Deux ans après la mort de sa femme, un homme du Liaoning meurt alors qu'il purgeait une peine de dix ans de prison

Nom : Yin Guozhi

Nom chinois : 尹国志

Sexe : Homme

Âge : 56 ans

Ville: Chaoyang

Province : Liaoning

Profession : N/C

Date du décès : 22 mai 2022

Date de la dernière arrestation : 26 septembre 2019

Lieu de détention le plus récent : Prison numéro 1 de Shenyang


Ayant perdu ses parents et sa femme dans la persécution du Falun Gong, M. Yin Guozhi est décédé le 22 mai 2022 alors qu'il purgeait une peine de dix ans de prison pour avoir défendu sa foi dans le Falun Gong. Il avait 56 ans.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


M. Yin, de la ville de Chaoyang, dans la province du Liaoning, a été arrêté le 26 septembre 2019, après que son appartement de location a pris feu et que la police est venue enquêter sur l'accident.


L'arrestation est intervenue après qu'il a passé dix ans en fuite pour se cacher de la police. Il a été détenu au centre de détention du comté de Jianping et a été battu par les détenus.


La Procurature du canton de Jianping et la cour du canton de Jianping ont secrètement condamné M. Yin à dix ans. Ils n'ont pas informé sa famille de sa situation jusqu'à ce qu'il soit envoyé à la prison de Jinzhou.


Peu après la condamnation de M. Yin, l'épouse de ce dernier, Mme Fu Jinghua, qui était également en déplacement, est décédée dans son lieu de location le 31 décembre 2019,


Un parent de M. Yin a reçu la visite de deux gardiens de prison et d'un responsable du village le 8 mars 2022. Ils ont dit que M. Yin avait développé un cancer du poumon en phase terminale et recevait de l'oxygène à l'hôpital. Sa famille a reçu l’ordre de couvrir ses frais médicaux. Bien qu'il ne soit pas clair si sa famille a obtempéré, M. Yin est décédé deux mois plus tard, le 22 mai.


Alors que sa famille se rendait à la prison pour réclamer son corps, la prison les a appelés et leur a ordonné de suivre les procédures de quarantaine avant de pouvoir accéder à son corps. Incapable de payer le coût de la quarantaine et la longue période d'attente, la famille a dû renoncer à reprendre son corps.


L'épreuve du couple a commencé lorsqu'un groupe de policiers est venu les arrêter le 28 juillet 2009. Alors que M. Yin s'est échappé et a été forcé de vivre loin de chez lui, sa femme a été arrêtée et plus tard condamnée à sept ans. Leurs parents âgés ont été laissés à la maison, luttant pour s'occuper d'eux-mêmes et de leur petit-fils.


La police a mis M. Yin sur la liste des personnes recherchées et a offert une récompense de 50 000 yuans aux personnes qui signaleraient où il se trouvait. Ils ont également harcelé de nombreux autres pratiquants locaux dans des tentatives de rechercher M. Yin, ce qui a entraîné l'arrestation de plusieurs pratiquants. Un chantier de construction a été contraint de fermer après que la police a soupçonné que M. Yin y travaillait.


Affligée par la persécution du couple et le harcèlement constant de la police, la mère de Mme Fu est décédée en 2013. La mère de M. Yin est décédée un an plus tard après avoir souffert d'une maladie cardiaque et d'hypertension artérielle.


Lorsque Mme Fu a été libérée en 2015, elle a pris soin de son beau-père alité, qui avait plus de 80 ans. Son arrestation trois ans plus tard, le 13 décembre 2018, a porté un nouveau coup dur au vieil homme. Il est décédé peu après qu'elle soit libérée de 15 jours de détention.


La police a continué à harceler Mme Fu et a menacé de la condamner à 16 ans pour avoir tenu à sa foi. Craignant de nouvelles persécutions, elle a vécu loin de chez elle, pour tomber malade peu de temps après et est décéder dans son appartement de location le 31 décembre 2019. Elle avait 53 ans.


Des articles connexes sont disponibles dans la version anglaise


Tout contenu initialement publié sur Minghui est protégé par le droit d'auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et lors d'occasions spéciales.


Version anglaise:
Two Years After Wife’s Death, Liaoning Man Dies While Serving Ten-year Prison Term

Version chinoise:
辽宁建平县尹国志被沈阳第一监狱迫害致死

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.