Un auteur et éducateur meurt six jours après avoir été admis en prison pour sa foi dans le Falun Gong

Nom : Wang Xueming
Nom chinois : 王学明
Sexe : Homme
Âge : 52 ans
Ville: Chengdu
Province : Sichuan
Profession : Auteur
Date du décès : 21 septembre 2022
Date de la dernière arrestation : 20 novembre 2020
Lieu de détention le plus récent : Prison n°1 de Hohhot


Un auteur et éducateur bien connu

M. Wang Xueming, originaire de la ville de Chengdu, province du Sichuan, a été arrêté le 20 novembre 2020, alors qu'il se trouvait dans la ville de Baotou, en Mongolie intérieure, pour donner des conférences sur la culture traditionnelle chinoise. Une personne bien informée a révélé qu'il avait été dénoncé par un parent d'élève pour lui avoir parlé du Falun Gong. Le parquet du district de Qingshan dans la ville de Baotou a approuvé son arrestation en décembre 2020. Il a ensuite été condamné à quatre ans.
Le 21 septembre 2022, la famille de M. Wang a été soudainement informée de sa mort, six jours seulement après son transfert à la prison n°1 de Hohhot en Mongolie intérieure. Bien que la prison ait refusé de révéler des détails, Sa famille soupçonne qu'il est mort sous la torture, car il avait toujours été en bonne santé avant d'être arrêté.


M. Wang, qui utilisait les pseudonymes de Yun Xiao et Tang Ming dans ses écrits, était titulaire d'un baccalauréat en langue et littérature chinoises de l'Université normale du Sichuan et d'une maîtrise en éducation de l'Université normale du Sud-Ouest. Il était membre de l'Association des écrivains du Sichuan et directeur de l'Association des écrivains de Longquan.. Il a également reçu le prix des "Dix meilleurs écrivains de Sohu.com en 2007".


Persécution antérieure

M. Wang s'est rendu à Pékin pour faire appel pour le droit de pratiquer le Falun Gong le 19 décembre 1999 et a été arrêté sur la place Tiananmen. Pendant les trois jours de détention à Pékin, il a été menotté les bras derrière le dos et suspendu à un pilier pendant toute une journée, ses pieds touchant à peine le sol. Il a également été battu et frappé à coups de pied par les policiers. Au moment où il a été descendu, ses mains étaient devenues gravement enflées. La police l'a rapidement ramené à Chengdu et l'a détenu pendant 40 jours. Le collège où il travaillait lui a infligé une amende de 10 000 yuans et l'a renvoyé peu de temps après.


M. Wang a de nouveau été arrêté le 12 décembre 2001. La police l'a interrogé pendant 27 heures. Il a été forcé de porter des chaînes pesant plus de 13 kilos. Les agents ont également braqué une forte lumière dans ses yeux et l'ont soumis à une privation de sommeil prolongée.


Après que M. Wang a été emmené au centre de détention du district de Longquanyi, les gardes ont incité les détenus à le déshabiller et à l’arroser d'eau froide, malgré la température glaciale. Les détenus l'ont aussi battu l’amenant à vomir du sang. Parmi les autres tortures horribles, ils lui ont percé la paume avec un bâton de bambou pointu et brûlé le visage avec des cigarettes.


M. Wang a été condamné à trois ans par le tribunal du district de Longquanyi en août 2002. Après avoir été emmené à la prison de Yaan, il a été détenu en isolement et surveillé 24 heures sur 24 par les détenus, lui interdisant de parler ou de se promener. Il a également été forcé de regarder des vidéos calomniant le Falun Gong. Un manuscrit sur l'éducation qu'il détenait a été confisqué par les gardes.


Après que M. Wang a été libéré, il a déménagé dans la ville de Wuhan, province du Hubei et a fondé une école axée sur l'enseignement des valeurs traditionnelles. Il a publié plusieurs livres sur la culture traditionnelle. En raison de son influence grandissante, la police l'a arrêté le 27 octobre 2011, l'accusant « d'exploitation d'un commerce illégal ». Après plus de trois mois au centre de détention n°2 de la ville de Wuhan, il a été transféré au centre de détention de Wuchang. Le tribunal du district de Wuchang a plus tard condamné M. Wang à une peine d’un an. Son école et son entreprise d'éducation ont été contraintes de fermer. Plus de 6 000 de ses livres ont été confisqués ou brûlés, entraînant une perte financière de plus d'un million de yuans.


Articles connexes dans la version anglaise

Version anglaise:
Author and Educator Dies Six Days After Being Admitted to Prison for His Faith in Falun Gong
Version chinoise:
成都王学明在内蒙古讲学被枉判四年-入狱六天致死

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.