Athènes : Un forum interroge : Comment peut-on laisser les crimes contre l’humanité continuer dans une nation qui s’apprête à accueillir les jeux olympiques ? (Photos)

Le 7 août 2007, des experts des questions de droits de l’homme en Chine sont arrivés du monde entier à l’Hôtel King George II à Athènes, pour assister à un forum international intitulé : " Jeux Olympiques et Crimes contre l’humanité en Chine. " Le forum était organisé par la Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong (CIPFG) , la Société internationale pour les Droits de l’Homme (ISHR), et l’association pour la Recherche sur l’Asie (Association for Asia Research)


Le Forum international "Jeux Olympiques et Crimes contre l'Humanité en Chine " à l'Hôtel Hotel King George II à Athènes le 7 août 2007


Les intervenants invités au forum


David Kilgour souligne que les atrocités de collecte d'organes vont contre l'esprit des Olympiques


Le Président de l'Association Internationale des Droits de l'homme allemande, M. Wu, demande que les Jeux Olympiques ne soient pas tenus dans une ville où les crimes contre l'humanité continuent sur une base quotidienne


Un avocat des droits de l'homme célèbre en Grèce, Ignatious Tagoulis, dit que ne pas protester contre les Olympiques de Pékin revient à admettre les crimes contre l'humanité du PCC


M. Micheal Ghiolman a expliqué qu' il s'opposait aux violations des droits de l'homme en Chine, et non au peuple chinois ou à la Chine.


Un expert des médias, Karahalios Goerge, a exprimé sa grande déception quant à la condition des droits de l'homme en Chine


Plus d’une centaine de participants ont été choqués par l’actuelle situation des droits de l’homme en Chine, révélée par les intervenants au Forum. Certains ont dit qu’ils ne s’attendaient à ce que la situation des droits de l’homme en Chine soit aussi catastrophique, et ont ressenti en conséquence que Pékin ne devrait pas accueillir les Olympiques en 2008.

Le prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants trahit l’Esprit olympique

M. David Kilgour, 25 ans de service au parlement canadien et ancien Secrétaire d’État pour la région Asie Pacifique, co-auteur de « Prélèvements meurtriers – un Rapport sur les allégations de prélèvements d’organes de pratiquants de Falun Gong en Chine » a parlé de la grande quantité de preuves indiquant que les autorités en Chine récoltent les organes de pratiquants de Falun Gong vivants pour le profit. Kilgour a indiqué que de telles atrocités vont totalement contre l’esprit Olympique.


Il a averti les participants qu’en 1936, toutes les nations étaient supposées boycotter les Olympiques de Berlin mais ne l’ont pas fait parce que la plupart des pays ne savaient pas ce qu’Hitler avait à l’esprit. Ils l’ont regretté par la suite. Aujourd’hui , nous connaissons clairement la brutalité du PCC contre le Falun Gong et son intention d’éliminer le Falun Gong. C’est une grande différence entre Berlin en 1936 et Pékin en 2008.

"Ne couvrez pas les Olympiques de honte "

M. Wu Manyang de l' ISHR en Allemagne a dit que pour demander les Olympiques de 2008, Pékin avait dépensé des dizaines de millions de yuans. Le PCC a même embauché les meilleurs consultants en relations publiques pour entraîner sa population à devenir des menteurs professionnels. Ces personnes ont appris comment tromper les fonctionnaires du CIO des différents pays et à inventer des histoires pour obtenir leur votes. Ils ont même promis d’améliorer les droits de l’homme en Chine en 2001.


Malheureusement les droits de l’homme en Chine ne se sont pas améliorés et les violations sont devenues plus brutales et bien cachées. Le PCC prélève aujourd’hui les organes de pratiquants de Falun Gong derrière les portes closes de leurs « centres de transplantation » au lieu d’utiliser des tanks et des fusils pour assassiner les étudiants comme ils l’ont fait en 1989. Il a exhorté le monde à sauvegarder l’esprit Olympique et à empêcher les Jeux d’avoir lieu dans une ville où les droits de l’homme sont violés à une grande échelle de façon quotidienne

N’ignorez pas les crimes contre l’humanité en Chine

M. Ignatious Tagoulis, un avocat des droits de l’homme à Athènes et l’hôte du forum, a dit qu’il avait été attentif à la situation des droits de l’homme en Chine. En 2004, lorsque les Olympiques ont eu lieu à Athènes, M. Tagoulis a intenté un procès contre Jiang Zemin, Luo Gan et Li Lanqing, de la part des pratiquants de Falun Gong. Il n’est pas pour que les prochains Olympiques se tiennent à Pékin et considère que ne pas s’opposer aux Olympiques de Pékin revient à soutenir en silence les crimes contre l’humanité en Chine.


Après les discours de M. Kilgour et de Mme Dai Zhizhen, M. Aideris Augyaria, président du Parti populaire en Grèce, a dit qu’il ne savait pas grand-chose à propos des droits de l’homme en Chine. Ce qu'il a entendu aujourd'hui l'a choqué. Il croit que même si seulement un pour cent de ce qu'il a entendu est vrai, nous ne pouvons pas l'ignorer. Il a dit que lorsque M. Kilgour a parlé du prélèvement meurtrier d'organes il s'est senti mal. Les pratiquants de Falun Gong deviennent les victimes des prélèvements d'organes en raison de leurs croyances. Il sait que les pratiquants en Grèce sont très paisibles. Il a finalement exprimé que les Olympiques ne devraient pas avoir lieu dans une nation qui commet de tels crimes contre l'humanité.


M. Michael Ghiolmand, qui tient une des plus anciennes agences de voyage de Grèce et est un descendant direct de la famille organisatrice des premiers jeux olympiques modernes en 1896, a dit qu'il ne s'opposait pas à la Chine, et qu'il avait en fait un grand respect pour la civilisation chinoise. Toutefois, il s'oppose à tout ce qui va contre les droits de l'homme. Il a senti que le forum était un grand succès et que tous les intervenants ont aidé l'assistance à comprendre ce qui se passait en Chine.


M Karahalios Coerge, un spécialiste des médias en Grèce, a dit qu'en 2001, il a soutenu les Olympiques à Pékin parce qu'il pensait que Pékin améliorerait certainement ses droits de l'homme lorsque tous dans le monde auraient les yeux fixés sur la Chine. Il est déçu à cent pour cent parce que la situation en Chine ne s'est pas améliorée. Par conséquent il s'oppose à ce que les Olympiques aient lieu à Pékin.

La Flamme des droits de l'homme sera allumée

Alors que la Flamme Olympique revient à Athènes le 9 août, une Flamme des droits de l'homme y sera également allumée. La Flamme des Droits de l'homme passera pas plus d'une centaine de villes dans une dizaine de pays sur cinq continents. Les organisations participantes espèrent que le Relai de la Flamme aidera à faire cesser les atrocités de collecte d'organes et autres violations des droits de l'homme du Parti communiste chinois.

Date de l'article original : 9/8/2007


Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2007/8/8/160463.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.