Washington, D.C : Les membres du Congrès proposent le boycott des Olympiques de Pékin à la conférence de presse du Relais mondial de la flamme des Droits de l'Homme (Photos)

La Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong (CIPFG) a tenu une conférence de presse à midi le 2 août 2007, dans le bâtiment Longworth de la chambre des représentants des États-Unis. Le thème de la conférence de presse était, « Les Jeux Olympiques 2008 de Pékin et les crimes contre l'humanité en Chine ne doivent pas coexister. »


Les membres du Congrès républicains et démocrates ont soutenu l’appel au boycott des Jeux Olympiques à moins que des réformes fondamentales se produisent à Pékin et que la tyrannie du PCC prenne fin. Le membre du Congrès de la Californie Dana Rohrabacher a proposé de boycotter les Jeux Olympiques.


Dr. Torsten Trey, l’un des fondateurs du groupe Médecins contre les prélèvements d’organes


Le membre du Congrès Dana Rohrabacher


Le membre du Congrès Donald M. Payne

Les Jeux Olympiques 2008 de Pékin et les crimes contre humanité ne doivent pas coexister.

Dr. Torsten Trey, l’un des fondateurs des Médecins contre les prélèvements d’organes et membre de la CIPFG, exige que le régime du PCC prenne les mesures suivantes :

1. Arrête la persécution du Falun Gong et libère tous les pratiquants emprisonnés pour leur croyance.

2. Arrête la persécution des défenseurs, amis et avocats de la défense des pratiquants du Falun Gong.

3. Ouvre les portes des camps de travail, centres de détention, hôpitaux et services connexes pour inspection par des enquêteurs de la CIPFG.

Dr. Trey a dit que si le PCC ne répond pas à ces demandes d’une façon satisfaisante avant le 8 août 2007, la CIPFG se joindra à la force mondiale de la justice qui soutient le boycott des Jeux Olympiques 2008.

Un membre du Congrès propose de boycotter les Jeux Olympiques en Chine

Dana Rohrabacher, un membre du Congrès de la Californie, a dit que les Jeux Olympiques sont un symbole de ce qui est bon dans le monde. Il est totalement inacceptable qu’un tel symbole soit associé au pouvoir le plus diabolique sur terre. Il a soumis une proposition afin que les États-Unis boycottent les Jeux Olympiques de Pékin à moins qu'une réforme énorme ne se produise à Pékin.

La tyrannie à Pékin pourrait disparaître en un clin d’œil.

« Nous n'aurions jamais cru que le gouvernement soviétique en Russie s'effondrerait et que les gens là-bas seraient libres d’élire leur propre gouvernement. Nous n'aurions jamais pensé que ceci se produirait dans notre vie. Un grand nombre de personnes ne croient pas que le gouvernement qui est si fort à Pékin changera et que les gens vivant dans diverses régions de la Chine pourront un jour vénérer leur dieu, choisir leurs chefs, vivre sans crainte et régler leurs conflits honnêtement et droitement entre eux plutôt que d'avoir un système corrompu qui impose ses concepts aux habitants. Mais ce qui semble impossible maintenant peut se produire en un clin d'œil. Tout comme le mur de Berlin s’est effondré en un clin d'œil, la tyrannie de Pékin peut disparaître en un clin d'œil. »


Il a ajouté, « Je vous encourage tous à tenir cette flamme de la liberté et à vous assurer que le peuple en Chine comprenne qu’il n’est pas seul. Je vous invite aussi à attirer l'attention des gens vivant dans le monde occidental sur notre responsabilité de respecter un critère. Nous ne permettrons pas à des tyrans de tenir cette flamme de la liberté entre leurs mains de meurtriers et de réprimer leurs propres citoyens. »

Il faut que la Chine arrête d'éliminer son propre peuple pour qu'elle soit respectée.

Le membre du Congrès Donald M. Payne du New Jersey a dit à la conférence de presse qu'il était très heureux de s’unir à ceux qui combattent pour les droits fondamentaux de l'homme. Pendant des années il s’est opposé à la répression du peuple par le gouvernement chinois et aux prélèvements d'organes sur les prisonniers. Il est très inquiet au sujet de nombreux comportements du gouvernement chinois.
Le membre du Congrès Payne a dit que nous boycotterons les Jeux Olympiques à moins que le gouvernement chinois n'apporte des changements radicaux immédiatement.


Payne a suggéré des façons efficaces de boycotter les Jeux Olympiques, y compris de demander aux Américains d’envoyer des emails et des fax à leurs représentants pour s'opposer à la conduite du régime chinois et réclamer que divers pays fassent pression sur Pékin à l’aide de leurs comités des Jeux Olympiques et des comités internationaux des Jeux Olympiques.


Payne a demandé aux leaders du PCC de respecter les droits des Chinois. Il a dit que si la Chine veut devenir un géant dans le monde, elle doit arrêter la répression de ses propres citoyens et respecter les droits de son peuple.

Le Relais mondial de la flamme des Droits de l’Homme

Un représentant de la CIPFG a annoncé que la cérémonie d’ouverture du Relais mondial de la flamme des Droits de l’Homme (lancé par la CIPFG et soutenu par beaucoup de groupes des droits de l'homme) se tiendra à Athènes le 9 août. Le relais de la flamme traversera plus de cent villes dans des douzaines de pays au cours de l'année jusqu’à l’ouverture prévue des Jeux Olympiques de Pékin. Par l’entremise du Relais mondial de la flammes des Droits de l'Homme, la CIPFG demande à la communauté internationale de regarde en face la violation de l'esprit des Jeux Olympiques par le PCC ainsi que le comportement désastreux du PCC par rapport aux droits de l'homme et d’arrêter les prélèvements d'organes sur les pratiquants du Falun Gong de leur vivant.


Plusieurs membres du Congrès incluant Payne et Rohrabacher ont dit qu'ils voudraient allumer la flamme des Droits de l'Homme en personne lorsqu’elle arrivera à Washington, DC.


Traduit de l’anglais au Canada le 4 août 2007 de : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/8/4/88320p.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.