Les expériences d’un nouveau pratiquant

Deuxième conférence d’échange d’expériences par Internet en Chine continentale
 

Lorsque j'ai lu la première fois l'annonce demandant des articles de partage d’expérience des pratiquants de Dafa au sujet des pensées et des actions droites, mon cœur a été touché mais j'ai pensé que je n'avais rien à écrire. En regardant en arrière, je pensais que j'avais cultivé pendant une période si courte et qu'il n'y avait rien d’extraordinaire. Cette fois, cependant, quand j'ai lu les mots, «validant Dafa» dans l'annonce, j'ai été vraiment touché. En tant que pratiquants de Dafa, nous devrions considérer la Loi [Fa] comme notre priorité. C'était également une chance de réfléchir sur mon propre chemin de cultivation.

J'ai eu la chance d'obtenir la Loi [Fa] en 1997. Cependant, l'occasion n'était pas mûre à ce moment-là. Je comprenais simplement la Loi superficiellement et dû à ma paresse, j'ai renoncé très tôt à la cultivation. Je n'ai vraiment obtenu la Loi qu'en 2004, lorsqu’une autre occasion s'est présentée.

Après avoir obtenu la Loi, j'ai lu l'hebdomadaire de Minghui. Je me suis rendu compte qu’en tant que disciples de Dafa, nous devrions valider Dafa. A ce moment-là, mon environnement de cultivation n'était pas bon. Je connaissais quelques pratiquants qui ne s’étaient pas avancés. Quant à ceux qui s’étaient avancés pour valider Dafa, je ne les connaissais pas. Basé sur ma croyance déterminée dans Dafa, j'ai préparé des documents à partir de la section Questions et Réponses de l'hebdomadaire de Minghui et les ai distribués. Puisque je n'avais pas une compréhension profonde de Dafa, j'ai pensé que quand les gens dans le monde auraient une chance de lire ces documents, leurs incompréhensions envers Dafa se dissoudraient graduellement. Au fil du temps, graduellement je suis entré en contact avec des compagnons de pratique qui faisaient très bien dans leur cultivation et clarification de vérité. Je me suis appliqué davantage dans l’étude de la Loi. Finalement, j'ai compris ce qu'est vraiment Dafa et pourquoi nous sommes venus ici. Quand je voyais ou entendait les gens ordinaire jeter les dépliants de Dafa produit par les pratiquants avec leurs propres épargnes durement gagnées, j’étais fâché par leur apathie et inquiet pour ceux qui avaient refusé cette occasion précieuse d'apprendre les faits sur Dafa.

Jusqu'à ce moment, je croyais qu'il m’était impossible de clarifier la vérité puisque j'étais une personne très réservée qui n'initiait jamais une conversation avec un étranger. Après avoir étudié la Loi, je me suis rendu compte que c'était un attachement. Après, j'ai commencé à clarifier la vérité face à face aux gens que je les connaisse ou non. Toutes les fois que j'avais une occasion, je leur clarifiais la vérité. Si je n'avais pas une occasion de leur clarifier la vérité, je leur donnais les dépliants de clarification et leur demandais de les lire soigneusement.

Au cours de la dernière année de cultivation, mon chemin de cultivation a été calme, mais de temps en temps j'ai éprouvé quelques difficultés parce que je n'avais pas de fortes pensées droites ou un bon xinxing. Cependant, j'ai toujours senti que j’étais sous les soins bienveillants du Maître.

J'avais l'habitude d’être colérique. Après avoir commencé la cultivation, j'ai compris que je devais éliminer cet attachement. Cependant, quand je me retrouvais dans des circonstances difficiles, je devenais furieux immédiatement. Au tout début, je pouvais à peine me rappeler les paroles du Maître dans la Loi. Plus tard, même lorsque je me rappelais ce que Maître disait dans la Loi, j'avais peu de tolérance. Je n'étais pas diligent et je savais que lorsque Maître le verrait, il serait très inquiet dans son cœur. Une fois ma sœur ainée a commencé à dire : « Après que papa ait appris le Falun Gong, il est devenu cette bonne personne. Ma plus jeune sœur qui a aussi appris le Falun Gong est aussi devenue cette sorte de personne aussi bien. Quel sorte de gong pratiquent-t-ils? » Quand j'ai entendu ceci, je me suis senti mal et j’ai dit à ma sœur ainée : « Non, Dafa est bon. C'est moi qui n'a pas bien fait. »

Le lendemain, j'ai clarifié la vérité à quelqu'un que je connaissais et je lui ai expliqué la signification d’ « Authenticité, Bienveillance, Patience », selon ma compréhension. Elle a répondu avec un sourire : « En termes de patience, je ne pense pas que tu le fais très bien. » Ses paroles m'ont frappé d’un coup dur, bien qu'elle l'ait dit très légèrement. Les enseignements de la Loi du Maitre me sont venus à l’esprit. J'ai compris que puisque je ne m’étais pas éveillé à cette Loi, Maître utilisait ma sœur ainée et mon amie pour me réveiller. Depuis, j'ai changé peu à peu au sujet de la paresse. Maître se sert très souvent des gens ordinaires pour confirmer mes efforts. Cependant, j'ai maintenant appris qu'en tant que pratiquant de Dafa, je devrais regarder à l'intérieur afin d’examiner mes imperfections et faire attention à ne pas m’attacher au fanatisme quand j’entends des compliments.

Avant que je sois un pratiquant, j'étais une personne qui aimait contempler. Après avoir commencé la cultivation, la plupart de mes épreuves sont venues de mes pensées. Peu après avoir obtenu la Loi, j'ai été tracassé par le karma de pensée, qui m'a frappé péniblement. Cependant, j'ai pensé : « Ce n’'est pas facile d'obtenir la Loi. J'ai déjà manqué une occasion et je ne devrais pas répéter la même erreur. » En raison de cette pensée ferme, Maitre m’a aidé à surmonter cette épreuve initiale. Par la suite, j'ai appris comment envoyer des pensées droites. Lorsque je rencontrais des pensées de karma plus fortes, je les éliminais à toutes les fois qu'elles apparaissaient. Le karma de pensée a beaucoup diminué. Parfois il apparaissait momentanément et n'avait aucun effet. Naturellement, ceci ne pourrait pas avoir été accompli sans l’étude de la Loi.

Chaque jour, je continue à étudier la Loi et à apprendre la Loi par cœur. Quand j'étudie la Loi plus souvent, quelques changements apparaissent imperceptiblement. Parfois, quand un changement apparaît en moi, je ne m’en aperçois pas tant qu’il n’est pas passé. Mon xinxing s'est beaucoup amélioré.

En tant que nouveau pratiquant, mon expérience de cultivation est limitée. J'ai appris qu'en tant que pratiquant de Dafa, si je suis déterminé dans ma croyance dans le Maître, si je suis déterminé dans ma cultivation de Dafa, je peux réaliser ce que je suis supposé de réaliser.

Auparavant j'ai essayé plusieurs fois d’écrire quelque chose au sujet de mon propre chemin de cultivation. C’est peut être parce que j'essayais de me valider moi-même que je ne pouvais jamais finir ce que j'écrivais. Aujourd'hui, j'e me suis calmé pour terminer cet article. Ici, je veux partager la Loi du Maitre avec les compagnons pratiquants : « Se fondre à la Loi, » et la « La nature de Bouddha sans écoulement » où le Maître nous demande d’agir selon le désintéressement et l'altruisme (dans Points essentiels pour un avancement diligent) et pour encourager les compagnons pratiquants à s’efforcer d’avancer ensemble.


Traduit de l’anglais au Canada le 26 août 2006

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2005/11/7/113375.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.