M. Lin Zehua paralysé, sa famille poursuit la prison de Jiamusi

Nom : Lin Zehua (林泽华)
Genre : masculin
Âge : 51 ans
Adresse : faubourg de Fenggang, canton de Youyi, province du Heilongjiang
Profession : chauffeur de taxi
Date de l'arrestation la plus récente : 12 septembre 2007
Dernier lieu de détention : prison de Jiamusi (佳木斯监狱)
Ville de détention : Shuangyashan
Province : Heilongjiang
Persécution endurée : travail forcé, condamnation illégale, passages à tabac, emprisonnement, torture, interrogatoire, détention
Principaux persécuteurs : Dong Daquan de la prison du Bureau 610, le gardien Lai Baohua du quartier n°5 de la prison

Le 21 mars 2013, la famille du pratiquant de Falun Gong M. Lin Zehua a intenté un procès contre la prison de Jiamusi. Ils poursuivent la prison pour avoir physiquement violenté M. Lin, laissé finalement paralysé. L’avocat de M. Lin a soumis le cas aux parquets de Jiamusi et de Hejiang. M. Lin est devenu paralysé il y a quatre ans et demi, et il est toujours incarcéré à la prison de Jiamusi.

M. Lin a été condamné à sept ans de prison et envoyé à la prison de Jiamusi le 10 juillet 2008. Le gardien de prison, Lai Baohua, du quartier n°5 de la prison a souvent incité les détenus criminels à maltraiter verbalement et physiquement M. Lin qui refusait de renoncer à ses convictions. M. Lin a été soumis aux forcés et surveillé par des « surveillants personnels » vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Le détenu criminel Li Yansong a délibérément poussé M. Lin dans un escalier le 7 novembre 2008. M. Lin a subi un dommage au dos et à la tête. Il a perdu toute sensation en dessous de la poitrine et est devenu paralysé.

La prison n’a pas activement donné des soins médicaux à M. Lin et a interdit aux autres de l'aider. Le détenu Li Yansong a dit aux autres détenus : « Le chef Lai (Baohua) a dit que personne n'est autorisé à l'aider. Laissez-le uriner et se soulager dans son lit. » L'état physique de M. Lin s'est détérioré.

La famille de M. Lin s'est enquise de son état et de la cause de la blessure auprès des dirigeants de la prison, Wang Qingjun et Wang Lianyu. On a dit à la famille : « Cela peut être dû à l'inactivité pendant une très longue période et à la malnutrition. Oui, quelqu'un l'a poussé, mais seuls les tests médicaux diront s’il est vraiment paralysé. La prison peut fournir des examens médicaux, mais la famille doit d'abord payer les frais. » La famille de M. Lin a fait de nombreuses demandes pour que M. Lin soit examiné, afin qu'il soit libéré pour traitements médicaux, mais leurs demandes ont toutes été refusées.

M. Lin est incapable de marcher ou d’assurer ses besoins fondamentaux. Pour réduire sa dépendance des autres pour l'aider, il mange et boit moins afin de ne pas avoir besoin d’aller souvent aux toilettes. Il reste assis sur son lit toute la journée son dos appuyé contre le mur et utilise ses bras comme soutien.

Après des efforts persistants de sa famille, le 12 juillet 2012, les gardiens de la prison, accompagnés par son frère, ont emmené M. Lin à l’hôpital affilié n°1 de l'École médicale de Jiamusi pour un examen physique. L'examen a été précipité et l'hôpital n'a pas donné de diagnostic définitif. La famille de M. Lin est allée trouver Dong Daquan au Bureau 610 de la prison. Dong Daquan a accusé M. Lin de feindre d'être malade. Les membres de la famille de M. Lin étaient très en colère.

Basé sur le mauvais traitement que M. Lin avait souffert dans la prison, l’avocat a déposé une poursuite judiciaire et a demandé aux services judiciaires :

1. d'inspecter et enquêter sur la prison de Jiamusi ;

2. d'enquêter sur le personnel de la prison de Jiamusi responsable pour manquement au devoir ;

3. d'enquêter sur le fait que la prison de Jiamusi n'a pas activement fourni de soins médicaux à M. Lin Zehua.

Conformément au « Code de procédure pénale », à la « Loi sur les prisons », la « Loi de compensation de l'État », et le « Code d’inspection de la prison par le parquet », nous demandons à votre agence d’entreprendre l'inspection de la prison de Jiamusi, de superviser la fin immédiate du traitement abusif infligé à M. Lin Zehua par la prison et de libérer M. Lin sans aucune condition. La prison sera responsable de n’importe quelle indemnisation.

Articles associés :

Récents incidents de persécution dans la prison de Jiamusi, province du Heilongjiang

Plus d'un millier de citoyens chinois ont signé la pétition demandant que soit libéré des pratiquants de Falun Gong de la prison de Jiamusi

Traduit de l’anglais au Canada

http://en.minghui.org/html/articles/2013/4/30/139124.html
Version chinoise :

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.