La police retient le certificat de décès d’une femme de 88 ans morte deux heures après son arrestation pour ses convictions

Une femme de 88 ans est décédée dans les deux heures qui ont suivi son arrestation le 13 avril 2022, pour sa pratique du Falun Gong. La police a empêché sa famille de demander une autopsie indépendante et a retenu le certificat de décès. Son corps est actuellement conservé dans un funérarium.


Le Falun Gong, également appelé Falun Dafa, est une discipline spirituelle qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Mme Cui Jinshi


Mme Cui Jinshi était en train de lire un livre de Falun Gong chez elle le 13 avril 2022, quand plusieurs fonctionnaires de police ont fait irruption et l’ont arrêtée. Tandis que deux jeunes fonctionnaires la maintenaient sur le sofa, les autres ont fouillé la maison et ont pris ses livres de Falun Gong, la photo de l’enseignant, et un montant inconnu d’espèces.


Mme Cui a essayé d'empêcher la police de prendre ses affaires. En désespoir de cause, elle est tombée. Elle n'arrêtait pas de dire à la police : "Ne prenez pas mes livres ! Ne prenez pas la photo du Maître !"


Deux agents ont traîné Mme Cui de son appartement du deuxième étage au rez-de-chaussée. Puis ils ont soudainement relâché leur prise, la faisant tomber sur le sol.


Vers 17 h 45, le deuxième fils de Mme Cui, M. Piao Hu, a reçu un appel de la police l’informant que sa mère était aux Urgences à l’hôpital 242. Ce dernier s’est précipité à l’hôpital. Alors que la police était en train de lui ordonner de payer pour les dépenses médicales de sa mère, le médecin est arrivé et a annoncé le décès de Mme Cui. M. Piao est allé dans la salle d’opération et a vu le corps de Mme Cui. Son visage était pâle. Sa gorge était ouverte et elle ne portait qu’une seule chaussure.


Lorsque M. Piao a appelé la famille au sujet de la mort de Mme Cui, la police a ordonné à un salon funéraire local d'emporter le corps. Bien que sa famille soit arrivée avant le départ du corbillard, le chauffeur a refusé de les laisser voir de près le corps de Mme Cui.


Escorté par des voitures de police, le corbillard a accéléré. La famille de Mme Cui l’a suivi jusqu’au funérarium, pour se voir bloquer à la porte d’entrée et ne pas être autorisée à voir le corps.


Ce n’est que deux jours plus tard, le 15 avril, que la famille de Mme Cui a été autorisée à voir son corps, sous la surveillance rapprochée de la police.


Actuellement, deux mois après le décès de Mme Cui, son corps est encore conservé au funérarium. La police refusant de fournir son certificat de décès et d’autres documents administratifs, la famille est dans l’incapacité de demander une autopsie indépendante ou même de faire incinérer son corps pour qu’elle puisse reposer en paix.


Article correspondant:
Une femme âgée de 88 ans meurt quatre heures après son arrestation pour sa croyance

Version anglaise:
Police Withhold Death Certificate of 88-year-old Woman Who Dies Two Hours Following Arrest for Her Faith

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.