 ans)
17. Zhang Jingchong (mort durant son emprisonnement, à 53 ans)
18. Liu Zhijun
19. Zhang Yuke (64 ans, soumis à la torture du " lit d’étirement ", alimenté de force et battu pour ne pas avoir abandonné sa croyance. Les gardes lui ont passé de lourdes chaines utilisées pour les condamnés à mort et l’ont attaché à des barres de fer pendant plus de 20 jours. Ils ont ordonné à des détenus de s’asseoir à tour de rôle sur le cou de M. Zhang, toute la journée, pendant plus de 10 jours. Ils l’ont battu jusqu’à ce qu’il s’évanouisse et ont attaché ses quatre membres à un lit lorsqu’ils l’ont transporté à l’hôpital pour un secours d’urgence. Avant sa mort, M. Zhang a vomi de grandes quantités de sang.)
Encore plus de pratiquants ont été handicapés suite à la torture dans la prison de Jilin. De nombreux pratiquants, dont M. Yun Qingbin, ont été torturés jusqu’à l’effondrement mental ou jusqu’à une infirmité permanente.


Ceci est un récit incomplet basé sur des informations limitées rassemblées à ce jour.


Version anglaise
Over 50 Falun Gong Practitioners Currently Jailed in Jilin Prison


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.