Les pratiquants du Portugal dénoncent les atrocités commises et appellent à la fin de 23 ans de persécution du Falun Dafa par le Parti communiste chinois

Les pratiquants de Falun Dafa se sont rassemblés devant l'ambassade de Chine à Lisbonne, Portugal, et ont manifesté pacifiquement contre 23 ans de persécution du Falun Dafa par le Parti communiste chinois (PCC).





Les pratiquants de Falun Dafa rassemblés devant l'ambassade de Chine au Portugal, pour informer les gens concernant la persécution.

La justice triomphera

Pendant le rassemblement, des policiers et des passants ont déclaré qu'ils étaient bien conscients de la persécution du Falun Dafa par le PCC. "Cette persécution est totalement absurde et doit cesser immédiatement", s'est exclamé un passant.


D'autres ont sympathisé avec les pratiquants persécutés en Chine et ont dit admirer la persistance des pratiquants hors de Chine pour mettre fin à la persécution. "Je vous soutiens ! La justice triomphera", a déclaré une personne.”


Une nouvelle pratiquante : "J'ai obtenu une toute nouvelle vie après avoir commencé à cultiver dans Falun Dafa".

Maryam Shahi était autrefois journaliste pour un média européen qui travaillait en Afghanistan ; elle a connu les horreurs de la guerre de première main. Depuis son temps passé sur la ligne de front la vie a été difficile pour elle. Pour aggraver son stress, lorsque la pandémie de COVID est arrivée, elle a eu des symptômes de grippe pendant trois mois.


Au milieu de son désespoir, Maryam a découvert Falun Dafa sur Internet. "La première nuit, après avoir lu Zhuan Falun, j'étais tellement enthousiaste que je n'arrivais pas à m'endormir. Mon âme a été nettoyée et la souffrance et le désespoir au fond de mon cœur ont tous disparu. Après avoir atteint une impasse, une nouvelle porte s'est ouverte pour moi. Je me sens très chanceuse."


Après que Maryam a été transférée au Portugal, elle s'est rapidement impliquée dans les activités locales de clarification des faits. Maryam porte un message au plus profond de son cœur : "Stop à la persécution du Falun Dafa. Falun Dafa est bon [Falun Dafa Hao] !"


Une pratiquante évoque sa persécution

Mme Guo Kang, pratiquante de Falun Dafa, a été persécutée en Chine, pour sa croyance. Elle s’est souvenue : "Alors que j'avais une vingtaine d'années, on m'a envoyée travailler dans une banque. Dans mon travail, j'ai été confrontée à de nombreux obstacles et lorsque j'ai rencontré Falun Dafa, j'ai trouvé la force d'être plus compatissante. J'ai commencé à respecter les principes de Vérité-Bonté-Tolérance afin de devenir une meilleure personne. Lorsque le PCC a lancé la persécution nationale du Falun Dafa, j'ai été assignée à résidence et suspendue de mon travail. Mes superviseurs ont déclaré qu'ils me congédieraient si je n'abandonnais pas ma croyance dans Falun Dafa. Ma famille et moi étions stressés et j'ai perdu mon emploi."


Le " Bureau 610 ", qui dirigeait la persécution, a commencé à rechercher les pratiquants de Falun Dafa. "J'ai été et battue brutalement. En 2011, j'ai été envoyée dans un camp de travail pendant deux ans."


Mme Guo a poursuivi : "Au milieu de ces 23 années, je voudrais dire à tout le monde que Falun Dafa est bon. Cultiver Falun Dafa élève le niveau moral d'une personne. Cette pratique est également bénéfique pour la santé physique et la société. Il n'est pas juste que les pratiquants de Falun Dafa endurent cette souffrance parce qu'ils respectent les principes de Vérité-Bonté-Tolérance. Le PCC doit mettre fin à la persécution de Falun Dafa."


Tous les contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur.

Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/7/27/202470.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.