Des rassemblements protestant contre la persécution du régime communiste chinois ont été organisés à Zurich et à Berne (2e partie)

Suite de la 1ere partie.


Les 22 et 23 juillet, les pratiquants de Falun Gong ont organisé des rassemblements à Zurich, grand centre économique et financier et la ville la plus peuplée de Suisse et à Berne, la capitale de facto du pays, pour marquer la 23e année de résistance à la persécution du Parti communiste chinois (PCC).


Ils ont fait la démonstration des exercices et présenté aux passants les bénéfices physiques et mentaux offerts par la pratique du Falun Gong. Ils se sont élevés contre le prélèvement Ils se sont élevés contre le prélèvement forcé d'organes perpétré par le PCC sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant et ont recueilli des signatures sur une pétition réclamant la fin de la persécution. Plusieurs politiciens suisses ont envoyé des lettres de soutien.

Pratique des exercices du Falun Gong à côté du consulat chinois à Zurich
Un pratiquant présente le Falun Gong tandis que d'autres font la démonstration des exercices dans le centre de Zurich.
Un passant lit un dépliant du Falun Gong

Démonstration des exercices du Falun Gong lors du rassemblement sur la place Kornhaus


Une artiste : Le Falun Gong est ce dont nous avons besoin

Les pratiquants de Falun Gong ont fait les exercices près du consulat chinois à Zurich et ont recueilli des signatures. De nombreuses personnes traversant la zone en trolleybus ont assisté à ces activités. Rosa Marie, une artiste à la retraite, était dans l'un des trolleybus, mais après avoir vu des pratiquants méditer paisiblement elle a pris l’initiative descendre et de les rejoindre afin de signer la pétition demandant la fin de la persécution. Elle a commencé à lire le dépliant qu’elle avait reçue de l’un d’entre eux.


"En voyant des images aussi choquantes [sur la persécution], et en vous voyant méditer ici par une telle chaleur, je suis très émue", a déclaré Rosa Marie.


Rosa Marie, une artiste, lit un dépliant


Rosa Marie a dit qu'elle avait entendu parler des crimes du PCC que sont les prélèvements d'organes. "C'est horrible. C'est comme l'enfer", a-t-elle dit. "Je sais que cela continue mais ça doit cesser".


Elle a affirmé que les efforts des pratiquants de Falun Gong pour sensibiliser le public à la persécution auront un impact sur le monde. "Dans les temps troublés d'aujourd'hui, ce que font les pratiquants de Falun Gong est exactement ce dont nous avons besoin. Cela peut apaiser ces temps troublés et tout ira bien", a-t-elle déclaré.


Elle a exprimé à plusieurs reprises qu'elle était profondément émue par les pratiquants de Falun Gong. "Vous avez fait un excellent travail ici. J'espère que les gens pourront être profondément émus dans un si bon endroit", a-t-elle déclaré.


Elle a dit qu'elle avait décidé d'approcher les activités sous le coup de l’émotion, sans quoi elle serait déjà dans la piscine. " C'est incroyable que vous fassiez cela, et je vous en suis très reconnaissante. "


Vérité-Bonté-Patience sont des principes importants dont tout le monde a besoin.

Valmir Morina s'est arrêté au rassemblement des pratiquants de Falun Gong au centre de Zurich et a signé la pétition pour montrer son soutien. Il a parlé de sa perception du Falun Gong. " J'ai une impression très positive. La méditation permet aux gens de se sentir calmes, d’acquérir de l'énergie et est également bonne pour l'esprit ", a-t-il déclaré.


Valmir Morina avait lu des informations sur le Falun Dafa sur les réseaux sociaux. Il s'est dit intéressé à en savoir plus sur la cultivation de Dafa, aussi voulait-il trouver des livres de Dafa à lire.

Valmir Morina a dit que tout le monde en bénéficierait si davantage de gens suivaient Vérité-Bonté-Patience


Les principes de Vérité-Bonté-Patience du Falun Gong ont trouvé un écho chez lui. "Ce sont des principes importants pour tout le monde, et tout le monde peut les pratiquer", a-t-il approuvé.


Il a déploré que la société actuelle manque de ces valeurs. "Par exemple, la bonté est presque impossible à voir. Si nous voyons la méchanceté chez les autres, nous les blâmerons au lieu de les aider. Si les gens peuvent revenir à ces trois principes, chacun y gagnera quelque chose".


Il a félicité les pratiquants de Falun Gong pour leur persévérance au cours des 23 dernières années : "Veuillez-vous en tenir à vos croyances. Les croyances continueront à survivre", a-t-il dit.


Il a noté que le fait que le Falun Gong soit resté ferme en Chine pendant 23 ans malgré la persécution brutale, démontre qu'" il y a là une vérité. Sinon, il ne tiendrait pas aussi longtemps".


" Tous les gens devraient s'unir à vous "

Ilena Neumann du Venezuela a vu des pratiquants de Falun Gong méditer tranquillement dans le centre animé de Zurich. Elle est également descendue de son tram et s'est rendue au stand d'information des pratiquants de Falun Gong afin de s’informer davantage.


"Les gens sont occupés à faire du shopping dans cette rue. Vous [les pratiquants de Falun Gong] êtes très visibles ici, si paisibles et touchants. Je vous remercie. Continuez comme ça, s'il vous plaît", a-t-elle déclaré.


" Quand j'ai vu quelque chose à propos de protester contre le PCC, j'ai été profondément émue. Je sais ce que signifie être persécuté parce que j'ai fui mon pays. Le Parti communiste ne se soucie pas de la vie humaine, il veut juste détruire la paix. Ils détruisent la paix mondiale. Je suis avec vous ", a déclaré Illena.


Elle a pris l'initiative de signer la pétition pour montrer son soutien aux pratiquants de Falun Gong.


"Je suis avec vous, et je ferai tout ce que je peux, même si ce n'est qu'une petite aide. J'espère qu'en signant, la Chine pourra donner aux gens plus de droits de l'homme et que les pratiquants de Falun Dafa pourront continuer leur pratique. J'espère que cela sera utile".


Après avoir appris que les pratiquants de Falun Gong protestent contre la persécution depuis 23 ans, elle a salué leur persévérance. "Vous protestez en public et vous vous battez pour les droits de l'homme. Dans notre pays, nous parlons aussi de socialisme. Nous devons nous battre pour l'humanité. Je suis vraiment honorée de vous rencontrer",.


“ S'il vous plaît, persévérez pour les gens de votre pays, bien que vous ne soyez pas en Chine", a-t-elle ajouté. "Les gens diront à la Chine ce qui se passe à l'étranger, vous aurez donc plus d'impact. S'il vous plaît, continuez comme ça."


Selon elle plus de gens devraient soutenir les pratiquants de Falun Gong, les gens de tous les pays devraient se tenir à leurs côtés.


"La foi de quelqu'un ne peut être supprimée"

De nombreuses personnes ont signé la pétition lors du rassemblement pour soutenir les pratiquants de Falun Gong et ont exprimé leur intérêt pour le Falun Gong. Plusieurs personnes ont dit qu'elles avaient l'intention d'apprendre les exercices.


Shelif d'Egypte était l'une des personnes intéressées à apprendre les exercices. " Les gens subissent beaucoup de pression en ce moment. Je pense que [la pratique du Falun Gong] peut les aider à se détendre ", a-t-il dit.


Il ne comprenait pas pourquoi le PCC voudrait persécuter le Falun Gong. "J'ai l'impression que c'est injuste que les gens ne soient pas autorisés à pratiquer le Falun Gong en Chine", a-t-il dit. "Les personnes qui pratiquent le Falun Gong sont emprisonnées. C'est inacceptable. Tous les gens devraient vivre librement, avoir la liberté de pensée et la liberté de croyance. Ainsi, nous pouvons avoir un monde meilleur que celui que nous avons maintenant."»

Ilia Guluashva et sa femme


Ilia Guluashva, ingénieur en électronique, et sa femme, originaires de la Géorgie de l'ancienne Union soviétique, voyageaient en Europe. Ils ont signé la pétition pour soutenir les efforts des pratiquants de Falun Gong. Ilia Guluashva espère que davantage de personnes apprendront ce que sont le régime et le système du PCC


Owin Tudor Benitez, un étudiant espagnol, a déclaré : "La persécution est définitivement une erreur. Il est difficile d'imaginer et de comprendre que la persécution dure depuis si longtemps." Il a admiré la persévérance des pratiquants au cours des 23 dernières années et a dit : " C'est le pouvoir de la foi, et la foi ne peut être supprimée". Il envisageait d’apprendre le Falun Gong et espérait obtenir une meilleure santé mentale. Il croyait qu'un jour il serait assez audacieux pour protester contre la persécution du Falun Gong devant l'ambassade chinoise.


Qu’est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public par M. Li Hongzhi, en 1992, à Changchun en Chine. La discipline spirituelle est aujourd'hui pratiquée dans plus d’une centaine de pays. Des millions de gens ont adopté la pratique basée sur le principe de Vérité-Bonté-Patience et sur cinq exercices doux et ont constaté une amélioration notable de leur santé et de leur bien-être.


Jiang Zemin, ancien chef du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de la discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et a émis le 20 juillet 1999, un ordre d’interdire la pratique.


Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution ces 23 dernières années. Le chiffre réel pourrait être toutefois beaucoup plus élevé étant donné la stricte censure de l'information exercée par le régime chinois. Davantage ont été emprisonnés et torturés pour leur foi.


Il existe des preuves concrètes que le PCC approuve le prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants détenus, qui sont assassinés pour fournir en organes l’industrie de la transplantation.


Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le bureau 610, une organisation de sécurité extralégale avec le pouvoir de passer outre les systèmes policiers et judiciaires et dont l’unique fonction est d’orchestrer persécution du Falun Dafa.


Tous les contenus publiés sur le site Minghui sont protégés par le droit d'auteur


Version anglaise:
Zurich and Bern, Switzerland: Rallies Held Protesting Persecution of Falun Gong in China (Part 2)

Version chinoise:
瑞士首都及最大城市集会反迫害(下)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.