Wuhan ouvre neuf nouveaux centres de lavage de cerveau pour incarcérer les pratiquants de Falun Gong inébranlables

Au cours des 22 dernières années de persécution du Falun Gong, d’innombrables pratiquants de Falun Gong ont été emmenés dans des centres de lavage de cerveau et sommés de renoncer à leur foi.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une pratique de méditation qui enseigne Vérité, Compassion et Tolérance. Le Parti communiste chinois persécute cette pratique depuis juillet 1999.


Wuhan, capitale de la province du Hubei, a joué un rôle de premier plan dans l’organisation des sessions de lavage de cerveau où les pratiquants sont poussés à renoncer au Falun Gong. Actuellement, il y a environ 70 centres de lavage de cerveau documentés à Wuhan.


Souvent connus sous le nom de "centres d'éducation juridique" ou de "centres d'apprentissage de la transformation", les centres de lavage de cerveau sont situés dans des bureaux gouvernementaux à tous les niveaux, dans des collèges et des universités, des entreprises d'État, des sociétés privées et des résidences. Des lieux tels que les maisons de retraite, les hôpitaux, les foyers sociaux, les maisons d'hôtes et les hôtels sont également utilisés pour organiser des séances de lavage de cerveau.


Depuis 2021, les autorités de Wuhan ont donné aux centres de lavage de cerveau de nouveaux noms, tels que "maisons d'accueil" ou "centres d'accueil", afin d'éviter que les crimes cachés qui s'y déroulent fassent l'objet d'une attention internationale croissante.


Selon les dernières informations recueillies par Minghui, entre janvier et le 20 juin 2021, 43 pratiquants et un membre d’une famille, dans la ville de Wuhan, ont été détenus dans treize centres de lavage de cerveau, dont neuf ont été créés récemment.


En mars et avril 2021, 18 pratiquants ont été arrêtés et emmenés dans divers centres de lavage de cerveau. Parmi les 21 pratiquants qui ont été emmenés dans des centres de lavage de cerveau entre le 18 mai et le 20 juin, 16 ont été envoyés au centre de lavage de cerveau de Jiang'an.


Mesures utilisées dans les centres de lavage de cerveau pour forcer les pratiquants à renoncer à leur croyance

1.Privation physique
A l’intérieur du centre de lavage de cerveau du district de Wuchang, les gardes ont interdit aux pratiquants d’utiliser les toilettes, de dormir, de se laver ou de boire de l’eau à moins qu’ils ne renoncent à leur croyance. Les pratiquants recevaient très peu de nourriture. Les autorités ont menti aux familles de pratiquants en leur disant qu’ils vivaient bien au centre de lavage de cerveau.


2.Lavage de cerveau
Quatre pratiquants du district de Qiaokou ont été soumis au lavage de cerveau dans le centre de lavage de cerveau de E’touwan. Les pratiquants étaient placés dans des cellules séparées. Chaque pratiquant était étroitement surveillé par deux assistants et un soi-disant enseignant.


Les pratiquants devaient se rendre à des sessions de lavage de cerveau deux fois par jour, où ils étaient forcés de regarder des vidéos calomniant le Falun Gong. Ils n’étaient pas autorisés à fermer les yeux ou à baisser la tête pendant la diffusion des vidéos, ni à regarder par les fenêtres lorsqu’ils marchaient dans les couloirs.


3.Utiliser d’anciens pratiquants pour tromper les pratiquants
Zhang Quanhai est un ancien pratiquant de Falun Gong qui a abandonné la pratique sous la pression. Zhang travail avec les autorités du centre de lavage de cerveau pour tromper les autres pratiquants afin qu’ils abandonnent la pratique. Il travaille actuellement dans un centre de lavage de cerveau du district de Jiang’an. Il se rend également chez les pratiquants avec des fonctionnaires locaux pour les harceler.
L’ancien pratiquant Suo Hanhua travaille également au centre de lavage de cerveau du district de Jiang’an pour laver le cerveau des pratiquants inébranlables.


Gong Lianghan est un membre du comité des affaires politiques et juridiques de Wuhan, un organisme extra judiciaire chargé de persécuter le Falun Gong. Le 19 mars, elle a harcelé plusieurs pratiquants et les a menacés de les mettre dans un centre de lavage de cerveau s’ils ne signaient pas les déclarations de renoncement au Falun Gong.


4.Menaces de suppression de pensions, de logements et d’emplois
M. Fang Wanggui, un pratiquant âgé de 90 ans qui vit dans le district de Wuchang a été forcé par les autorités, à aller dans un centre de lavage de cerveau. En janvier 2021, Li Jie, chef du poste de police de Zhonghualu et trois autres personnes ont fait irruption chez lui. Ils l’ont trainé jusqu’au centre de lavage de cerveau de Nanhu et l’ont relâché à la nuit. Cela s’est passé trois jours de suite.


A l’intérieur du centre de lavage de cerveau, les fonctionnaires ont ordonné à M. Fang de mettre ses empreintes digitales sur les déclarations renonçant à sa croyance. Après son refus, ils l’ont menacé de suspendre sa pension, de lui confisquer sa maison et de détruire l’entreprise de son fils et de sa belle-fille. M. Fang a encore refusé. Le troisième jour de ce harcèlement continu, trois fonctionnaires de la communauté de Dufuti l’ont emmené au centre de lavage de cerveau, lui ont attrapé les mains et l’ont forcé à apposer ses empreintes digitales sur les documents. “Vous l’avez fait de vous-même” lui ont-ils dit.


Treize centres de lavage de cerveau sont toujours actifs à Wuhan

Deux centres de lavage de cerveau dans le district de Wuchang (un récemment ajouté)
1.Centre de lavage de cerveau de Nanhu : situé derrière un restaurant près de l’hôpital de Nanhu. 2.Il y a un centre de lavage de cerveau à l’intérieur d’un hôtel à proximité, géré par le département de police de Wuchang.

Deux centres de lavage de cerveau dans le district de Jiang’an (tous deux récemment ajoutés)
1.L’un est situé dans un quartier pauvre et reculé de la rue Wangjiahe dans le district de Haungpi. La personne responsable du centre de lavage de cerveau est Yan Dingguo, chef du bureau de la commission de discipline dans le district de Jiang’an. 2.Le centre de lavage de cerveau de Shiquiao est situé à l’intérieur de la station de gestion de la construction du district de Jiang’an (n° 7 sur l’allée Shiqiao).

Deux centres de lavage de cerveau dans le district de Qingshan (tous les deux ajoutés récemment)
1.L’un est situé au n° 12-3 sur la Deuxième Route de Gongye. Le lieu est fourni par l’institut de design et recherche de Wuhan du groupe Iron & Steel. Le comité des affaires politiques et juridiques du district de Qingshan le dirige. 2.L’autre est situé sur la Deuxième Route Yangang à Honggangcheng.

Deux centres de lavage de cerveau dans le district de Hanyang (tous deux ajoutés récemment)
1.Le centre de lavage de cerveau Fengbi se trouve dans la rue Qinduankou près de l’ancien marché de l’acier. 2.Le centre de lavage de cerveau de Hanyang (adresse inconnue).

Centre de lavage de cerveau du district de Hongshan (ajouté récemment)
Ce centre de lavage de cerveau est dirigé par le Comité des affaires politiques et légales et le bureau 610 du district de Hongshan. Il est situé à l’intérieur du collège Yuanschizui dans le canton de Qingling. Il se trouve sur un terrain vague et les résidents voisins ont déménagé. Le gouvernement a dépensé six millions de yuans pour construire le centre de lavage de cerveau et un système de surveillance spécifiquement pour persécuter les pratiquants de Falun Gong et les dissidents politiques.


Les autres centres de lavage de cerveau comprennent le centre de lavage de cerveau de la Zone de développement technologique de Donghu (ajouté récemment), le centre de lavage de cerveau d’E’touwan dans le district de Qiaokou, le centre de lavage de cerveau de Yusunshan dans le district de Jianghan et le centre de lavage de cerveau de Liuji dans le district de Xinzhou.


Vingt et un pratiquants emmenés dans des centres de lavage de cerveau entre mai et juin 2021

1.M. Han Kai, ingénieur en chef de l’Institut général de recherche en design de Zhongnan, a été arrêté au travail le 15 juin. Wang Qiang du Bureau de la sécurité publique générale a ordonné l’arrestation et des membres du Comité des affaires politiques et juridiques du district de Jiang’an et la communauté de Baibuting ont procédé à l’arrestation.

2.Les agents du poste de police de Siweilu ont cherché M. Liu Li chez-lui le soir du 7 juin. Personne n’a répondu à la porte. Les agents ont coupé l’eau et l’électricité au domicile de M. Liu et sont restés stationnés devant sa porte pendant la nuit. Le matin (du 8 juin), les agents ont engagé un serrurier pour ouvrir la porte de M. Liu et l’ont emmené au centre de lavage de cerveau de Houhu.

3.Des agents du poste de police de Zongguanjie dans le district de Qiaokou et des fonctionnaires de la communauté de Yimei ont saccagé le domicile de Mme. Deng Xiuqin. Les fonctionnaires l’ont arrêtée et l’ont emmenée au centre de lavage de cerveau de E’touwan le 8 juin.

4.Des fonctionnaires de la communauté de Changjiang et des membres du personnel du centre de lavage de cerveau, ont arrêté le 3 juin, M. Shi Xuan, âgé de 70 ans.

5.Les autorités ont arrêté Mme Guo Ping du district de Qingshan, le 2 juin. Selon son responsable communautaire, elle a été emmenée au centre de lavage de cerveau du district de Huangpi.

6.Mme Zhang Ke du district de Jiang’an, a été emmenée au centre de lavage de cerveau autour du 1er juin.

7.Les autorités du district de Jiang’an ont mis 12 pratiquants dans des centres de lavage de cerveau, entre le 18 et le 31 mai. Les pratiquants sont : Mme Yang Jiamin, Mme Chen Hanzhe, Mme Feng Xiaoyuan, Mme Bao Julian, M. Zhang Changming, Mme Ling Li, Mme Chen Guangzhen, M. Lu Jin, Mme Tian Yinghui, Mme Chen Wenjuan, Mme Jin Qiuzhen et Mme Tian Huifang.

8.Mme Xi Guoxiu du district de Hanyang n’est jamais revenue après avoir quitté son logement le 24 mai. Sa famille, après avoir demandé aux alentours, a découvert qu’elle avait été emmenée à un centre de lavage de cerveau.

9.M. Liu Tao de la zone de développement technologique de Donghu a été arrêté le 16 mai.
10.Un groupe de fonctionnaires sont entrés dans l’habitation de Mme Xia Yulan dans le district de Wuchang et l’ont emmenée à un centre de lavage de cerveau le 4 mai.


Liste complète des 43 pratiquants de Falun Gong emmenés dans des centres de lavage de cerveau depuis janvier 2021

District de Jiang’an (16 pratiquants) : Mme Yang Jiamin, Mme Chen Hanzhen, Mme Feng Xiaoyuan, Mme Bao Julian, M. Zhang Changming, Mme Ling Li, Mme Chen Guangzhen, M. Lu Jin, Mme Tian Yinghui, Mme Chen Wenjuan, Mme Jin Qiuzhen et Mme Tian Huifang, Mme Zhang Ke, M. Shi Xuan, M. Han Kai et M. Liu Li.

District de Qingshan (8 pratiquants + 1 non-pratiquant) : Mme Xiang Changqing (deux fois), Dr Tang, Mme Liu Meili, Mme Zhen Xinlian, Mme Shao Zhaodi, Mme Zhou Huifang, Mme Guo Ping, M. Zhang Wei et le fils de Mme Li Yuzhen, un non pratiquant qui a subi le lavage de cerveau parce que sa mère refusait de renoncer au Falun Gong.

District de Qiaokou (5 pratiquants) : Mme Xiong Lihua, Mme Li Jianqun, Mme Yin Guixiang, Mme Huang Yongmei et Deng Xiuqui

District de Hongshan (4 pratiquants) : Mme Zou Liyu, Mme Wang Aiqun, Mme Wang Xianqiu, Mme Li Chunlian, Mme Zhang Wei

District de Wuhan (5 pratiquants) : M. Fang Wanggui, Mme Xia Yulan, Mme Xiong Hanlian, Mme Zhou et Mme Liu

District de Hanyang (2 pratiquants) : M. Feng Jiwu et Mme Xi Guoxiu

Zone de développement technologique de Donghu (2 personnes) : Mme. Zhang Hongzhen et M. Liu Tao

District de Jianghan (1 pratiquant) : Mme Zhou Yuqin


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Traduit de la version anglaise
Wuhan Opens Nine New Brainwashing Centers to Incarcerate Steadfast Falun Gong Practitioners

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.