L'état de santé d'une femme âgée se détériore rapidement suite à sa dernière arrestation pour sa foi, elle meurt deux mois plus tard

Nom : Yue Shuxia
Nom chinois : 岳淑霞
Sexe : Femme
Age : 73 ans
Ville : Chifeng
Province : Mongolie Intérieure
Profession : N/R
Date du décès : 6 juin 2022
Date de la dernière arrestation : 31 mars 2022
Dernier lieu de détention : Poste de police de Pingzhuang


Bien que Mme Yue Shuxia ait été libérée peu après qu’elle et sa fille aient été toutes deux arrêtées pour leur pratique du Falun Gong, la pression mentale exercée par l'arrestation et l'interrogatoire de police a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Après avoir enduré deux décennies de persécution et purgé deux peines de prison pour un total de sept ans, Mme Yue a rapidement perdu la vue et sa santé s'est rapidement dégradée. Elle est décédée deux mois plus tard, le 6 juin 2022, à l'âge de 73 ans.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Adopter le Falun Gong

Avant de pratiquer le Falun Gong, Mme Yue, une habitante de la ville de Chifeng, en Mongolie intérieure, avait une personnalité forte et compétitive. Elle s'emportait facilement pour des choses insignifiantes et ne pardonnait pas facilement aux autres. À cause de son mauvais caractère, elle a développé de nombreux maux, notamment des inflammations de l'estomac, du côlon et des articulations. Depuis ses 20 ans, elle devait prendre une poignée de pilules tous les jours. En plus de ses propres ennuis de santé, elle a dû faire face à un autre coup dur lorsque son fils est devenu schizophrène et que sa femme a divorcé. Pour éviter qu'il ne sombre toute la famille a dû s'occuper de lui à tour de rôle.


En 1996, après avoir entendu parler des immenses bienfaits du Falun Gong pour la santé, Mme Yue a commencé à le pratiquer et a rapidement vu ses maux disparaître les uns après les autres. Elle avait de nombreuses restrictions alimentaires, comme les aliments froid et la nourriture solide, mais aucune ne lui posait plus de problème.


En appliquant le principe du Falun Gong (Vérité, Bonté, Tolérance), elle est devenue beaucoup plus attentionnée et a pu s'entendre avec les autres. Sa pratique a également bénéficié à son fils bénédictions dont le problème a également disparu.


La fille de Mme Yue, Mme Li Xiurong, s’est vue diagnostiquer un cancer du sein en 2020 et le médecin lui a prédit qu'il ne lui restait que quelques mois à vivre. Elle s'est alors tournée vers le Falun Gong et a complètement guéri grâce à la pratique.


Première peine d'emprisonnement de trois ans et demi

Pour avoir sensibilisé le public à la persécution, Mme Yue, alors âgée de 63 ans, a été arrêtée le 15 avril 2012. Cela s'est produit seulement un jour après que sa fille ait également été arrêtée après avoir été dénoncée pour la distribution de documents d'information sur le Falun Gong.


La police a soumis le cas de Mme Yue au parquet, en utilisant les livres et magazines de Falun Gong confisqués à son domicile comme preuves à charge contre elle. Après que le procureur a renvoyé son dossier en invoquant l'insuffisance des preuves, la police a fait pression sur le procureur pour qu'il inculpe Mme Yue, ce qui a entraîné une condamnation à trois ans et demi de prison. Elle a été emmenée à la prison pour femmes de Mongolie intérieure fin novembre 2012.


Lorsque sa peine a pris fin le 12 juillet 2015, au lieu de la libérer, la police et les membres du personnel du comité résidentiel l'ont emmenée au centre de lavage de cerveau de Chifeng pour une nouvelle persécution, sous la directive du bureau local 610, une agence extralégale créée spécifiquement pour persécuter le Falun Gong.

Deuxième peine d’emprisonnement de trois ans et demi

Mme Yue a été arrêtée à nouveau le 5 novembre 2017, après avoir été dénoncée pour avoir distribué des documents de Falun Gong. Deux pratiquantes, Mme Yang Cuiling et Mme Wang Yanxin, ont également été arrêtées avec elle.


Les trois femmes ont été jugées au tribunal de Karaqin Banner le 27 mars 2018. Mme Yang a été condamnée à 4 ans, Mme Yue à 3,5 ans et Mme Wang à 3 ans. Toutes ont été emmenées à la prison pour femmes de Mongolie intérieure à la mi-juillet 2018. Mme Yue a été constamment battue par les gardiens de la prison et privée de sommeil. Elle a été libérée le 4 mai 2021.


Dernière arrestation

La dernière arrestation de Mme Yue a eu lieu le 31 mars 2022, chez elle, avec sa fille. Elle a eu lieu après que sa fille ait été suivie par la police, après avoir été dénoncée pour la distribution de documents du Falun Gong et identifiée par la police grâce à des vidéos de caméras de surveillance.


Comme Mme Yue a refusé de coopérer avec la police lors de son arrestation, quatre agents l'ont mise sur une couverture dont chacun a pris un coin pour la porter dans la voiture de police. Elle a ensuite été emmenée au poste de police de Pingzhuang et interrogée.


Bien que Mme Yue n'ait répondu à aucune des questions de la police et ait été relâchée peu après, l'arrestation et l'interrogatoire lui ont néanmoins porté un coup très dur. De retour chez elle, elle est rapidement devenue aveugle et a développé de nombreux autres symptômes. Elle est décédée deux mois plus tard, le 6 juin 2022.

Coordonnées des responsables:

Wang Heran (王贺然), chef du bureau de la sécurité intérieure de la ville de Chifeng : +86-13904763585
Liu Yuzhu (刘玉柱), personnel du Comité des affaires politiques et juridiques du district de Yuanbaoshan : +86-476-3558686, +86-13947647996
Cui Lixin (崔立新), chef adjoint du département de la police du district de Yuanbaoshan.

(Davantage de coordonnées de responsables sont disponibles dans l'article original chinois).


Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/6/15/201827.html

Version chinoise :
内蒙古赤峰市岳淑霞被迫害含冤离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.