La ville de Wuhan construit un nouveau centre de lavage de cerveau

Les centres de lavage de cerveau en Chine sont officiellement étiquetés comme étant des " centres d’éducation juridique " ou "centres de réhabilitation des toxicomanes ". Ils ont été établis par le Bureau 610, agence extralégale spécialement créée pour persécuter Falun Gong.


Il existe un certain nombre de centres de lavage de cerveau dans la ville de Wuhan, province du Hubei et dans les districts environnants. Depuis le début de la persécution du Falun Gong en 1999, les autorités de Wuhan ont suivi de près le régime dans la répression des pratiquants. Elles étaient particulièrement expérimentées dans l'organisation de séances de lavage de cerveau à l’encontre des pratiquants.


L’un des centres de lavage de cerveau a été construit en 2021, dans le district de Huangpo, une zone isolée à l’extérieur de la ville. Connu sous le nom de Centre de Lavage de cerveau Wangjiahe, le bâtiment a deux étages, est entouré de murs élevés avec une porte en métal.


Ce centre de lavage de cerveau a été construit en réponse à la campagne "Plan zéro" lancée par le régime communiste en 2020 dans le but d'obliger chaque pratiquant de Falun Gong inscrit sur la liste noire du gouvernement, à renoncer à sa croyance. Depuis le début de 2021, les autorités ont également réaffecté dix installations existantes à Wuhan afin d’incarcérer les pratiquants inébranlables et mener des séances de lavage de cerveau.


Le centre nouvellement construit a embauché deux anciens pratiquants de Falun Gong qui ont abandonné la pratique sous la pression, pour un salaire quotidien de 200 yuans chacun. Leur travail consiste à « transformer » les pratiquants détenus avec d’autres hommes de main, dont la plupart sont de jeunes hommes n'ayant pas d’emploi à temps plein.


Une douzaine de pratiquants ont été détenus dans le nouveau centre de lavage de cerveau à un moment ou à un autre depuis avril 2021. Chaque pratiquant a été confiné dans une pièce séparée au deuxième étage. Sans fenêtre ni lumière allumée, les pièces sont plongées dans le noir. Les pratiquants sont forcés de regarder des vidéos de propagande qui calomnient le Falun Gong. Parfois, ils ne sont pas autorisés à dormir pendant plusieurs jours. On leur ordonne d'écrire des déclarations de garantie et on les menace de prison s'ils ne s'exécutent pas. Certains pratiquants ont fait des grèves de la faim pour protester, mais ils ont été gavés.


Voir également

Les autorités de Wuhan construisent de nouveaux centres de lavage de cerveau dans le but d’éradiquer le Falun Gong


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.

Version chinoise disponible à :
武汉市黄陂区王家河洗脑班的罪恶 【明慧网

Version anglaise disponible à :
Wuhan City Builds a New Brainwashing Center

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.