Une femme meurt quelques mois après que son mari ait purgé sa troisième peine de prison pour leur foi commune

Quelques mois après que M. Qi Hongshu a fini de purger une peine de 6,5 ans pour sa pratique du Falun Gong, sa femme est décédée en mai 2022, après avoir enduré deux décennies de détresse mentale et de difficultés dans la persécution de leur foi commune.


Depuis que le régime communiste chinois a commencé à s'en prendre au Falun Gong, une discipline spirituelle et de méditation, en 1999, les vies de M. Qi, ancien professeur de collège, et de sa femme, Mme Liu Guiying, employée d'une mine d'or, ont été bouleversées.


M. Qi a été condamné à trois reprises à des peines de prison, respectivement de trois, cinq et six ans et demi. Alors qu'il était détenu et licencié, Mme Liu s'est efforcée d'élever seule leur enfant. Elle s'inquiétait aussi constamment que M. Qi ne soit torturé en prison.


M. Qi a été arrêté pour la première fois en novembre 2004 après avoir été dénoncé pour avoir parlé du Falun Gong à ses étudiants. Alors qu'il faisait une grève de la faim pour protester contre la persécution pendant les cinq mois de sa détention au centre de détention du district de Songshan, les gardes l'ont gavé avec de la nourriture mélangée à des excréments.


M. Qi a ensuite été condamné à trois ans. Il a été battu et injurié par les détenus presque tous les jours à la prison de Chifeng. Les gardes l'ont forcé à se tenir droit pendant des heures sans bouger et l'ont électrocuté avec des matraques électriques.


Le 8 septembre 2009, moins de deux ans après sa libération, M. Qi a été de nouveau arrêté et condamné à cinq ans dans la prison de Chifeng.


Son arrestation suivante a eu lieu à 2 heures du matin le 22 juillet 2015. L'agent Xu Guofeng du Bureau de la Sécurité intérieure du district de Songshan a tenté d'obtenir des faveurs politiques en le persécutant. M. Qi a fait une autre grève de la faim au centre de détention du district de Songshan. Bien que la police l'ait libéré sous caution à un moment donné, ils l'ont peu après ramené en détention.


M. Qi a été condamné à six ans et six mois avec une amende de 20 000 yuans par le tribunal du district de Songshan en juin 2016 sans représentation légale. Les gardiens de la prison de Chifeng ont assigné un personnel spécifique pour le surveiller et le torturer. Il s'est vu refuser les visites de sa famille.


Lors de la campagne " Plan zéro " en 2020 (un effort concerté pour cibler chaque pratiquant de Falun Gong figurant sur la liste du gouvernement pour l’amener à renoncer à sa foi), les autorités de la prison de Chifeng ont également intensifié la torture contre les pratiquants dans le but de les transformer


Version anglaise:
Wife Dies Months After Husband Finishes Third Prison Term for Their Shared Faith

Version chinoise:
内蒙古齐洪树屡遭冤狱迫害-妻子在困苦中离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.