Dana Rohrabacher membre du Congrès américain : Nous ne devrions pas envoyer une équipe aux Jeux Olympiques dans un pays dirigé par un gouvernement qui réprime son propre peuple (photo)

Le 19 juillet 2007, des pratiquants du Falun Gong d’Europe, des Etats Unis, d’Aie et d’autres régions du monde se sont rassemblés devant Capitol Hill aux Etats Unsi. Ils ont appelé à la désintégration du Parti communiste chinois et la fin de la persécution. De nombreux membres du Congrès américain, des représentants d’organisations non gouvernementales, des avocats de droits de l’homme et des victimes de la persécution ont pris la parole. Ils ont exhorté le PCC à mettre immédiatement fin à la persécution du Falun Gong qui dure depuis huit ans.



Le membre du Congrès Dana Rohrabacher, un porte parole important des droits de l’homme à travers le monde a assisté au rassemblement du 19 juillet et a fait un discours. En tant que membre du Comité des Relations Internationales, Rohrabacher a souligné que nous ne devrions pas participer aux Jeux Olympiques dans un pays dirigé par un gouvernement qui réprime son propre peuple. « Nous ne permettrons pas aux nôtres d’y participer s’ils n’autorisent pas à la population chinoise à vénérer Dieu, et à faire leurs propres recherches spirituelles sans subir la répression du gouvernement. »

Ci-dessous le discours donné par le membre du Congrès Dana Rohrabacher lors du rassemblement des pratiquants du Falun Gong à Washington

Mesdames et Messieurs,

J’apprécie particulièrement de voir que chacun de vous est debout ou assis sous cette chaleur afin de parler et d’essayer d’attirer l’attention de la population américaine et de toucher son cœur. Nous n’arriverons pas à changer le monde tant que nous n’aurons pas réussi à toucher le cœur des personnes aux Etats-Unis, et à toucher le cœur de ces gangsters qui dirigent aujourd’hui le gouvernement de chine continentale. Ils ne sont pas obligés d’être des gangsters, ils peuvent être des êtres humains décents si nous arrivons à les toucher et à le leur dire, mais pour cela nous devons parler avec force afin d’atteindre notre but. Nous devons aller de l’avant, comme vous l’avez fait aujourd’hui, si nous voulons obtenir l’attention et l’engagement de la population américaine.

Je suis très fier de dire que je représente Huntington Beach en Californie et je suis très fier que lors de la parade du 4 juillet, le jour où nous célébrons l’essence même de l’Amérique, il y ait eu dans notre parade la présence d’un large contingent du Falun Gong qui représente aujourd’hui la véritable bataille pour la liberté sur cette planète (applaudissements). D’autres villes, comme vous le savez, ont succombé à la pression des dictateurs qui dirigent et contrôlent le continent chinois et interdisent au Falun Gong de parler ou de participer à des parades comme celle du quatre juillet. Cela montre combien les gens ont été trompés aux Etats-Unis, ce qui risque de nous arriver si nous ignorons ce mal qui sévit, de l’autre côté du monde.

Nous avons essayé d’ignorer les Talibans et ils sont venus nous frapper le 11/9. Si nous continuons à ignorer la répression, et continuons à faire des affaires avec la Chine nous subirons les conséquences de cette immoralité dans les années à venir. Le peuple américain va souffrir, aussi il est de notre intérêt de faire ce qui est juste, à savoir se lever et se mettre debout à vos côtés et au côté de tous les peuples qui luttent pour la liberté sur le continent chinois.

Ceci étant, laissez moi vous dire ceci, nous pouvons commencer à être réalistes et ne pas nous contenter d’employer une phraséologie et des mots. Vous avez entendu bon nombre de gens dire qu’ils se tiennent à vos côté. Il est temps que nous fassions vraiment quelque chose de concret, quelque chose que le gouvernement de Beijing pourrait comprendre. Ce ne sont pas que des mots, parce de nombreuses fois nous avons eu l’arrogance de faire de merveilleux discours devant le Capitol, mais les seules actions que le gouvernement chinois voit, sont les affaires de milliards de dollars qu’il traite avec les Américains qui tirent profit du régime chinois actuel.

Aussi que pouvons-nous faire pour rendre cela réel ? Laissez-moi juste dire que je soutiendrai la législation, où écrirai une législation qui permettra de voir si les gens croient vraiment ce qu’ils disent. Parce que nous ne devons pas, en tant que pays, envoyer une équipe aux Jeux Olympiques dans un pays dirigé par un gouvernement qui réprime son propre peuple. Nous devrions demander, avant que nous envoyions nos athlètes olympiques en Chine, que le gouvernement chinois renonce publiquement à sa position qui lui donne droit à réprimer la liberté de religion de son propre peuple. Tout du moins, disons : « Nous ne ferons pas de compétition sur un terrain, le terrain olympique, qui représente un des plus grands aspects de l’être humain, de l’âme humaine, nous ne permettrons pas à nos gens d’y participer s’ils ne permettent pas à la population chinoise de vénérer leur Dieu, de faire leur propre recherche spirituelle sans être réprimée par le gouvernement. » Voilà l'exigence que nous devons avoir (applaudissements).


Il semble qu’un problème soit apparu, un problème qui a fini par attirer l’attention de la population américaine et il s’agit de la nourriture qui vient de Chine, non seulement de la nourriture mais aussi d’autres choses, comme la pate dentifrice, qui contiennent des poisons. Je dis que nous ne pourrons pas arrêter les poisons qui déferlent de Chine dans notre société en termes de marchandises si nous ne mettons pas fin au poison de la tyrannie qui opprime la population chinoise (applaudissement). Nous devons faire plus que nous contenter de rejeter des pates de dentifrices qui contiennent du poison, nous devons nous assurer que ce poison, la source du poison, qui est la dictature et la corruption, qui existent à Beijing et qui répriment la population chinoise et leur capacité à faire un pas en avant de manière morale et faire partie de la coalition des gens décents de ce monde. Seule leur fait barrage cette dictature corrompue et répressive.

Mettons fin à la dictature et nous mettrons fin au poison qui vient de Chine. Nous ferons alors parti d’une communauté qui se soucie les uns des autres au lieu d’une communauté qui est d’un côté dirigée par des dictateurs malveillants et des dirigeants corrompus et d’un autre coté par des hommes d’affaires qui n’ont pas de scrupules à traiter avec des dictateurs et faire des milliards de dollars de bénéfice tachés de sang. Nous devrions parler en tant que coalition de personnes, entre une coalition de personnes des Etats-Unis et la population chinoise. C’est une grande alliance qui permettra d’avoir la paix à long terme. C’est ce qui apportera la paix dans le monde quand nous réussirons, ou du moins, éliminera ce lien entre les affaires américaines et les gangsters qui dirigent la Chine. Cela ne dépend que de nous, nous devons le faire. Je suis fier d’être parmi vous aujourd’hui, et je vous remercie, de faire votre part de travail et nous nous ferons le notre. Que Dieu vous bénisse, Merci (applaudissement).

Date de l'article original : 3/8/2007
Version chinoise disponible à : http://minghui.org/mh/articles/2007/8/2/160028.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.