Mari et femme meurent à cinq ans d'intervalle suite à la persécution de leur croyance

Nom< /b> : Wang Yanjie
Nom chinois < /b>: 王艳杰
Genre< /b> : Femme
Age< /b> : 64 ans
Ville < /b>: Dalian
Province< /b> : Liaoning
Profession< /b> : N/R
Date du décès< /b> : 16 mars 2016
Date de la dernière arrestation< /b> : Été 2009
Lieu de détention le plus récent < /b>: Poste de police de Minzhuguangchang


Après qu'un couple marié de la ville de Dalian, de la province du Liaoning se soit mis à pratiquer le Falun Gong en 1996, ils ont cessé de se disputer et ont pu profiter d'un mariage heureux. Tous deux ont également vu leur santé s'améliorer. Mais pour être resté fidèle à leur croyance après que le régime communiste a ordonné la persécution du Falun Gong en 1999, ils ont été soumis à un harcèlement et à des arrestations constants. Cinq ans après le décès de sa femme en 2016, le mari est également décédé.


Chronologie de la persécution

Mme Wang Yanjie s'est rendue à Pékin le 20 juillet 1999 et le 27 octobre 2000 pour demander le droit de pratiquer le Falun Gong. Elle a été arrêtée la deuxième fois et détenue au centre de détention du district de Mouping dans la ville voisine de Yantai, de la province de Shandong.


Mme Wang a été arrêtée de nouveau le 1er mars 2001 et détenue au centre de détention du district de Mouping jusqu'au 1er avril 2001.


Alors que Mme Wang a échappé à une nouvelle arrestation le 3 septembre 2003, son mari, M. Liu Hexian, a été arrêté. Il a été détenu au centre de détention du district de Mouping et libéré sous caution le 29 septembre.


Mme Wang a dû vivre loin de chez elle pendant les trois ans qui ont suivi pour se cacher de la police. La police n'ayant pas pu la trouver, ils ont de nouveau arrêté M. Liu sur son lieu de travail et saccagé leur maison.

Au centre de détention, les gardes lui ont lié les orteils à des brosses à dents. Ils l'ont également plaqué au sol et l'ont fouetté avec une ceinture en cuir. Ses fesses ont considérablement enflé et il était dans l'incapacité de s'asseoir. Lorsque sa famille lui rendait visite, au moins dix gardes se tenaient entre eux et ne lui permettaient pas de parler.


La police a emporté la plupart des objets de valeur du domicile du couple. Des policiers sont restés chez eux, dans l'attente d'arrêter Mme Wang si elle revenait. Leur ligne téléphonique fixe était également surveillée.


Lorsque M. Liu a été libéré, les agents du bureau 610 lui ont extorqué 2 000 yuans. Les dommages physiques qu'il a subis au centre de détention ont fait qu'il n'était plus en mesure de travailler. Il a donc été licencié par son employeur en 2005.


Le couple a été arrêté le 29 septembre 2006 et détenu au centre de détention du district de Mouping jusqu'au 28 octobre de la même année. Peu de temps après, les autorités ont suspendu la pension de Mme Wang. Lorsque le couple s'est rendu au bureau local de la sécurité sociale pour demander le versement de sa pension, il a été de nouveau arrêté et détenu au centre de détention du district de Mouping.


Mme Wang a été arrêtée une nouvelle fois au cours de l'été 2009 pour avoir parlé du Falun Gong autour d’elle. Elle a été détenue au poste de police de Minzhuguangchang pendant deux jours, puis relâchée.


La police a fouillé son domicile lorsque personne n’était présent. Ils lui ont pris son ordinateur et un massicot. La police l'a harcelée à plusieurs reprises après sa libération. Ils l'ont également emmenée à l'hôpital pour un examen physique dans l'intention de la placer en détention, mais se sont ravisés en constatant qu'elle souffrait d'un problème de santé.


Après avoir enduré des persécutions pendant près de 20 ans, Mme Wang est décédée le 16 mars 2016. Elle avait 64 ans.


Son décès a porté un coup dur à M. Liu. Sa santé n'a cessé de décliner au fil des ans. Il est décédé le 9 septembre 2021. Il avait 69 ans.


Version anglaise:
Husband and Wife Die Five Years Apart As a Result of the Persecution of Their Faith

Version chinoise:
王艳杰夫妇遭迫害-含冤离世-441186.html大连市刘贺鲜、王艳杰夫妇遭迫害 含冤离

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.